À propos

Charles Simard était un enfant comme les autres... Était, parce qu'il s'est récemment découvert un drôle de pouvoir. Au dire de sa mère, le jeune garçon ne cesse de traîner les pieds... Or, c'est précisément là le secret du pouvoir du petit Charles : il peut emmagasiner de l'électricité statique et la décharger quand bon lui semble, au grand dam des méchants garnements de son école qui, les cheveux dressés sur la tête, prennent leurs jambes à leur cou pour échapper au fatidique TIC et à ses picotements désagréables. Un héros électrique est né !


Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Tout public > Action / Aventures


  • Auteur(s)

    Alain M. Bergeron, Sampar

  • Éditeur

    Kennes Editions

  • Distributeur

    Hachette

  • Date de parution

    04/01/2017

  • EAN

    9782875803511

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    56 Pages

  • Longueur

    19.6 cm

  • Largeur

    14.4 cm

  • Épaisseur

    0.8 cm

  • Poids

    182 g

  • Lectorat

    à partir de 6 ANS

  • Série

    Capitaine Static

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Alain M. Bergeron

  • Naissance : 1-1-1957
  • Age : 67 ans
  • Pays : Canada
  • Langue : Francais

Anciennement journaliste, Alain M. Bergeron se consacre dorénavant à l'écriture. C'est pour laisser un peu de lui à ses enfants qu'il s'est tourné vers la littérature jeunesse, mais aussi et surtout parce qu'il aime raconter des histoires. Être lu par des jeunes est l'une de ses plus grandes joies. Tant mieux, puisque les enfants élisent régulièrement ses livres comme leurs préférés ! À ce jour, il a publié plus de 200 livres chez une douzaine d'éditeurs.

Sampar

  • Pays : Quebec
  • Langue : Francais

Originaire de Victoriaville au Québec, Sampar (Samuel Parent) est un auteur, illustrateur et bédéiste autodidacte aux talents multiples. En
collaboration avec Alain M. Bergeron, il donne vie en 2007 au Capitaine Static, et quatre ans plus tard, à Billy Stuart, deux personnages plébiscités par un public jeunesse de plus en plus nombreux. Avec « Guiby », Sampar se met en danger et change de registre, en mixant avec succès ses influences BD et comics. Son personnage de superbébé, qu'il peaufine depuis des décennies, lui vaut d'être finaliste au prix Bédélys jeunesse 2014 (ce prix est remis à la meilleure bande dessinée de langue française destinée aux jeunes de 7 à 12 ans diffusée au Québec) et au Prix Joe Shuster 2014 (prix remis aux auteurs canadiens de bande dessinée).

empty