Mazarine

  • À l'école, il y a les bons élèves... et il y a Gustave.

    Depuis son radiateur au fond de la classe, ce jeune rêveur observe les oiseaux dans la cour, ou scrute les aiguilles de la pendule qui prennent un malin plaisir à ralentir. Le garçon aimerait rapporter des bonnes notes à sa mère, malheureusement ce sont surtout les convocations du directeur qu'il collectionne.
    Pourtant, Gustave est travailleur. Il passe plus de temps sur ses devoirs que la plupart de ses camarades, mais contrairement à eux ou à Joséphine, sa grande soeur pimbêche et première de classe, les leçons ne rentrent pas. Pire, certains professeurs commencent à le prendre en grippe et à le croire fainéant.
    /> À force d'entendre qu'il est un cancre, Gustave finit par s'en convaincre, sans imaginer qu'une rencontre peut changer le cours des choses.

    Parfois, il suffit d'un rien pour qu'une vie bascule du bon côté...

  • Ah, la retraite... On l'attend toute sa vie, on en rêve, et quand elle est enfin là, c'est le pied ! Ce n'est pas Brigitte, retraitée depuis un an, qui dira le contraire. Epanouie comme jamais et pleine d'énergie, elle profite à fond de cette nouvelle liberté bien méritée, multipliant les activités et les projets. Pour elle, ce n'est que du bonheur. Jusqu'au drame : la retraite de son mari ! Car pour Bernard, bourreau de travail poussé vers la sortie à 61 ans, c'est une autre paire de manche.
    La retraite, ça ne passe pas. Qu'a-t-il donc fait pour mériter ça ? Désoeuvré pour la première fois de son existence, tour à tour déprimé, puis hyperactif insatiable, Bernard vient perturber son épouse, qui coulait des jours heureux et bien remplis. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, ajoutez à cela des voisins insupportables et une famille très envahissante : la retraite ne serait donc pas un long fleuve tranquille ?

  • 1968. Jean a six ans quand il est confié du jour au lendemain à sa grand-mère. Pour l'été. Pour toujours. Il n'a pas prévu ça. Elle non plus.
    Mémé Lucette n'est pas commode, mais dissimule un coeur tendre. Jean, véritable moulin à paroles, est un tourbillon de fraîcheur pour celle qui vivait auparavant une existence paisible, rythmée par ses visites au cimetière et sa passion pour le tricot.
    Chacun à une étape différente sur le chemin de la vie elle a tout vu, il s'étonne de tout , Lucette et Jean vont s'apprivoiser en attendant le retour de la mère du petit garçon.
    Ensemble, dans une société en plein bouleversement, ils découvrent que ce sont les bonheurs simples qui font le sel de la vie.
    Un duo improbable et attachant pour une cure de bonne humeur garantie !

  • Dans la vie, on a tous droit à une deuxième chance. Rose, 36 ans, mère célibataire, est une femme dévouée qui a toujours fait passer les besoins des autres avant les siens. Après avoir perdu son père et son emploi, la jeune femme apprend que Baptiste, son fils unique de 18 ans, quitte la maison. Son monde s'effondre. Cette ex-nounou d'enfer est alors contrainte d'accepter de travailler comme dame de compagnie pour une vieille dame riche et toquée, Colette, et son insupportable fille, la despotique Véronique.
    Et si, contre toute attente, cette rencontre atypique allait changer sa vie ? UNE CURE DE BONNE HUMEUR ET D'OPTIMISME !

  • Avec l'autodérision et la lucidité qui la caractérisent, Nora continue d'explorer l'époque et d'en subir les absurdités.
    Des cigarettes en chocolat à la clope électronique, du Nokia 3310 à l'Iphone, de Snake à Instagram, elle nous livre le récit de son passage à l'âge adulte sans passer par la case Tinder.
    Partagée entre l'envie d'avoir des likes et la nostalgie du temps d'avant les réseaux sociaux, elle se demande comment évoluer sereinement dans un monde où tout ce qui nous entoure n'existait pas au moment de se construire.
    Parfois mélancolique, souvent acide et toujours drôle, Nora dresse un portrait-robot sans fard de nos névroses à tous.

  • Lorsqu'il découvre dans une vieille malle trois carnets renfermant des lettres d'amour, le père de Jean sombre dans une profonde mélancolie.  Jean, lui, tombe des nues : Moïse, son grand-père, y raconte toute l'histoire de sa vie. Plus incroyable encore, Moïse adresse son récit à une inconnue  : Anne-Lise Schmidt.
    Qui est cette femme ? Et surtout qui était-elle pour Moïse  ? Comment quelqu'un de si chaleureux et sensible dans ses lettres a-t-il pu devenir cet homme triste et distant que père et fils ont toujours connu ?
    Naviguant entre les grands drames du xxe siècle et des histoires d'amour d'aujourd'hui glanées dans une tentative éperdue de faire passer un message à son père, Jean devra percer le lourd secret d'un homme et lever le voile sur un mystère qui va chambouler toute une famille...

  • Les trois vies de Suzana Baker Nouv.

    Quand Lauren Moore, professeur d'Histoire contemporaine à Boston, reçoit pour son anniversaire un test génétique destiné à établir ses origines généalogiques, elle trouve le cadeau de sa fille Emily très amusant. Ce test est très en vogue parmi ses collègues historiens.Quelle n'est cependant pas sa surprise quand elle en découvre les résultats, divulguant des origines ignorées de tous jusque-là. Une ascendance qui remet en question toute son existence ainsi que celle de sa fille et balaie d'un coup ce qu'on lui a toujours raconté de ses ancêtres.Qui peut l'aider à éclaircir ce mystère ? Sa mère Suzana, âgée de quatre-vingt-neuf ans et atteinte de la maladie d'Alzheimer, est dans l'incapacité de l'éclairer. Il semblerait pourtant qu'elle ait caché un secret que personne ne soupçonnait. Pourquoi aurait-elle menti ?Pour Lauren et sa fille, c'est le début d'un long périple qui les mènera des USA, en passant par la France, jusque dans les contrées lointaines de l'Est européen. Une quête de la vérité, mais aussi la découverte d'une histoire incroyable qui va changer leur vie... Deux voyages inversés - l'un vers des origines inconnues, l'autre pour survivre.

  • Parlez-moi d'amour

    Raymond Carver

    Après les vitamines du bonheur, voici une nouvelle occasion de prêter l'oreille à la petite musique déchirante de raymond carver. couples déglingués, vitelloni trompant leur ennui, pères et fils en quête d'une impossible réconciliation, tous ces personnages poursuivent la même idée fixe: celle d'un bonheur qui, pour une fois, cesserait de se dérober, effaçant les blessures de la vie pour accéder à une innocence enfin retrouvée.

    A propos des vitamines du bonheur:

    " un très grand écrivain, l'égal de hemingway (pour la technique sèche, minimaliste) et de j.d. salinger (pour le merveilleux qui surgit, aussi, dans la fêlure de toute vie). " michel braudeau, l'express.

    " douze nouvelles drôles à force d'être bouleversantes. a lire sans sauter un mot. " mathieu lindon, libération.

    " l'acuité de son regard est à la mesure de ces désespoirs feutrés, de ces souffrances qui osent à peine dire leur nom. un grand écrivain. " bernard géniès, le monde.

    " de petits chefs-d'oeuvre de férocité et de désespoir. " michèle gazier, télérama.

    " ambiances au bord de l'étrange et regard lucide de l'écrivain sont irrésistibles. " jean-pierre enard, v.s.d.

  • Noémie, Lisa, Marion et Stéphanie sont amies depuis toujours. Mais toujours, c'était il y a une éternité, et les voilà déjà au tournant de leur vie d'adulte. Aussi décident-elles de mettre de côté enfants, maris et boulots pour revivre le voyage de leurs dix-huit ans. Ce que les quatre amies ignorent, c'est qu'il sera le plus important de toute leur vie.

    « Je donnerais n'importe quoi pour pouvoir attraper par le col la gamine que j'étais et lui expliquer certaines choses.
    Je lui dirais de prendre sa soeur dans ses bras plus souvent.
    Je lui dirais de ne pas quitter l'homme qu'elle aime pour celui qui lui plaît.
    Je lui dirais surtout de ne jamais porter de vert. Jamais. Je ne supporte plus cette couleur depuis que je suis ici.
    Et vous, vous lui diriez quoi ? ».

    L'été de leur dix-huit ans, Noémie, Lisa, Marion et Stéphanie ont vécu un voyage inoubliable qui a scellé leur amitié pour toujours. Quatorze ans plus tard, les quatre amies décident de mettre leur vie d'adulte, le quotidien et toutes ses contrariétés de côté pour revivre le périple de leur adolescence. Ce qu'elles ignorent, c'est qu'il sera le plus important de toute leur existence.

  • La petite ville des grands rêves Nouv.

    Ursa est une petite ville recluse à la lisière d'une immense forêt suédoise.
    La plupart de l'année, elle est recouverte d'une épaisse couche de neige, plongée dans un froid et une obscurité qui rapprochent ses habitants - ou bien les éloignent.
    Soumises à ce rude climat, la population et les activités ne cessent de diminuer. Mais, cette année, la ville est sur le point de vivre un étonnant renouveau : l'équipe junior de hockey sur glace, sur laquelle tous les espoirs reposent, va jouer son match le plus important de l'année. L'excitation est palpable. Un futur prometteur se dessine... jusqu'au jour où la star de l'équipe commet un acte violent et irréparable qui met tout en péril. La population est divisée : faut-il se taire et oublier, ou bien tout risquer pour rendre justice ?

    Lorsque l'avenir d'une ville se trouve en jeu, personne ne peut rester en retrait et être neutre. Tout le monde doit prendre parti. Et vous, de quel côté seriez-vous ?

  • « À coeur vaillant, rien d'impossible » Lorsqu'une tragédie change à jamais sa vie, la jeune Alice Hart, âgée de neuf ans, part vivre chez sa grand-mère qu'elle ne connaît pas. Quittant le bord de l'océan où elle a grandi, elle trouve refuge dans la ferme horticole de June, où celle-ci cultive des fleurs sauvages d'Australie.
    Au fil du temps, Alice oublie les démons du passé et apprend à perpétuer la tradition familiale en utilisant le langage des fleurs pour remplacer les mots lorsqu'ils se font trop douloureux.
    Mais l'histoire des Hart est hantée par de nombreux secrets que June cache à sa petite-fille. Une sorte de fatalité semble accabler les femmes de leur famille, aussi June préfère-t-elle tenir Alice à l'abri de la vérité, quitte à la tenir à distance de l'amour.
    Une fois adulte, révoltée par ce silence et trahie par celles qui lui sont le plus chères, Alice se rend compte qu'il y a des histoires que les fleurs seules ne peuvent raconter. Si elle veut être libre, elle doit partir et inventer l'histoire la plus importante de toutes : la sienne...

    Traduit de l'anglais (Australie) par Anne Damour

  • Sa majesté des fèves

    Eve Borelli

    « Tu as toujours eu peur de vivre, Lucien. ».
    Il soutint son regard.
    « Et toi, Cristalline, tu as toujours eu peur de te montrer prudente et raisonnable. ».

    Quand Lucien, dernier artiste-fabricant de fèves de France, se retrouve au chômage puis célibataire, il désespère. Heureusement, sa soeur Cristalline vole à son secours avec un plan du tonnerre : destination Londres pour rencontrer la reine Elizabeth, grande adepte de galettes des rois, et devenir son « Févier officiel ».
    Les voilà embarqués dans un road-trip mouvementé en compagnie de Roméo, le petit garçon de Cristalline, qui traîne un vague à l'âme inexplicable, de son infâme caniche Michelle Ostermeyer, ennemie jurée de Lucien, d'un ex-détenu manchot un peu louche et d'une danseuse boiteuse à la beauté renversante.

  •   Quand une drôle de rencontre vous donne des ailes...
      Maxine, vieille dame excentrique souffrant de la maladie d'Alzheimer, s'échappe de sa maison de retraite, bien décidée à en finir dignement avec la vie.
    Alex, jeune homme introverti au coeur brisé par un chagrin d'amour, cherche une raison de vivre.
    Réunis au hasard d'un covoiturage dans une Twingo hors d'âge, les voilà qui s'élancent à travers le pays.
    Mais quand Maxine est signalée disparue et que la police s'en mêle, leur voyage prend soudain des allures de cavale inoubliable...
    C'est le début de la plus belle aventure de leur vie !
      Une histoire joyeuse et touchante, portée par un duo de choc.

  • « Quarante-huit heures, cinquante peut-être, qu'est-ce donc dans toute une vie  ? Trois jours sur le calendrier qui bousculent une existence, sa stabilité et son lot de certitudes. »   Claire et Callum sont d'âges et de mondes différents. Tout semble les séparer. Pourtant, ils se rencontrent le temps d'une parenthèse inattendue. Savourant cette échappée douce loin de sa famille, Claire va entraîner Callum à la découverte des lieux cachés de Paris : leurs vies, leurs maux du passé vont se révéler au fil de leur déambulation, faisant naître une attirance mutuelle. Jusqu'au point de bascule.
      Entre les palpitations d'un nouvel amour et la quiétude d'une vie qui s'est reconstruite, entre remords et regrets, y a-t-il pour Claire un bon choix ?
      Et vous, que feriez-vous à sa place ?

     

  • C'est l'histoire de Jo', jeune interne en pédiatrie à la personnalité fantasque, à qui tout sourit. C'est l'histoire de No', un petit garçon de sept ans attachant et joueur, qui est atteint d'un mal incurable et ne comprend pas pourquoi sa maman ne vient pas plus souvent le voir à l'hôpital. C'est l'histoire de Maria, une mère secrète, qui disparaît à l'autre bout du monde au lieu de rester au chevet de son fils.
    Un matin, dans la chambre de l'enfant, survient un drame qui lie à jamais le destin de ces trois êtres. Jo' devra tout quitter pour partir sur les traces de Maria et percer ses mystères. Inspiré par le choc ressenti lors de la disparition de l'un de ses jeunes patients, l'auteur livre une quête initiatique et poétique, semée de recoins obscurs qui s'illuminent. Un magnifique troisième roman, porté par des personnages profondément humains.
    "Docteur et conteur [...], Baptiste Beaulieu sait raconter des histoires, faire rire et pleurer, conjuguant la trivialité et le merveilleux, la farce et le lyrisme." Astrid de Larminat, Le Figaro littéraire Médecin généraliste de trente ans, Baptiste Beaulieu est l'auteur d'un premier livre best-seller, Alors voilà : les 1001 vies des Urgences (Fayard 2013 ; Livre de poche 2015), qui a reçu le prix France Culture "Lire dans le Noir" et a été traduit en quatorze langues.
    Son roman Alors vous ne serez plus jamais triste (Fayard 2015 ; Livre de poche 2016) a reçu le Prix Méditerranée des lycéens 2016. Son blog Alors Voilà, pour réconcilier soignants et soignés, compte plus de six millions de visiteurs.

  • Que faire ?

    Si vous avez un jour appris une terrible nouvelle et décidez d'aller manger une côte de boeuf pour fêter ça.
    Si vous avez envie d'être aux côtés de personnes que vous aimez quand vous en avez besoin.
    Si vous avez toujours rêvé de retrouver l'amoureux de votre jeunesse.
    Si vous voulez chanter (faux) sans qu'on vous regarde de travers.
    Si vous avez un jour fait partie d'un club de plage, et que l'envie vous revient 50 ans plus tard :

    Rejoignez le Club des Feignasses !

    Rien ne prédisposait Béa, Alice, Sam, Greg et Elisabeth à se rencontrer. Pourtant, ces amoureux et cabossés de la vie, membres d'un club aussi curieux que chaleureux, apprennent vite à se connaître avec leurs failles, leurs richesses et leurs secrets.
    Un roman plein d'émotions, d'optimisme et de tendresse qu'anime une galerie de personnages attachants.

  • Tais-toi, je t'en prie

    Raymond Carver

    Du même auteur Parlez-moi d'amour " Lorsqu'on veut le comparer, ce sont les grands noms qui viennent à la bouche: Hemingway pour la sobriété du style, Carson Mc Cullers ou Flannery O'Connor pour l'acuité, la sensibilité, la cruauté du regard. " (Jacques de Decker, Le Soir) Les Vitamines du bonheur " Douze nouvelles drôles à force d'être bouleversantes.
    A lire sans sauter un mot. " (Matthieu Lindon, Libération) Raymond Carver est né en 1939 en Oregon. Il vit à Port Angeles, dans le nord de l'Etat de Washington. Poète, il a chanté, comme Richard Brautigan, la rivière Klamath et la pêche à la truite. Mais ce sont ses nouvelles, publiées en revues à partir de 1963, qui l'ont rendu célèbre. Après avoir occupé divers emplois _ pompiste, veilleur de nuit, chauffeur de poids lourds, concierge dans un hôpital _, Raymond Carver se consacre entièrement à l'écriture.

    Le présent recueil a été couronné en 1976 par le National Book Award.

  • Alexandre, Marco, Sophie et leurs amis se connaissent depuis leur enfance. Mais en une décennie seulement, cette jeunesse dorée doit apprendre à se battre pour exister. A travers les drames de l'existence, subsistent pourtant leur amitié, le rire et la joie.

  • Hâte-toi de vivre !

    Laure Rollier

    7 h 52. Collision. Accident de voiture.
    À son réveil à l'hôpital, Léo, jeune professeure de philosophie âgée de trente ans, se retrouve nez à nez avec Mamie Lina, qui n'est autre que sa grand-mère décédée. Personnage haut en couleurs à l'humour cinglant qui donne son avis sur tout - sans qu'on le lui ait demandé -, celle-ci s'immisce dans la vie quotidienne hésitante de Léo et de ses amis Louise et Juju, à un moment décisif de leur vie. Par ses interventions intempestives, cette grand-mère pas comme les autres chamboule tout sur son passage. Mais en confrontant Léo à ses peurs et à ces secrets qui hantent toute famille, elle fait à sa petite-fille le plus beau cadeau : le courage de saisir la vie à pleine main - et de donner une chance au bonheur.

  • L'attrape-souci

    Catherine Faye

    Décembre 2001. Lucien, onze ans, vient d'arriver à Buenos Aires avec sa mère. Dans une librairie, il est captivé par de mystérieuses petites boîtes jaunes. Dedans, de minuscules poupées. Selon une légende, si on leur confie ses soucis avant de s'endormir, le lendemain, ils se sont envolés.
    Le temps qu'il choisisse son attrape-souci, c'est sa mère qui s'est envolée. Disparue.
    Lucien part à sa recherche. Se perd.
    Au fil de ses errances, il fait des rencontres singulières. Cartonniers, prostituées, gamins des rues avec qui il se lie, un temps. Et grâce à qui, envers et contre tout, il se construit, apprend à grandir. Autrement.
    Rebaptisé Lucio par ses compagnons de route, cet enfant rêveur et déterminé incarne ce possible porte-bonheur que chacun a en soi.

  • Un mystérieux fantôme hante le musée du Louvre. Un gardien est assassiné, le personnel est en émoi. Le commissaire Chantecoq, aidée de sa fille, la charmante Colette, doit débrouiller cette sombre affaire, assisté par Jacques Bellegarde, un jeune et beau reporter. Ils vont tenter de découvrir qui se cache derrière Belphégor, à moins qu'il ne s'agisse véritablement d'un fantôme.

  • 14 ans, harcelée

    Mathilde Monnet

    De la sixième à la cinquième, dans l'indifférence de l'équipe éducative et cachant tout à sa famille, Mathilde endure insultes, brimades et humiliations quotidiennes au collège. Elle vit dans la honte, la peur, la culpabilité de ne pas savoir se défendre. Elle se débat au milieu de la haine pour pouvoir survivre et frôle à plusieurs reprises le suicide. Jusqu'au jour où elle trouve enfin une porte de sortie : l'écriture.
    14 ans, harcelée est le journal de Mathilde, une adolescente précoce, qui décrit étape par étape sa longue descente aux enfers, l'acharnement et la violence, dont elle a été la victime. Un document unique qui nous entraîne au coeur de la spirale du harcèlement scolaire et de la psychologie adolescente. Avec ses mots d'adolescente, Mathilde Monnet décrypte avec crudité ce terrible fléau qui touche un enfant sur dix et les pousse parfois à commettre l'irréparable.
    Mathilde Monnet a 15 ans. Elle est actuellement en classe de seconde. Bonne élève et passionnée de lecture, 14 ans, harcelée est son premier livre.

  • Avec ses 40 ans désormais bien tapés, une certaine nostalgie du body de bébé, son stress permanent, un semblant de crise de ménopause mentale, la Mère coupable voit surgir une envie de peut-être tout recommencer, en amour comme en benne de couches sales. Baby or not baby ? Telle est sa question. Ses enfants désormais plus grands, elle a le sentiment de ne plus servir à rien. Sauf à faire cuire des pâtes.
    Maman : individu givré qui peut rester debout devant son frigo ouvert pendant cinq minutes, en espérant que ce dernier lui donne une idée de repas ! #t'aspasuneidéemonsieurlefrigo ?
    Et voici que réapparaît dans une routine peuplée de lessives et de pantoufles qui traînent, Alex, l'ex. De quoi lui donner envie de se réfugier sur l'île paradisiaque que toutes les mères au bord du gouffre chérissent : Belle-Île-en-Mèrescoupables. Pourquoi regretter les dents de lait perdues, les premiers pas de nos chérubins... quand il reste tant encore à vivre et à partager ?

empty