Remplacer l'humain ; critique de l'automatisation de la société

Traduit de l'ANGLAIS par EDOUARD JACQUEMOUD

À propos

Censés alléger le travail des ouvriers et accroître les gains de productivité, les systèmes automatisés ont été introduits dans les manufactures pendant la révolution industrielle et n'ont cessé, avec l'essor de la robotique et de l'informatique, de se développer par la suite.
Tout d'abord dans l'industrie puis dans tous les domaines : de l'aviation civile à la médecine, en passant par l'enseignement, l'architecture, la finance, ou encore les ressources humaines.
Mais l'automatisation s'est aussi immiscée dans notre quotidien via le développement des applications pour smartphone, des GPS, des robots ou drones domestiques - et bientôt des voitures sans chauffeur. Ces technologies, de plus en plus puissantes, se proposent de soulager notre esprit, de nous épargner des efforts inutiles et de supprimer frictions et ralentissements dans nos vies.
En s'appuyant sur des études en psychologie, neuroscience, ergonomie, sociologie... et sur de nombreux exemples concrets, Nicolas Carr montre comment, à force de trop dépendre des systèmes automatisés et des technologies numériques, nous perdons notre autonomie, nos savoir-faire et notre pouvoir de décision, et faisons de moins en moins appel à nos sens, à notre expérience et à nos facultés intellectuelles. Il nous invite à remettre en question le primat de la technologie sur l'humain, et à nous opposer à l'automatisation intégrale de la société.


Rayons : Littérature > Littérature argumentative > Essai littéraire


  • Auteur(s)

    Nicolas Carr

  • Traducteur

    EDOUARD JACQUEMOUD

  • Éditeur

    L'Echappee

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Date de parution

    19/09/2017

  • Collection

    Pour En Finir Avec

  • EAN

    9782373090277

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    272 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2.1 cm

  • Poids

    360 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Nicolas Carr

Nicholas Carr est considéré comme
l'un des penseurs critiques majeurs
du numérique aux États-Unis.
Il est surtout connu en France
pour son livre Internet rend-il bête ?
(Robert Laffont, 2010).

empty