Baudelaire

  • Garance est étudiante en philosophie à l'Université de la Réunion à Saint-Denis. Passionnée de philosophie, elle s'interroge sur sa vie, sur ce qui est important et essentiel à son existence. Elle cherche le bonheur mais ne sait où le trouver. Obnubilée par ses études et sa réussite professionnelle, elle met entre parenthèses sa quête de l'amour afin de ne pas perturber son but. Mais quand arrivent les vacances, elle réalise qu'il manque un élément essentiel à sa vie?: aimer et être aimée. Cette idée finit par l'obséder.

    Sa rencontre avec Sarah va bouleverser sa vie et elle comprendra qu'il n'existe pas une seule forme d'amour. Toutes deux se lieront d'amitié. Elles auront besoin l'une de l'autre et cette amitié deviendra fusionnelle. Comment réagiront-elles lorsque le véritable amour fera son apparition?? Parviendront-elles à conserver leur amitié infinie??

  • Ce que faisait Théophile devant la Seine, je l'ai oublié après l'avoir su. Ce qui est sûr, c'est que je l'ai vu. Je l'ai vu avant qu'il ne rencontre cette femme.
    C'est durant cette nuit interminable et pleine de doutes que se joue leur amitié. Celle-ci devient insupportable parce qu'elle rompt la solitude de Théophile, cette solitude qui semblait le caractériser. Théophile et Madame E., Théophile ou Madame E.?: c'est l'équation que devra résoudre, avec fracas, l'histoire de leur amitié.

  • 1998, sur les routes de l'Inde. Au fil des échanges et des confidences, un homme et son chauffeur se lient d'amitié, au point que l'un demande à l'autre de retrouver l'amour de sa vie.
    Près de sept ans plus tard, par le plus grand des hasards, cette histoire rejaillit et est le déclencheur d'une aventure unique.

    Partez en voyage dans ce pays fascinant et laissez-vous entraîner par une histoire d'amour inspirée de faits réels, qui vous surprendra autant qu'elle vous charmera.

    Écrivain et conteur depuis toujours, Marc Aucouturier n'avait jamais publié ses histoires, mais se lance aujourd'hui sur l'insistance de ses proches.
    D'un esprit dynamique et sportif, toujours en activité après avoir été à la tête d'une petite entreprise depuis ses 25 ans, l'auteur a fait du voyage une de ses passions et y puise son inspiration pour son écriture.

  • Sept histoires, sept légendes... Ces tours ou leurs souvenirs hantent le pays d'Allevard et les mandements frontaliers, un joyau de verdure en Belledonne. Des légendes leur sont peu ou prou attachées, ici reprises, réécrites, largement romancées, voire partiellement réinventées. Le tout avec une poésie qui rend encore plus vivants les sentiments qui y sont exprimés.
    Car dans un monde imaginaire, tout est permis...
    Sauf ignorer le sept, le chiffre magique...

    Le Dauphiné, ce pays où Annie Servant réside depuis 2003, tient une grande place dans ses romans. Auteure prolixe, si son premier livre a été publié en 2009, de nombreuses autres parutions ont vu le jour depuis.
    Née le jour d'Halloween - ce qui explique peut-être son « affection » pour les sorcières - elle écrit des contes ou des petits romans « style club des cinq » pour les enfants, des nouvelles plus ou moins «?fantastiques?» pour les ados et des romans policiers pour les adultes.

  • Vous pensez que vos hommes politiques sont des menteurs, des tricheurs, et des voleurs ? Vous vous trompez... Ils sont bien pires !
    Un thriller politique atypique, scénario inédit et souvent caustique autour d'une élection présidentielle française.
    Toute ressemblance avec des personnages existants ou ayant existé...
        Frédéric Baudouin a été successivement GO au club Med, commercial en publicité, directeur de filiale, directeur international, directeur général, et enfin PDG d'une grosse entreprise du textile médical.
    Ancien rugbyman, arbitre de rugby, président d'un club de rugby professionnel, président du Réseau Entreprendre Loire et champion de France de tarot, son parcours atypique se retrouve dans ses hobbies tout autant que dans son écriture.

  • Amyra Salem est une adolescente de 17 ans comme les autres. Sa poitrine généreuse la complexe, sa relation avec les hommes est conflictuelle et sa meilleure amie, avec qui elle forme un duo explosif, est complètement folle.
    Rien d'anormal, si ce n'est un divorce, une famille recomposée et bien sûr Zachary Collins, son insupportable demi-frère au corps d'Apollon qui lui fait vivre l'enfer à domicile dès son retour de l'université.
    Durant les vacances de Noël, elle va découvrir à ses dépens, que tomber amoureuse de la mauvaise personne peut aussi être synonyme d'aventures.
    Mais qu'arrive-t-il, lorsque deux adolescents se mettent à jouer aux adultes ?

  • Lolita

    Benjamin Noisiez

    L'amour nous pousse au-delà de nos limites, il nous fait parfois agir de façon absurde. Entre fascination et admiration, chaque relation amoureuse est unique. Dans mon cas, l'amour absolu prend la forme du visage angélique de l'élue de mon coeur. Plus les jours passent, plus je prends conscience que la femme que j'aime m'a tout appris, sauf à vivre sans elle.

  • Louva

    Brigitte Rousseilles

    Quelque part sur une planète habitable, loin de notre voie lactée, les hommes jouent aux apprentis sorciers avec les animaux sans se soucier des conséquences.
    Louva est une louve arrachée à sa terre natale et à sa famille par des humains. Comment survivre dans une prison au beau milieu du monde hostile des deux-pattes ?
    Comment les animaux nous perçoivent-ils ? Si nous étions capables d'entendre leurs pensées, quelles seraient-elles ?
    Un conte pour enfants, une fiction, et, peut-être, une réalité à venir...

  • La Samouraï de Dieu

    Pierre Devaux

    Le cheminement terrifiant de deux êtres qui s'aiment à la folie, dans le labyrinthe ténébreux et insondable de la maladie mentale...

    Un roman psychologique, mais avant tout un roman d'amour car la psychose évolue dans un environnement cruellement hermétique, inaccessible à la communication et à la compréhension. Seule une présence fidèle, attentive et dépourvue de jugement peut essayer d'apprivoiser les tourments de l'être aimé.

    Ce livre représente un exutoire à la folie mais aussi un témoignage d'une grande authenticité qui nous plonge dans le monde de l'irrationnel et de l'exclusion.

    Une aventure de la conscience d'une intensité émotionnelle bouleversante.

  • Un site archéologique minoen trois fois millénaire, celui d'AKROTIRI.
    Une femme tourmentée, écorchée par la vie, Marie-Charlotte.
    Le destin, fâcheux, n'a rien épargné à cette dernière.
    Après une enfance dorée, gage certain d'une vie heureuse, une addition de fatalités : mort brutale d'un père complice et adulé, désamour d'une mère futile, trahison d'un premier amant sans scrupule... feront de cette innocente adolescente une femme contrainte à la vengeance.
    Sa rencontre en mai 1968 avec François pourrait tout changer.
    Mais est-il encore temps pour Marie-Charlotte ?

  • Vies

    Angeline Morand

    «Mon ambition ne fut pas de vivre une vie agréable et tranquille. Non, j?avais d'?autres projets. Mon ambition ne fut autre que celle de débusquer l?'ignorance et les mensonges dont nous sommes si souvent l'artisan. Je souhaitais simplement vivre ma vie en profondeur ? jamais n?avais-je imaginé qu?elle pouvait en porter d?autres en son antre.»

  • Elles, en nouvelles

    Claire Girard

    Des peluches qui parlent, une phobie sociale, des vacances forcées, des lettres cachées... L'auteure présente dans ces courtes nouvelles autant de récits de vies de femmes de tous âges, que d'atmosphères différentes. Peu importent le contexte ou les obstacles de leur parcours, elles iront jusqu'au bout, chacune avec sa personnalité, touchante, drôle, courageuse ou piquante.

  • Coeurs de silex

    Jean-Pierre Dallemand

    Issu du monde éducatif, Jean Pierre Dallemand a toujours été à l'initiative de productions rédactionnelles pour les autres : il fut successivement responsable de presse associative, puis partenaire de la presse municipale ou de quotidiens régionaux. Du fait de son activité professionnelle de formateur et d'enseignant dans le secteur culturel (à l'initiative d'une compagnie théâtrale), il a aussi multiplié les expériences d'écriture avec de nombreuses réalisations portées à la scène. S'ouvrant à des formats différents comme la nouvelle ou la poésie, il s'exerce aujourd'hui à des écritures plus longues, tout en continuant à travailler sa créativité dans une pratique régulière d'ateliers d'écriture qui lui apporte en plus d'une pratique individuelle, un exercice collectif. Pour toutes ces « aventures » le stylo à la main, le plaisir rejoint donc la passion.

  • «?- Monsieur?! Monsieur?!
    Le voyageur, encore somnolant, a un geste réflexe et saisit avec fermeté la main qui touche son épaule. - Détendez-vous Monsieur, c'est seulement le contrôle des billets.
    - Oui, bien sûr. Voici ma carte.

    Après un bref coup d'oeil au document?:
    - Monsieur, vous êtes en civil et je ne pouvais pas deviner que vous étiez capitaine de gendarmerie, sauf, peut-être, à la manière dont vous m'avez saisi le bras, dit-il, en se massant le poignet.
    - Excusez-moi.

    Pendant qu'il reconstitue ainsi ses forces, debout devant les fenêtres de la voiture bar, face au paysage qui défile à 260 km/h il se dit que depuis son affectation à La Roche-sur-Foron, il y a à peine quelques mois, les évènements filent aussi à grande vitesse. Il pensait revenir chez lui dans une région tranquille, mais, insidieusement au début, et de plus en plus vite, le voici entraîné dans une escalade de faits divers, l'empoisonnement d'une chercheuse, l'incendie de son laboratoire et maintenant un assassinat prémédité. Tout cela dans un secteur qu'il a la charge de surveiller?! Comment sera-t-il accueilli dans un instant au ministère???»

  • Dans une vie faite d'obstacles et de désillusions... de souffrances et de mauvaises rencontres... La descente aux enfers est inévitable. Lorsque plus rien ne nous retient, l'idée de mettre fin à nos souffrances apparaît comme la meilleure solution pour être en paix.

    Et puis un jour le souhait de sortir des ténèbres arrive.
    Croyez-vous en l'espoir ?

  • Le pot de départ

    Julien Aimé

    « Stage de préparation à la retraite », lus-je incrédule. En couverture de la brochure, un couple d'une soixantaine d'années riait aux éclats. L'homme, avec ses yeux bleu piscine et ses cheveux blancs parfaitement coiffés en arrière, ressemblait à Paul Newman. Sa femme, une blonde liftée et bronzée, le tenait par le cou dans une pose d'éternels amoureux. On était bien loin des retraités chauves et bedonnants que je connaissais.
    Je feuilletai le programme, effaré. C'était donc ça la retraite ? Faire de la marche nordique, surveiller son cholestérol, et préparer sa succession ?

    Avec ce portrait d'un sexagénaire râleur, Julien Aime signe une variation drôle et attachante sur le temps qui passe.

  • Le nid des papillons

    Marie Garnier

    Un matin semblable à tous les autres, ou presque, je ne le sais pas encore, c´est pour aujourd´hui.

    Je m´apprête à vivre l´une des journées les plus merveilleuses de la vie d´une femme, je vais être maman.

    Cette journée va pourtant tout bouleverser, plus de repaires, plus d´avenir, plus de passé.

    Me voilà projetée dans cet univers décalé sans y être préparée, sans même avoir conscience qu´il existait.

    J´ai peur !

    Que vais-je devenir ?

    Que va-t-elle devenir ?

    J´ai longtemps cherché comment construire le combat qu´il me fallait mener, pour toi ma fille, pour ton présent, pour mon passé, pour ton futur, pour ton identité.

  • Au sortir d'une intervention chirurgicale traumatisante, un soir du mois d'aout, Paul ressent un épuisement intellectuel et physique intense. Certes, Alice est restée sur leur lieu de vacances et rentrera dans quelques jours, mais il est accablé par toutes ces dérives sociétales qui annoncent un bouleversement important des modes de vie. Il en fait part à son ami, qui lui conseille de consulter. En analysant des évolutions sociétales telles que la dématérialisation des relations sociales, la progression de l'utilisation de l'intelligence artificielle, la percée de l'électronique dans la vie quotidienne, ou encore la robotisation des actes médicaux, Paul prédit à ses compères, Pierre et Joseph, l'arrivée d'une société déséquilibrée et déshumanisée ou l" on ne dira plus jamais je t'aime ". Officier de l'ordre national du Mérite, chevalier de la Légion d'honneur, chevalier des Palmes académiques, François-Marie Pailler est marié, père de trois enfants et grand-père de douze petits enfants. Après plus de quarante années de vie hospitalière de praticien et d'enseignant, il quitte l'hôpital du Val-de-Grâce - dont il est le chef du service de pharmacie hospitalière et stérilisation centrale -, en annonçant à ses amis et collègues venus lui dire au revoir, qu'influencé par les textes d'Honoré de Balzac, il a décidé d'exercer un nouveau métier," un métier qui rougit les yeux : celui de l'écriture ". Docteur d'État en pharmacie, Professeur titulaire de chaire, il s'applique alors à la rigueur qu'il imposait à ses élèves dans la rédaction de leurs écrits. On ne dira plus jamais je t'aime constitue sa quatorzième publication, et sa quatrième aux Éditions Baudelaire.

  • Margaux passe le cap de la trentaine en quittant la vie pantouflarde qu'elle menait avec son ex-compagnon depuis dix ans. Désireuse de vivre sa vie de jeune femme et de faire de nouvelles connaissances, elle saute le pas de l'inscription sur des sites de rencontre et raconte ses expériences durant une année. Prise dans un florilège d'histoires singulières et loufoques, intriguée par un homme mystérieux qui se démarque des autres, Margaux va s'enrichir des enseignements de cette nouvelle vie de célibataire, avec émotion et humour. Ce livre se veut léger, drôle et accessible à un large panel de lecteurs qui se reconnaitront sans doute dans ces nouvelles typologies de rencontres virtuelles. Avec simplicité et humour, l'autrice décrit dans cet ouvrage une situation que vivent de nombreux lecteurs : des histoires de rencontres virtuelles au travers desquelles beaucoup peuvent s'identifier. Rédigé simplement, sans artifice, sans descriptions superflues, ce roman peut être lu par toutes et tous. Derrière cette légèreté apparente, c'est bien la cause des femmes que l'autrice met en exergue : leur émancipation, leur liberté tant sexuelle qu'affective, ainsi que leur positionnement dans le monde de la drague virtuelle. Esthélie Swan - de son nom de plume - a la trentaine lorsqu'elle décide d'écrire ce roman. L'auteure est professionnellement engagée dans le secteur du droit ; l'écriture est pour elle une passion de longue date. Imprégnée de la cause féminine et interpellée par les histoires relatées par son entourage en matière de rencontres, Esthélie écrit cet ouvrage avec l'envie de faire sourire les lecteurs qui se reconnaitront à travers les expériences de son héroine.

  • Vous découvrirez en lisant ces six nouvelles - l'une d'entre elles est en anglais -, six personnages différents. Différents certes, mais reliés entre eux sans parfois même qu'ils ne le sachent ; comme nous le sommes tous, tous liés les uns aux autres, dans une même société d'humains.
    Vous pourrez ainsi suivre, sur fond de Coronavirus, la vie d'Isabelle, professeure investie ; de Stéphane, globe-trotteur solitaire ; de Pierre, artiste passionne ; de Domitille, aide-soignante a l'écoute des personnes âgées dont elle s'occupe ; d'Emmanuelle, étudiante et citoyenne éclairée ; ou encore de Francis, policier fuyant la société de 2028 dominée par la surveillance collective.
    Des nouvelles qui vont vous faire voyager au Sénégal, au Guatemala, en Californie, a Cuba, mais pas seulement. En plus d'un voyage dans l'espace et dans le temps, ces personnages vont aussi vous aider a voguer vers l'aspiration au bonheur. C'est ce que nous recherchons tous, n'est-ce pas ? Ces personnages, c'est vous. C'est moi. C'est nous, humains.

  • TAL'DU

    Jean Michel Talbourdel

    Au gré de ses humeurs, l'auteur dépeint par petites touches les hommes et les paysages dans un voyage en poésie autour de la Bretagne. De Saint-Nazaire à Belle-Île-en-Mer, de l'Île d'Arz aux Monts d'Arrée, ce voyage transporte le lecteur des chemins creux des Côtes-d'Armor à la Loire-Atlantique, de Pont Aven aux embruns océaniques.

    Les légendes sont malmenées, les amis aussi, la larme trempe parfois la plume et on repart en bamboche aux tablées du Rheu, pendu au sein apaisant des plaisirs de bouche.

    La forme est souvent classique, mais les pieds se prennent parfois dans le tapis et s'écrivent à l'envers sans trop savoir «?à quoi ça rime?».

  • Les ailes arrachées

    Djohar

    Imaginez?: toute votre vie est basée sur une vision biaisée et un jour, le voile se lève et vous ouvrez les yeux sur la réalité. La panique vous envahit. Mais il vous faut l'apprivoiser rapidement pour continuer à vivre - ou à survivre.
    Cet ouvrage écrit à l'encre du sang et des larmes relate malgré tout une belle histoire, tragique et obsédante. Les ailes arrachées est un récit autobiographique. Il aurait pu être un parcours du combattant, mais on en retient davantage son histoire d'amour. Des tréfonds de l'enfance aux illusions perdues de l'adulte, l'auteure vous livre la croisade d'une survivante qui s'accroche encore, et en dépit de tout, à la vie.

  • Après avoir effectué une mission reportage très éprouvante en Grèce, Francesca, reporter photo, rentre chez elle à Menton retrouver sa famille au Domaine de Cavaillon. Mais un inconnu bouleverse sa tranquillité en voulant lui faire découvrir une vérité qui risque de changer sa vie et sa manière de la percevoir. Quelle est donc cette vérité?? Francesca est-elle prête à la découvrir, ou n'a-t-elle tout simplement pas le choix?? Sa famille est-elle complice de toute cette intrigue?? En qui peut-elle encore avoir confiance??

    Elle le découvrira grâce à Damien, mais devra se battre pour ne pas perdre sa propre personnalité en chemin, ni les valeurs qu'elle a acquises au fil des années.

  • La comtoise

    Jean Kubler

    « Dans la maison de retraite «Sainte Marguerite», à Crémieu, en Nord Dauphiné, les nonnes encore présentes à cette époque-là, avaient bien de la peine à garder leur calme en face de cette vieille femme.
    Ses petits yeux vifs et méchants, son visage basané par le soleil et tout fripé par les années, montraient un caractère bien trempé.
    Mais sa petite stature et son dos un peu voûté la rendaient toute fragile.
    Tiens, croyez-le...
    À chaque instant, on avait l'impression qu'elle allait se casser.
    Tiens donc...
    Ce jour-là, dans un élan de lucidité, elle demanda, que dis-je, elle ordonna à une soeur qui passait près d'elle, de lui apporter de quoi écrire une lettre.
    Ce que soeur Dominique fit dans l'instant.
    On était le 13 Novembre 2005.
    Trois jours plus tard, elle passait de vie à trépas au grand soulagement de tous. Elle avait décidé que son coeur n'avait plus de raison de battre, puisqu'elle avait fait, maintenant, tout le mal qu'elle pouvait faire.
    Elle avait alors 87 ans révolus. »

empty