Contes, troisième période (Réservé à un public averti)

À propos

On considère Les Fables de La Fontaine comme l'un des plus grands chefs-d'oeuvre de la littérature française. Leur portée morale ainsi que la virtuosité de l'écriture ont contribué à leur très large succès. La Fontaine prit modèle sur Ésope, auteur de l'Antiquité grecque. Le maître n'aurait sûrement pas eu à rougir de l'élève, puisque celui-ci entra à l'Académie française en 1684.
Les fables ont ainsi éclipsé les contes grivois. L'influence de l'Église, à la fin du règne de Louis XIV, et la pudibonderie ambiante, au siècle suivant, ont jeté le voile sur les écrits licencieux que le grand moraliste publia en cinq périodes, de 1665 à 1682. Le tour de force que réussit La Fontaine - probablement pour se jouer de la censure -, fut de ne jamais nommer la sexualité mais de la suggérer, de la dire sans la dire, en misant sur l'intelligence et la complicité du lecteur.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles de genre > Erotisme


  • Auteur(s)

    Jean de La Fontaine

  • Éditeur

    La Bourdonnaye

  • Distributeur

    La Bourdonnaye

  • Date de parution

    11/02/2016

  • Collection

    Les Classiques Erotiques

  • EAN

    9782824211886

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    136 Pages

  • Longueur

    20.4 cm

  • Largeur

    13.4 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    168 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean de La Fontaine

Né le 8 juillet 1621 à Château-Thierry, Jean de La Fontaine fait des études de droit à Paris où il fréquente les milieux littéraires et commence à écrire. Il devient le protégé de Nicolas Fouquet, surintendant des Finances,
jusqu'à sa chute en 1661. Ami de Racine et Molière, La Fontaine publie les Contes et nouvelles en vers, puis en 1668 les Fables choisies mises en vers, dédiées au duc de Bourgogne, dauphin de France. Jean de La Fontaine meurten avril 1695.

empty