Albert Londres ; vie et mort d'un grand reporter, 1884-1932 (Grand prix de l'essai de l'Académie française 1989 ; édition pour la scène)

Grand prix de l'essai de l'Académie française 1989

À propos

Parti de Vichy pour Lyon puis Paris, Albert Londres voulait être poète. Il le restera toute sa vie, à sa manière. Chroniqueur au Palais-Bourbon, il est aux Dardanelles en 1915 et ne cessera dès lors de parcourir et le monde, et les «mondes»:ceux des bagnes, des asiles, des cyclistes «forçats de la route». Dès 1924, ce grand reporter devient aussi redresseur de torts, quand il commence de dénoncer ce qui le scandalise, de «porter le fer dans la plaie et de juger la chose jugée». Don Quichotte entêté, journaliste ambitieux sous un masque d'indolence, Albert Londres est aussi l'homme d'une seule femme, le père attendri de Florise, le spectateur ému de La ronde de nuit de Rembrandt. Il meurt le 16 mai 1932 dans l'incendie du Georges-Philippar qui le ramenait de Chine, où il était parti pour une enquête ou une mission dont l'objet restera à jamais mystérieux.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782070382262

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    632 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    2.9 cm

  • Poids

    336 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Pierre Assouline

Pierre Assouline est écrivain et journaliste. Il est notamment l'auteur de dix biographies et de quatre romans.

empty