Mai 68 ; guignols et chenapans Mai 68 ; guignols et chenapans
Mai 68 ; guignols et chenapans Mai 68 ; guignols et chenapans

Mai 68 ; guignols et chenapans

À propos

Quand survient la bourrasque de mai 1968, un jeune homme de vingt-cinq ans se rend à Paris pour devenir journaliste. Dans l'effervescence d'une société qui se cherche et qui hurle : « Il est interdit d'interdire ! », il ressent le besoin d'exprimer ses doutes, ses colères, ses espoirs. Alors il écrit à sa mère. Jean-Marie de Morant a retrouvé cette correspondance qu'il nous livre ici. Ce dialogue entre deux générations, émouvant, vivace, mêlant la tendresse à la rigueur des arguments, n'a pas pris une ride. Car aujourd'hui comme hier, nous sommes confrontés aux mêmes questions. Que voulons-nous ? Quelle société avons-nous à proposer ? Quel sera notre futur ? À la suite de ces lettres autrefois échangées avec sa mère, l'auteur éclaire un jeune d'aujourd'hui dont les interrogations demeurent étrangement semblables à celles qui furent les siennes. Des pages décapantes, sans concession, dont le ton est donné par le constat de la nouvelle génération : « Merci pour tout ! Vous auriez pu faire pire... ».

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Art épistolaire, Correspondance, Discours

  • EAN

    9782376790112

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    108 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    12 cm

Infos supplémentaires : Broché  

empty