• Témoignage inédit sur la jeunesse de Camus sur laquelle les grandes biographies avaient fait jusque-là l'impasse, faute de renseignements, le court texte que publient aujourd'hui les Editions Gallimard vient de ressurgir, près de quarante ans après sa rédaction. Son auteur, Abel Paul Pitous, l'a rédigé dans les années 1970, à Marseille à partir des souvenirs qu'il gardait d'Albert Camus qui fut à la fois son voisin et son camarade de classe et qu'il fréquenta de leurs 10 à leurs 18 ans.
    Dans un style vivant et généreux, il dresse le portrait du gamin qu'il a connu rue de Lyon, dans le quartier de Belcourt à Alger. L'élève brillant bien sûr, mais aussi le copain farceur, la fameuse équipe de foot où Camus était gardien, le cinéma. Il apporte des précisions nouvelles sur le rôle de l'un de ses instituteurs, sur son oncle sourd, ou sur les débuts de sa maladie. Et tant d'autres petits riens qui ressuscitent le jeune Camus et nous le montrent grandissant et s'émancipant.

  • De Lata Petra, communauté celtique des forêts vosgiennes où il est né, Aulus Dagillius Lupulus, jeune citoyen romain, part s'engager dans la légion pour étancher sa soif d'aventure sur les routes de l'Empire.
    Des champs de bataille de Germanie aux intrigues et à la perversion de Rome, il connaîtra le fracas des armes et les morsures de l'amour.
    L'histoire de Lupulus nous plonge dans le quotidien impérial du IIe siècle de notre ère ; une reconstitution éclatante de précision et de vie.

  • Cet ouvrage analyse la posture éthique du cadre de santé sous l'angle du questionnement identitaire (soin-management), mais également l'histoire du métier et la culture soignante.
    Les interrogations identitaires chez les cadres de santé, notamment chez les cadres infirmiers de proximité, sont de plus en plus d'actualité : quel est le bon équilibre entre expertise soignante et management ? Quelles sont les valeurs soignantes pour l'exercice de proximité ? Quel sens faut-il donner au soin pour éprouver une satisfaction au travail ? Comment promouvoir les liens au sein de l'équipe pluridisciplinaire dans un contexte composite et exigeant ? Comment accompagner les équipes dans une réflexion éthique ?
    Dans les institutions de formation des cadres, au travers des sujets de mémoire tout particulièrement, l'acuité d'une telle réflexion se révèle par l'insistance et la récurrence de ces divers thèmes ; les réponses proposées jusqu'ici n'ont pas tari le sentiment d'urgence autour de ces questionnements.
    Paul Christophe Abel nous propose une ouverture inédite en s'inspirant des méthodes de l'« éthique appliquée ». Il s'appuie sur une analyse documentaire et une bibliographie éclectique, et procède avec rigueur à un inventaire critique des évolutions successives de l'encadrement soignant. A partir d'une synthèse sur l'éthique infirmière, l'auteur passe au crible l'évolution du cadre soignant et ses contextes. En proposant une identification des compétences soignantes du cadre de santé, l'auteur nous amène avec logique et rigueur à sa proposition et son argument principal : la nécessité d'un nouveau paradigme du cadre soignant.

  • Un roman-concept d'amour et de liberté.
    Jeune peintre en apprentissage, Jan Fink traverse l'Europe de Charles Quint, depuis l'atelier de Joachim Patinir, à Anvers, où il a fait ses premières armes, jusqu'à l'Italie, via Strasbourg où il veut rencontrer le maître Baldung Grien et Bâle où il rêve de retrouver Hans Holbein.
    Dans cette Renaissance bouillonnante d'art et d'idées, où Martin Luther vient de secouer la vieille Église catholique, il va se retrouver mêlé aux bandes de paysans en quête de liberté et vivre à la fois un grand amour et ce qu'on appellera plus tard « la guerre des paysans » et ses batailles amères.
    Ce grand roman d'initiation vous emmènera dans la fougue créative du XVIe siècle, entre peinture et révolution, dans un récit illustré des crayonnés pris sur le vif par ce témoin majeur d'un grand siècle de l'histoire humaine.

empty