• La folitude

    Roger Tabra

    « On s'est parlé de tout, Kerouac, Céline, Bukowski, Bohringer, les autres aussi, puis la fille m'a demandé : qui es-tu ? Je suis retourné à la maison pour le lui écrire. La lettre est devenue blues, roman, nouvelle, appelle ça comme tu voudras. C'est moi, un peu de ma vie dans ce Montréal des années nocturnes. Je n'ai aucune imagination alors forcément, il y a du vrai là-dedans. La preuve : j'existe. » Le célèbre parolier Roger Tabra résume ainsi ce livre qui n'est pas un roman, mais plutôt le récit d'un moment précis de sa vie. Il couche sur le papier quelques souvenirs de cette époque sombre pendant laquelle il a cru devenir fou d'amour et de chagrin, cette époque où la mère de son fils l'a quitté pour l'un de ses amis.

    Alcool, drogue, amours sans lendemain. C'est toute sa désespérance que nous livre ici Tabra. Mais aussi les lueurs d'espoir et les éclats de tendresse qu'il a partagés avec les autres, ses « miroirs humains ».

empty