Castor Astral

  • Denis grozdanovitch fait partie de ces prosateurs qui, malgré la reconnaissance unanime de leur talent, continuent à écrire des poèmes en cachette, comme à seize ans.
    Serait-ce qu'ils exposent dans ce jardin secrètement préservé quelque chose de très précieux, cette part intime d'eux-mêmes qui est trop fragile pour qu'on la dise à voix haute mais trop forte pour qu'on puisse l'étouffer ?

empty