Baudelaire

  • Sept histoires, sept légendes... Ces tours ou leurs souvenirs hantent le pays d'Allevard et les mandements frontaliers, un joyau de verdure en Belledonne. Des légendes leur sont peu ou prou attachées, ici reprises, réécrites, largement romancées, voire partiellement réinventées. Le tout avec une poésie qui rend encore plus vivants les sentiments qui y sont exprimés.
    Car dans un monde imaginaire, tout est permis...
    Sauf ignorer le sept, le chiffre magique...

    Le Dauphiné, ce pays où Annie Servant réside depuis 2003, tient une grande place dans ses romans. Auteure prolixe, si son premier livre a été publié en 2009, de nombreuses autres parutions ont vu le jour depuis.
    Née le jour d'Halloween - ce qui explique peut-être son « affection » pour les sorcières - elle écrit des contes ou des petits romans « style club des cinq » pour les enfants, des nouvelles plus ou moins «?fantastiques?» pour les ados et des romans policiers pour les adultes.

  • Elles, en nouvelles

    Claire Girard

    Des peluches qui parlent, une phobie sociale, des vacances forcées, des lettres cachées... L'auteure présente dans ces courtes nouvelles autant de récits de vies de femmes de tous âges, que d'atmosphères différentes. Peu importent le contexte ou les obstacles de leur parcours, elles iront jusqu'au bout, chacune avec sa personnalité, touchante, drôle, courageuse ou piquante.

  • Au fil des mois

    Elisabeth Feltin

    Au fil des mois expose ces quelques secondes de vie, ce tout petit moment où tout bascule. L'instant auparavant le bonheur côtoyait notre route, nous étions heureux. C'était avant.
    Chacun d'entre nous pourra un jour, peut-être, être confronté à l'une ou l'autre de ces situations.
    Sur fond de maladie, de terrorisme, d'addiction sexuelle... Voici quelques chemins de vie, dramatiques pour les uns, plus légers pour d'autres. Un clown poète, un policier reconverti, une nymphomane égarée, un pompier en sursis, une châtelaine et sa bonne, un oncle majestueux ; ou encore ce fabuleux cadeau d'anniversaire, l'offrande quotidienne d'un père, l'attente de la mère.
    Chaque histoire soulève des questionnements et révèle des émotions. Ne retenez pas vos larmes, ne cessez pas de sourire, ainsi va la vie.

  • Laub

    Pegres Taloire

    Une nouvelle récréative, un véritable bouquet d'humour. Suivez les tribulations sentimentales de François pour approcher l'inconnue qui l'a séduit entre deux portes d'ascenseur. Ce jeune homme qui donne à une oeuvre la très confortable rente mensuelle que lui offre sa famille s'efforce de subsister avec son salaire d'employé de bureau. Il maintient vaille que vaille une vie simple et tranquille, sa définition du bonheur... Mais sa vie va être bouleversée par sa rencontre avec l'Amour... et ses obstacles, comme il se doit. Car que serait une grande passion sans de grandes barrières ? Un cocktail détonnant, un livre pour tous.

  • Le hasard du métronome

    Tony Vallet

    « C'est vrai, je suis assez nostalgique de l'ancien tribunal qui se situe sur la place Saint-André, en plein centre-ville de Grenoble, non loin du quai Stéphane Jay et jouxtant le théâtre municipal. Si ce vieux bâtiment domine toujours la place, il s'est aujourd'hui transformé en musée. C'est dommage car devant lui on se sent encore écrasé de manière inéluctable. Le poids de la justice tombe sur nos épaules et je suis sûr que par le passé, cette structure historique a joué un rôle important dans le verdict de quelques procès délicats.
    On ne peut pas combattre l'histoire de la vérité, mais simplement la raconter et l'assumer. »

  • L'humanité a vécu une situation exceptionnelle, jusqu'alors inconnue?: un confinement général, s'étendant à la quasi-totalité de la population mondiale.
    Des hommes, des femmes, ont alors connu des histoires qui en toute autre occasion, se seraient révélées banales, mais qui - en raison des événements - ont eu des répercussions sur leurs vies.
    Comment un homme et une femme ne pouvant voir le visage de l'autre, ne pouvant se toucher, ni se rapprocher, peuvent-ils finalement se rencontrer?? Une veuve, dans son isolement, se trouve face à son passé. Un cinquantenaire se retrouve confiné avec une nonagénaire ne représentant rien pour lui. Un amour d'adolescence peut-il renaître, cinquante ans après??


    Robert Viprey est né à Besançon en 1952, ville qu'il a quittée en 1975 pour la région lyonnaise. Il a fréquenté différents milieux, tels que le syndicalisme, la banque ou encore l'université.
    Il est l'auteur d'une thèse publiée dans le domaine juridique?: Les droits des élèves dans l'enseignement primaire et secondaire en France (Éditions du Septentrion). À l'âge de la retraite, il décide de suivre l'enseignement du cinéma. L'absence de concrétisation de plusieurs projets de films qu'il a écrits l'a amené à écrire ce premier ouvrage littéraire?: La parenthèse, et autres chroniques du confinement.

  • Dix vagues à sion

    Philippe Henri Carron

    Nous pouvons jouer un rôle primordial : le changement viendra d'abord de nous, de nos choix et du sens que nous donnons à notre existence, de notre nouveau rapport au monde et à la merveilleuse planète qui nous héberge. ??Dès lors le destin d'une chauve-souris, d'une tourterelle, d'une couleuvre ou d'un hareng prend une valeur symbolique : celle du respect que nous devons à toute forme de vie. Prenons notre place dans le monde et souvenons-nous que, comme le disait le peintre Paul Klee : « La pensée est créatrice ».

  • 16 nouvelles brèves

    Jean-Marie Mantz

    « Tassé au fond du trou, j'étais à demi inconscient. Mes pensées allaient de la réalité concrète - la douleur de ma cuisse fracassée, le ballet lumineux qui dansait sur les bords du cratère, l'âcre odeur de la glaise - aux divagations délirantes entremêlées de souvenirs plus ou moins lointains. » Seize nouvelles brèves dans lesquelles l'accent est mis sur la variété des situations encadrant l'action - l'histoire, la guerre, la mer, l'enfance, le jeu, la médecine -, sur les grands mobiles qui guident les hommes - l'esprit du lucre, la soif du pouvoir, la jalousie, mais aussi l'amour, le courage, la solidarité -, et sur la valeur euphorisante de l'humour.
    Si cet ouvrage parvient à instruire sans ennuyer, à distraire sans égarer, à émouvoir sans attrister, il aura atteint son but.

  • Des miettes...

    Jean-Michel Comte

    Une forfaiture ! Voilà ce qu'est ce livre !

    Des textes mis bout à bout. Les chroniques d'un énervé qui se lâche sur sa feuille vierge. Un agglomérat d'images, d'histoires du quotidien, de métaphores, de pastiches de la vie réelle...
    Un ensemble hétéroclite qui forme, au final, un point de vue plutôt complet sur la condition humaine, sur le couple, la famille, le boulot, sur nos petits travers qui font les grandes rivières de cancans.

    Vous voulez construire une petite philosophie des affres du quotidien ? Très bien, alors ce livre est fait pour vous.

    Sinon, passez votre chemin... Mais attention, ne venez pas vous plaindre ! Vous aurez été prévenus !

    Après Commissures et ses poésies à couteau tiré, Jean-Michel Comte s'enflamme, s'amourache de petits riens, étale sa plainte comme une confiture pleine de pépins, et nous fait miroiter la lumière obscure de nos vies, certes modestes, mais pleines d'émotions, de contrariétés, de sensations.

    C'est avec les petites miettes que l'on fait de belles chapelures !

    Celles-ci vont vous gratter, vous piquer, vous donner à manger, et peut-être, qui sait, modifier votre croûte ?...

  • Vous découvrirez en lisant ces six nouvelles - l'une d'entre elles est en anglais -, six personnages différents. Différents certes, mais reliés entre eux sans parfois même qu'ils ne le sachent ; comme nous le sommes tous, tous liés les uns aux autres, dans une même société d'humains.
    Vous pourrez ainsi suivre, sur fond de Coronavirus, la vie d'Isabelle, professeure investie ; de Stéphane, globe-trotteur solitaire ; de Pierre, artiste passionne ; de Domitille, aide-soignante a l'écoute des personnes âgées dont elle s'occupe ; d'Emmanuelle, étudiante et citoyenne éclairée ; ou encore de Francis, policier fuyant la société de 2028 dominée par la surveillance collective.
    Des nouvelles qui vont vous faire voyager au Sénégal, au Guatemala, en Californie, a Cuba, mais pas seulement. En plus d'un voyage dans l'espace et dans le temps, ces personnages vont aussi vous aider a voguer vers l'aspiration au bonheur. C'est ce que nous recherchons tous, n'est-ce pas ? Ces personnages, c'est vous. C'est moi. C'est nous, humains.

  • «?L'amour est comme la fin des vacances, on souhaiterait une deuxième chance alors on prépare déjà la fois d'après. Je le regarde de loin. L'inspiration me manque. J'attends l'aide d'une fée qui saurait trouver la bonne formule?: celle qui vous rend irremplaçable. Elle n'était pas là. Certitude était ma seule compagne et elle m'avait trompée. Elle ne m'avait pas prévenue des embûches que sèment les contrastes. Lorsque le sexe devient l'ancre de l'amour, il devrait se jeter dans le port Complicité plutôt que de laisser voguer un bateau aux allures de radeau. La fougue de la différence s'était heurtée à l'ascension sociale. Depuis très jeune, Justin avait décidé de réussir pour lui mais surtout pour les autres. Il était heureux d'avoir pu échapper à sa condition de Parisien banlieusard. Car entre nous, plus l'on jouxte le périphérique et moins l'on est parisien. Il était donc de ces gamins qui avaient regardé leurs cousins grandir dans un meilleur quartier avec des facilités qu'eux n'avaient pas. Il était de ces adolescents dont la seule revanche était de se faire admirer juste pour ne plus avoir honte de rentrer chez eux. Moi je m'en fichais. Pas lui. C'est dur de se dire que peu importe ce qu'on fait, il y aura toujours une personne pour nous rappeler d'où l'on vient. Justin devait déjà se battre contre la terre entière pour faire oublier ses origines et je les lui rappelais beaucoup trop.?»

  • Au fil de ces trente-cinq nouvelles, un extrait de la comédie humaine, mêlant le plaisant, le tragique, l'aventure, et le fantastique.
    Des personnages qui se meuvent dans des sillons bourbeux, dans des situations rocambolesques, mais aussi de l'humour, du suspense, de la tension, et d'exquises émotions.
    Un recueil de curiosité, illustré, pour une promenade durant laquelle on sort du temps...

  • Histoires de vie

    Pierre Mingardon

    De l'histoire d'un ours cruel qui s'éprend d'amour pour un petit oiseau, à cette vieille dame qui recueille un nouveau-né, en passant par cet oiseau en cage obsédé par l'idée de retrouver ses congénères, l'auteur nous livre une oeuvre variée et décalée.
    Tel un photographe, il capte des moments de vies. Le lecteur va de surprise en surprise, vogue au gré de récits attachants qui surprennent tant dans leur style, leur couleur, leur univers.
    D'une plume légère et lucide, l'auteur séduit le lecteur dès les premières pages, en l'entraînant dans des aventures avec des personnages touchants.

  • S'éteint-on forcément avec l'âge ? Rien n'est moins sûr. À condition de savoir parfois faire resurgir le croustillant du passé.
    Les vieilles dames de ces nouvelles ont toutes délicieusement flirté avec les limites. C'est ce qui les rend si lumineuses. Tour à tour malicieuses, courageuses ou amoureuses, elles nous offrent ce qu'elles ont de plus secret et de plus humain : un soupçon d'indignité.


    Yolaine von Barczy, 45 ans, est directrice des ressources humaines et passionnée par les rapports humains. Elle a participé à beaucoup de concours de nouvelles dont certaines ont été primées.

  • C'est la guerre, l'occupation. La petite fille est seule, alors elle ouvre tout grand ses yeux. Ici elle croque avec sensibilité les vies souvent tristes des « marionnettes... » et durant toutes les années de sa vie, elle les observera, elle les décrira mais avant tout, elle les aimera les « marionnettes ».

  • Sur le chemin de l'aurore

    Myung Humblet

    Après le succès de son premier roman Les lumières du paradis, Myung Humblet, présente son second ouvrage : Sur le chemin de l'aurore.
    Dans ce conte, où il aborde l'avenir sous un angle poétique et mystérieux, l'auteur réussit encore le pari fou de nous entraîner dans les mondes invisibles.
    Ce natif de Séoul, en Corée du sud, attache une grande importance au devenir de l'Humanité et ponctue son ouvrage de poésies d'une grande finesse et d'une absolue sensibilité.

  • Vaccin : un jour de trop Nouv.

    Début 2021, Albert, âgé de 81 ans, contracte le coronavirus quelques jours avant son rendez-vous pour se faire vacciner. Il ne pourra jamais s'y rendre. Aragon disait?: «?Il n'aurait fallu qu'un moment de plus pour que la mort vienne?». Albert, quant à lui, aurait pu écrire «?Il n'aurait fallu que deux jours de plus pour que la vie reste?». Dans cette nouvelle, découvrez son aventure et ses souvenirs.

  • Quand les mots uppercutent,/ il faut se ganter pour la boxe !

  • Amoureuse, désespérée, révoltée... Du haut de ses 26 ans, Gwenaëlle Glénat-Llorca est toutes les femmes à la fois. À travers des mots bruts, précis et directs, elle brosse une galerie de personnages et de situations d'une implacable authenticité. De la joie de porter un enfant à l'injustice de perdre un proche, il y a toute la palette des émotions d'une jeune femme bien décidée à ne pas gommer ses imperfections, ses contradictions, ses états d'âme. À gratter où ça fait mal, à frotter où ça fait du bien. Et tant pis si ça ne plaît pas à tout le monde.

  • En 2013, dans la Zone Rouge, la zone des combats de la bataille de Verdun, il se retrouve plongé dans l'enfer de la guerre, en 1916.
    - Letellier ?
    - Ouais ?
    - Va pas à Thiaumont, barre-toi, tu vas en enfer, je le sais.
    - Tu sais ou bien tu crois ?
    - Je sais.
    - Et moi je te crois, Meusien, mais j'ai pas le choix, Robert Georges me surveille. Et l'adjudant « Magnez-vous » aussi. Allez, repars d'où tu viens, j'aurais bien voulu que tu m'expliques où c'est vraiment, d'où tu viens.
    - Tu ne m'aurais pas cru.

  • Dans cet ouvrage, des textes à mi-chemin entre une réflexion lucide sur la réalité et une vague d'amour. Aucune rime, que des paradoxes. Des poèmes qui proposent de soigner les blessures de l'âme avec des mots, des parfums, des images, des sons. En les lisant, on rencontre le doute et la certitude, l'espoir et le désenchantement, le bruit et le silence, la colère et l'apaisement, le visible et l'invisible. Des poèmes qui font partir en voyage avec sa curiosité pour guide. Au fil du chemin défilent devant nos yeux les silhouettes des derniers habitants de Fukushima. On confie ses cheveux à des coiffeuses philosophes, on croise le regard bleu cobalt d'une muse du cinéma indépendant américain, on boit un café avec des infirmières canadiennes, avant d'être invité au vernissage d'un groupe d'artistes arnaqueurs... Ce livre est le reflet de son auteur... de son harmonie dissonante.

  • Si vous aimez l'aventure et l'humour, partez à la découverte de ce recueil de nouvelles?: une pépite d'imagination et de poésie, où l'auteure joue avec les mots. Elle s'amuse à brouiller les pistes entre réalité, actualité et vérité. Chaque nouvelle a son propre univers et chasse l'ennui. Les personnages sont fouillés, le style maîtrisé.

    Lisez et relisez ces textes résolument modernes. Vous y trouverez toujours une nouvelle signification, un message à décrypter, ou simplement l'occasion d'échapper à la grisaille contemporaine.

  • « Quand on lit ce livre écrit avec désinvolture et courage, on apprend à voir autrement le monde qui nous entoure et le juger sans pitié, au-delà de toutes ses apparences. Les références métatextuelles mentionnées dans ce livre prennent une dimension culturelle qui doit être saluée de manière appropriée. Grâce à son style alerte, son humour, son inventivité épique, sa volupté contagieuse de la narration, ses portraits inoubliables, sa tendresse envers les malheureux, son ironie subtile, l'auteure condamne tous ceux qui empêchent leurs semblables d'être heureux. » Ion Rosioru

  • Quel peut-être le destin de ce petit bonhomme de quatre ans au regard si décidé, prêt à s'ouvrir à la Vie ?
    Quelles aventures ce jeune niçois aux yeux noirs connaîtra-t-il au cours de sa vie d'enfant, d'adolescent puis d'homme ?
    Fragile encore dans sa tenue de marin, mais déjà fier de sa canne, deviendra-t-il un aiglon comme sur les armoiries de sa ville natale ? La Vie est là. Elle l'attend, curieuse, surprenante, stupéfiante, bouleversante, enrichissante, passionnante, pleine d'expériences, de rencontres, mais aussi d'épreuves, de mort, de sagesse et de philosophie.
    Il aurait pu écrire une symphonie sur cette Vie. Mais ses dons littéraires l'ont emporté sur une autre planète, celle de la pensée, de la réflexion, de l'écriture en hommage à la Vie dans ce qu'elle a de plus vital et de plus enthousiasmant !

empty