• pékin, théâtre du peuple a remporté le leica european publishers award for photography (13e édition) décerné par sept éditeurs européens de livres de photographie.
    en passant d'une économie étatique et planifiée à une économie de marché, d'une économie rurale à une économie industrielle urbaine, et enfin de l'autarcie à l'ouverture au monde, la chine est devenue l'eldorado des multinationales. cette nouvelle ère impose la mise en chantier d'un nouveau décor. en moins de dix ans, l'équivalent de paris intra-muros aura été rasé et reconstruit. il y a trente ans à peine, pékin était encore un vaste village construit au ras du sol, découpé selon un plan en damier.
    les ruelles étroites du vieux pékin appelées hutong, où s'alignent les traditionnelles maisons collectives bâties autour d'une cour carrée, sont détruites pour laisser place à de grands immeubles modernes ou à de larges avenues. les chantiers sont en activité jour et nuit. les préparatifs des jeux olympiques de 2008 ont été le prétexte à une brutale accélération de cette mutation urbaine. pékin, devenue enjeu politique, se présentera bientôt sous un visage inédit, celui d'une capitale moderne de quinze millions d'habitants envahie par l'automobile, ceinturée de plusieurs périphériques et d'une trentaine de villes nouvelles.
    ambroise tézenas

  • Le tourisme noir est un phénomène qui se développe et tend à devenir un nouveau marché pour certains professionnels du voyage. Tremblements de terre, tsunamis, accidents, catastrophes industrielles, zones sinistrées constituent autant de «destinations» et de sites dont la découverte est à même de combler la curiosité ambiguë d'un nombre croissant d'amateurs. S'interrogeant sur cette réalité, et cherchant à en saisir les différents aspects, le photographe Ambroise Tézenas a entrepris un travail d'enquête dont il a établi le protocole avec le Pr J. J. Lennon de l'université de Glasgow, spécialiste des problématiques de l'industrie du tourisme.

  • De Bruxelles à New York, en passant par Paris et Londres, Pierre Sauvage, figure incontournable du design d'intérieur parisien, nous convie chez ses amis le temps d'un dîner, d'un déjeuner ou d'un pique-nique improvisé. Décorateurs, créateurs ou éditeurs, toutes et tous ont en commun le plaisir de recevoir leurs proches avec élégance dans des lieux aussi variés qu'un atelier d'artiste, une longère au bord de la mer ou une townhouse en plein coeur de la ville.
    De manière authentique et personnelle, ces hôtes de prestige s'expriment sur leur sens de la convivialité, partagent les recettes qui comblent leurs invités et redoublent d'inventivité pour créer des réceptions uniques. Un voyage inspirant, qui rend hommage à l'art de recevoir et invite à stimuler sa propre créativité.

  • Chaque jour, partout dans le monde, des voyageurs ordinaires se déplacent à pied, à vélo, à moto, en auto, en métro, en rickshaw... Ils ont inspiré quatre photographes et un écrivain qui interrogent la notion de « voyage ordinaire ». Charles Fréger poursuit son inventaire des groupes sociaux et religieux en photographiant les rickshaws scolaires de New Delhi.
    Ambroise Tézenas trace la route entre Bangalore et Bombay dont il fait émerger l'ordinaire beauté. Denis Dailleux révèle la banlieue chaotique du Caire avec sa série de « portraits au tuk-tuk ». Jérôme Blin dessine un Saint-Nazaire nocturne et mystérieux entre docks et lotissements. Quant à Christian Garcin, il nous transporte dans les rues de Jaipur où il fait d'étranges rencontres...
    Bienvenue dans leur voyage ordinaire !

  • Ambroise Tézenas signe la sixième résidence photographique, qui prend une résonance particulière cette année puisque Vichy, unique ville française parmi les onze grandes villes d'eaux européennes retenues, porte sa candidature au classement du patrimoine mondial de l'UNESCO. À cette occasion, le photographe présente une série d'images mettant simultanément en lumière les bâtiments remarquables de Vichy et les acteurs de la ville. À travers ce projet qui mêle l'architecture, le portrait et la déambulation, Ambroise Tézenas relie les lieux patrimoniaux et les vies, le passé et le présent, et propose un voyage dans la ville à la fois géographique et temporel.

    « Lorsque je photographie Vichy où n'importe quelle autre ville, je ne me laisse pas influencer ni par les rencontres, ni par les lieux. J'enlève l'exotisme, les idées préconçues. Ici, aussi, je traque une ambiance, une lumière pour raconter une histoire en une quarantaine de photos pour le livre. »

  • Pierre Sauvage-a leading figure in Parisian interior design and proprietor of Paris' legendary home furnishings boutique Casa Lopez-invites readers into twenty of his friend's homes, from New York to Paris, London, Brussels, and Comporta. Designers, gallerists, entrepreneurs, and publishers have opened their doors to welcome us into their singular, impeccably decorated interiors, revealing sumptuous living rooms replete with artworks and inviting dining rooms with creatively arranged tables.
    These prestigious hosts all take pleasure in receiving family and friends in intimate gatherings and with style, at homes as varied as an artist's studio, a seaside farmhouse, or a townhouse in the heart of the city, expressing their sense of conviviality as well as sharing the signature recipes that delight their guests. Providing a wealth of inspiration for the home and table, this volume pays tribute to the art of entertaining.

  • Cet ouvrage met en regard deux séquences photographiques qui se développent autour d'une même thématique, celle de la Seine, tout en incarnant deux visions et deux époques très différentes. D'une part, un projet spécialement mené pour l'occasion par Ambroise Tézenas qui, au gré de ses tours et détours auprès du fleuve, a façonné une image du paysage tel qu'il s'offre aujourd'hui à nous. Et d'autre part, un hommage rendu à Henri Cartier-Bresson, l'une des figures majeures de la photographie française qui, dans les années 1950, a arpenté les bords de Seine depuis sa source jusqu'au port du Havre.

empty