Books On Demand

  • La Maison Tellier par Guy de MaupassantLa Maison Tellier est une nouvelle de Guy de Maupassant publiée en 1881 dans le recueil de nouvelles homonyme, puis reprise dans les revues La Lanterne en février 1889 et Gil Blas en octobre 1892.Se situant dans la continuité des récits sur la prostitution, elle constitue la nouvelle réaliste la plus célèbre de Maupassant après Boule de suif.La maison close d'une petite ville normande, tenue par Madame Tellier, est « fermée pour cause de première communion » au grand dam des habitués. Après un voyage en chemin de fer, les pensionnaires assistent à la cérémonie et sont émues par Constance, nièce de Madame Tellier, et l'atmosphère de recueillement de l'église, si bien qu'elles passeront pour de saintes femmes. Après l'événement sacré, Joseph Rivet, le frère de M Tellier, donne une fête en l'honneur de ces visiteuses qui lui ont valu d'être le point de mire du village. Mais à la fin des festivités, éméché, il cherche à obtenir plus.Henry-René-Albert-Guy de Maupassant est un écrivain et journaliste littéraire français né le 5 août 1850 au château de Miromesnil à Tourville-sur-Arques (Seine-Inférieure) et mort le 6 juillet 1893 à Paris.Lié à Gustave Flaubert et à Émile Zola, Maupassant a marqué la littérature française par ses six romans, dont Une vie en 1883, Bel-Ami en 1885, Pierre et Jean en 1887-1888, et surtout par ses nouvelles (parfois intitulées contes) comme Boule de suif en 1880, les Contes de la bécasse (1883) ou Le Horla (1887). Ces oeuvres retiennent l'attention par leur force réaliste, la présence importante du fantastique et par le pessimisme qui s'en dégage le plus souvent, mais aussi par la maîtrise stylistique. L'auteur : Guy de Maupassant a marqué la littérature française par ses six romans, dont Une vie (1883), Bel-Ami (1885), Pierre et Jean (1887-1888, avec sa célèbre préface dans laquelle il expose sa vision du roman naturaliste et critique le genre de l'étude psychologique), et surtout par ses nouvelles (parfois intitulées contes) comme Boule de suif , qui l'a fait connaître, les Contes de la bécasse (1883) ou Le Horla (1887).Ses oeuvres retiennent l'attention par leur force réaliste, la présence importante du fantastique et par le pessimisme qui s'en dégage le plus souvent, mais aussi par la maîtrise stylistique.

  • Levons l'encre

    Les Lectipotes

    Voyage : plusieurs définitions s'accordent à ce mot.
    La découverte de nouveaux paysages, de nouvelles personnes, mais aussi la spiritualité, l'évasion intellectuelle, la découverte d'autres cultures, l'introspection, le bonheur tout simplement.
    Ce voyage, un groupe d'amis, virtuels à la base, l'a tenté en voulant faire partager, parfois, leur première tentative d'écriture.
    Ces "Lectipotes", tels qu'ils se sont nommés, souhaitaient que leur expérience serve à faire voyager d'autres personnes : VOUS, lecteurs, mais aussi avec votre aide, des ENFANTS.
    C'est pourquoi ils ont associé à leur démarche l'Association Petits Princes qui réalise le rêve d'enfants malades.
    Alors, chers lecteurs, voyagez avec eux et laissez-vous porter par ce mouvement solidaire, cette aventure des Lectipotes...

  • Mots passionnels réunit des textes d'une centaine de mots, oscillant entre récit et poésie. Chacun brosse une histoire fugace ayant pour but de transmettre une parcelle d'émotion.

    De l'euphorie à l'exaltation fiévreuse, Mots passionnels vous invite dans un univers sentimental teinté de nuances gothiques. Succombez à l'évasion spirituelle sous l'effet d'élans lyriques.

    15 micronouvelles 1 bonus

  • Cacarinette a douze ans et demi.
    Habituellement, elle ne fait que des bêtises et des catastrophes, mais c'est bientôt Noël, alors elle est gentille...
    Pourtant, il va lui arriver une histoire incroyable, extraordinaire !
    Le pire est qu'elle ne doit pas en parler, car c'est top secret ! Ne pas compter sur Espigaou, son chat complice pour nous le dévoiler !
    Pour découvrir ce secret, le mieux est d'entrer dans Fanfarigoule, petit village provençal où se déroule l'histoire...

  • Recueil de 16 nouvellesQuelques tranches de vies bancales, des ratés quelque part sur la route, l'humanité dans sa splendeur et sa faiblesse, l'amour. Un style émouvant pour des histoires aux personnages auxquels on s'attache et on s'identifie dès les premières lignes.

  • Recueil de 12 nouvelles, allant du drôle au terrible, du tendre au dur.
    12 récits qui vous transporteront dans les méandres de cet endroit mystérieux, l'âme humaine.

  • "Quelques nouvelles de Vendée" est un recueil qui nous entraîne, à travers treize histoires originales illustrées par des peintures de l'auteur, sur quelques-uns des sites les plus pittoresques de ce département des Pays de la Loire.
    Catherine, tout en nous faisant partager son intérêt pour la Vendée, mêle avec dextérité le réel et l'imaginaire et nous réserve quelques jolies surprises, toujours agrémentées d'humour et de poésie. A lire sans modération !

  • La naissance de ce recueil, le second de la série fut insolite : le thème provoquait des doutes, un léger agacement parmi les membres du futur jury, n'était-il pas trop facile. Les premières nouvelles arrivèrent et l'affaire Weinstein, éclatée en pleine réception des textes, en changea le fond. Les genres des nouvelles sont très différents : intimes, tristes, vengeurs, amusants et bien sûr romantiques.

  • Qui n'a pas remarqué les mots détournés, "hair" et "tif" en particulier, ou les sonorités à double sens qui s'affichent sur les enseignes des salons de coiffure ? Cet album est une dédicace aux coiffeuses et aux coiffeurs. Les enseignes de leurs salons, originales, distinguées, prosaïques ou tirées par les cheveux, nous invitent à une petite devinette et à sourire quand nous les lisons en passant. Elles permettent aussi de raconter des histoires.

  • Ce livre comporte sept nouvelles.

    Les trois premières ont été écrites récemment, les quatre suivantes l'ont été dans ma jeunesse.
    Je les ai sorties du tiroir dans lequel elles étaient rangées et je les présente sans modification.

    Chacune vous plonge dans un univers particulier où les plans matériels et subtils alternent et se fondent.
    Certaines sont nourries de ma pratique de la coopération positive entre les humains et avec les animaux.

    Avis aux lecteurs éventuel Je me dois de vous informer que dans aucune de ces sept nouvelles vous ne trouverez de meurtres sanglants et / ou mystérieux, de torrides scènes de prouesses sexuelles, de malfaiteurs patibulaires ou sympathiques, d'inspecteurs bourrus, alcooliques ou beaux gosses, de savants intrépides, de secrets enfin dévoilés sur les pyramides ou sur une secte de gens peu recommandables.

    Malgré ces manques, certains de mes lecteurs ont trouvé ces sept nouvelles parfois intéressantes, voire divertissantes. À vous de voir.

    Si vous les appréciez, n'hésitez pas à m'en faire part.

    Pour lire des extraits des nouvelles http://www.jdz.fr/mes-parutions/mes-ouvrages/quelques-nouvelles/les-extraits-du-recueil/ Jean Dominique ZANUS contact@jdz.fr www.jdz.fr

  • "L'art est un mirage" est un recueil de nouvelles qui met en scène dans chacun des récits un personnage central, Nicolas. La liberté qu'il défend farouchement lui donne son inspiration d'artiste-peintre. Dans les différentes histoires, l'inattendu est au rendez-vous et il défendra ses valeurs avec la conviction de sa jeunesse et en gardant toujours en tête l'image d'Eugénie, jeune femme apparue un soir.

  • Au fond d'un verre vert d'absinthe, la fée vous observe, vous attend, vous séduit, ses petites dents pointues prêtes à écorcher votre langue lorsque la dangereuse et néanmoins délicieuse substance s'approchera de votre bouche, baiser anisé.

    Du bout des lèvres, elle vous y contera ses histoires, au nombre de 13, et de ses mots tissera une toile tantôt glaçante, tantôt brûlante, vous entraînant avec elle dans des terres de rêve et de cauchemar où règne une douce et brutale folie.

    Boirez-vous à l'encre de ce recueil ?

  • Les mains écorchées, les maîtres du Ka, animés d'une force transcendantale, frappent les peaux de cabris avec une vigueur inébranlable. [... ] Une voix forte et graveleuse s'élève dans la petite rue piétonne. Sélina est aussitôt captivée et emportée par le charisme du chanteur. C'est un homme qu'on ne présente plus sur le territoire, ni même dans les régions avoisinantes. Il a su s'investir, s'affirmer et devenir une figure incontournable du patrimoine culturel guadeloupéen.
    L'homme à la voix de velours.

  • Le châtelain

    Grégory Roose

    Il régnait dans cette demeure une ambiance romanesque d'où émanaient les effluves d'amour courtois et d'esprit chevaleresque. Son harmonie se dégradait, néanmoins, et les efforts de son dernier propriétaire pour maintenir son éclat semblaient vains et toujours insuffisants.

    Cédric Verdier en tirait un sentiment de diminution progressive qui l'avait contraint, après de longues batailles perdues, à accepter sa défaite. Le dernier héritier n'était pas capable d'assurer la permanence de son patrimoine, sa survie à travers les âges. La seule solution était de vendre le château à plus capable que lui, quitte à en flétrir d'indignité.

  • Il y a du beau monde, dans ce recueil de nouvelles : un ours sur le champ de bataille de Waterloo, une femme qui pond des oeufs, un intrigant projectionniste de cinéma ou encore une agente immobilière androïde. Avec eux, passez du fantastique à l'historique, du rire au grincement de dents, au travers de vingt nouvelles dont l'écriture s'étale sur dix ans.

  • L'Algérie est un pays indépendant depuis 1962. Elle a son Histoire avec un grand H. Mais qui se soucie des histoires personnelles de ses enfants, de ses jeunes (garçons et filles) ?
    Dans ce recueil de nouvelles, sept d'entre eux racontent leur vie au quotidien, leurs espoirs et leurs déboires. Faites connaissance avec Lounès, Kenza, Zineb, Ali, Nadia, Farid et Sofiane. Histoires qui se situent entre 1957 et 2020.
    Et en bonus, jouez avec quelques rimes dédiées à Dyhia, Nessim, Chérif, Zahia ..., car O N V I T D' E N V I E.

  • Un hôtel à Paris... 4 auteurs, 4 nouvelles insolites... Un hôtel a ceci de particulier qu'il est une étape dans un voyage. Un lieu de passage et de brassage où le temps n'efface jamais vraiment le souvenir de ceux qui y font escale. Un endroit empreint de mémoire collective et d'histoires individuelles. Jean, à l'hôtel des Anges, au 110 rue Lepic, voit sa vie basculer en ouvrant un tiroir de commode dans lequel se niche un secret bien gardé depuis des années révélant les clés d'un passé saisissant. Bouleversant. Alberto, dont le secret trop lourd à porter lui ouvre les portes de l'hôtel Paradis. Et bien au-delà. Tragique. Clémentine, veilleuse de nuit occasionnelle à l'hôtel des Petits Miracles, ne s'attendait pas à ce que ce mystérieux visiteur de la chambre n°18 lui ouvre grand les yeux sur un secret bien plus ancien que l'hôtel. Touchant. Enfin, Louis, l'emblématique portier du légendaire Bristol, trouvera-t-il chaussure à son pied après être tombé au plus bas, lui dont le destin a été transformé par un soulier de verre? Poignant.

  • Recueil des nouvelles lauréates du concours Prix Pampelune 2020 . Le premier prix est attribué à Anne Fernandes pour sa nouvelle intitulée L'Or des cicatrices . Ce recueil vous présente les nouvelles ayant charmé le jury : Rose et la vie de château , Yvonne Duparc Sang d'encre , Laura Mathieu Pluie de poudre sous un ciel de plomb , Séverin Foucourt Prendre le temps , Eva Dunkelmann La demeure du coeur , Justine Sinoquet L'oreille absolue , Ludovic Joubert Coda , Dorian Masson Le secret de Madame Sourire , Jacques Penin Les Amands , Svetlana Mas-Paitrault Syndrome de Stockholm , Salomé Trachsel Scènes de vies , Pierre Malaval Entre chien et loup , Claude Arbona Ce que pensent les micocouliers , Nathalie Wilhelm Oui , Sarah Perahim La moto de Paulette Hérisson , Laurence Chaudouët Séléné , Melanie Foehn

  • C'est une galerie de personnages qui ont souhaité accomplir les rêves de leur jeunesse ou rechercher des rendez-vous manqués avec leur destin.

  • 10 femmes, 10 destins, 10 histoires. Corps à corps, corps à cri, corps à coeur... Chaque femme développe un lien unique avec son propre corps. Parfois choyé, malmené, aimé, haï. Céline Poullain propose sa propre vision en nous invitant à explorer l'émotion de ses personnages. L'autrice nous parle tour à tour d'amour, de rejet, de maladie, de grossesse, de vieillesse et de sensualité. Le tout saupoudré de photos de Vincent Sarazin. Il leur semble possible de faire du beau avec des corps qui sortent des critères convenus, sans pour autant donner dans la provocation. Juste rester dans l'esthétique.

  • Icônes ; nouvelles

    Carmen L

    Carmen L ne croit pas en Dieu -sans doute ne lui a-t-on pas assez parlé de lui. Elle a cependant un sens aigu du sacré qui, comme tout le monde le sait, peut aller se nicher n'importe où -sur une photographie qui a fait le tour du monde, sur la porte d'un frigidaire, à l'intérieur d'une église russe, dans le parfum d'un bouquet de fleurs ou le bruit d'un tambour.

  • Maudits mots lus

    Collectif

    Pourquoi les mots que l'on lit pourraient-ils être maudits ? Il n'est pourtant pas ici question de sorcellerie, de damnation ou de cryptologie, mais d'illettrisme. Les treize nouvelles de ce recueil - tour à tour drôles, sombres ou émouvantes - vous feront vivre des aventures fantastiques dans lesquelles les protagonistes sont tous confrontés à la même difficulté : lire.
    Malgré leur éducation, ces hommes et femmes d'hier, de demain, d'ailleurs - mais aussi d'aujourd'hui - rencontrent des difficultés à compter, lire ou écrire : déchiffrer les informations de la vie quotidienne est un combat de tous les instants.
    Loin d'être un phénomène marginal, l'illettrisme touche 2,5 millions de personnes en France ; le pourcentage rapporté à la population est sensiblement le même en Belgique, en Suisse et au Québec. C'est la raison pour laquelle le collectif d'auteurs Métamphore a décidé de se mobiliser et d'offrir son soutien à l'association CLE, qui oeuvre au quotidien aux côtés des apprenants, afin que les mots lus ne soient plus jamais maudits.
    Tous les droits d'auteur et d'édition de cette anthologie seront reversés à l'association CLE.

  • Introduction à La guerre au coronavirus A la suite de la situation inédite que nous avons vécue lors du premier confinement, les gens de plume de l'association littéraire Les Gourmets de Lettres, étaient appelés par leur Président Pierre Léoutre à participer au concours de nouvelles ouvert à tous, organisé jusqu'au 30 juin 2020.
    Elles devaient commencer par la phrase suivante : « Aujourd'hui, 16 mars 2020, le Président de la République vient de déclarer la guerre au coronavirus. » et ne pas dépasser 9 pages.
    Les meilleures sélectionnées par le comité de lecture devant être publiées dans un recueil de nouvelles édité par l'association « Les Gourmets de Lettres », en voici les résultats avec les meilleurs textes reçus.
    />
    Pierre Léoutre Président de l'association « Les Gourmets de Lettres » 06 51 08 36 90 pierre.leoutre@gmail.com www.facebook.com/lesgourmetsdelettres www.gourmetsdelettres.com

empty