Mauvais joueurs

Traduit de l'ANGLAIS (ETATS-UNIS) par JEAN ROSENTHAL

À propos

Maria a tourné dans deux films d'avant-garde remarqués, mais à trente-six ans, elle se sent déjà à bout de souffle. Sa carrière d'actrice à peine commencée s'enlise, son mariage avec le réalisateur Carter Lang se solde par un échec, et sa petite fille Kate souffre de troubles mentaux. Alors Maria navigue à vue. Entre alcool, rencontres sans lendemain et longues errances en voiture, elle tente désespérément de se reconstruire...
Dans une langue très visuelle, Mauvais joueurs brosse le portrait poignant d'une jeune femme à la dérive, et celui de Hollywood, entre misère affective et glamour.Paru pour la première fois en France au début des années 1970, ce livre culte de Joan Didion n'a rien perdu de sa puissance. Un grand roman américain qu'il est urgent de redécouvrir.La magistrale chronique d'une déliquescence existentielle. Estelle Lenartowicz, L'Express.Un roman porté par une écriture étincelante, aussi sèche que visuelle. Serge Bressan, Ouest-France.Traduit de l'anglais (États-Unis) par Jean Rosenthal.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Joan Didion

  • Traducteur

    JEAN ROSENTHAL

  • Éditeur

    Le Livre De Poche

  • Distributeur

    Hachette

  • Date de parution

    17/11/2021

  • EAN

    9782253240655

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    216 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1.1 cm

  • Poids

    134 g

  • Support principal

    Poche

Joan Didion

  • Pays : Etats-unis
  • Langue : Anglais (etats-unis)

Joan Didion est née en 1934 à Sacramento, Californie. Étudiante à Berkeley, San Francisco, elle reçoit son diplôme d'anglais en 1956. Romancière, scénariste, journaliste pour Vogue, le New York Times et le New Yorker, entre autres, elle n'aura de cesse d'explorer la « satire de la vacuité existentielle de la bourgeoisie intellectuelle de la côte Ouest ». Elle se marie en 1964 avec le romancier et scénariste John Gregory Dunne. Jusqu'à la mort de ce dernier, en 2004, ils ont formé un couple phare de la vie culturelle des États-Unis, lié par une complicité intellectuelle d'exception. Elle a écrit cinq romans et huit essais, dont L'Année de la pensée magique (Grasset, 2007), récit de l'année qui a suivi la mort soudaine de son mari.

empty