Mareuil Editions

  • Chef de guerre

    Louis Saillans

    « Nous avons les yeux rouges. Les cercueils d'Alain et Cédric sont partis il y a quelques instants avec le président de la République, les familles et les autorités. Nous avons ensuite quitté les rangs pour saluer nos collègues rassemblés pour la circonstance dans une cour des Invalides baignée par la lumière du printemps. Nous sommes une centaine de commandos marine, membres des opérations spéciales, à être venus adresser un ultime salut à nos camarades disparus ».

    Louis Saillans est entré en 2010 dans les commandos marine et devient chef de groupe cinq ans plus tard. Durant près d'une décennie, il a participé à des opérations militaires en Afrique et au Moyen-Orient visant à libérer des otages, capturer des responsables djihadistes ou neutraliser des terroristes.

    Grâce aux notes prises au cours de ses missions et à des documents d'archive auxquels il a eu accès, il dévoile la réalité des missions des forces spéciales avec la plus grande exactitude. Il retrace aussi le parcours des soldats de ces unités, passés par une sélection drastique durant laquelle ils ont subi les pires épreuves physiques et psychologiques. À travers une narration d'une rare lucidité, il décrit le quotidien de ces hommes devenus des guerriers, la fraternité d'arme, les coulisses des opérations spéciales et la face cachée de la lutte contre le terrorisme. Un témoignage unique, qui permet de mieux comprendre le travail de ces combattants de l'ombre prêts à sacrifier leur vie pour sauver la nôtre et maintenir la paix.

  • Avec les tueries de mars 2012 à Toulouse et à Montauban, les attentats de Charlie Hebdo et de l'Hyper Cacher en janvier 2015, puis ceux des terrasses et du Bataclan le 13 novembre 2015, une série d'attaques terroristes a endeuillé la France ces dernières années. Nous avons éprouvé bien des sentiments et des émotions à travers ces épreuves. Sidération. Tristesse. Indignation. Résignation, voire acceptation. Faut-il répondre par la loi du Talion ? Par les lois de la République ? Ou même pardonner ? Mais est-ce seulement possible ? Dans ce récit pudique et bouleversant, un père raconte la perte de son fils au Bataclan, la véritable enquête qu'il a dû mener pour comprendre les circonstances exactes de son décès, et la déflagration que celui-ci a constitué pour toute sa famille. Alors que s'ouvrira prochainement le procès des attentats du 13 novembre, ce portrait tendre et solaire d'un jeune homme arraché à la vie est un bel hommage aux victimes et à leurs proches, qui vient renforcer la mémoire collective. À la recherche de la vérité, Jean-Pierre Albertini y dresse une ode à la vie et à la nécessité d'aller de l'avant pour toutes les personnes ayant été touchées par ce drame national, sans oublier de souligner les questions et les enjeux que ce dernier soulève pour nous tous.

  • Dans ce récit plein d'humour mené à 100 à l'heure, Simon Hayot nous relate une aventure passionnante : celle de son parcours professionnel hors norme aux commandes de ses avions, du DC3 historique au jet d'affaires, dans les Antilles des années 70-80.

    Ce livre est un témoignage rare écrit par le fondateur d'Air Caraïbes et d'Air Calypso. Une authentique aventure des temps modernes à une époque où ne prévalait pas le principe de précaution...

  • RAID. Derrière ces quatre lettres et des cagoules noires se cache l'unité d'élite de la police nationale, des hommes et des femmes prêts à accomplir les plus périlleuses missions, de la libération d'otages à la neutralisation de forcenés, de la surveillance en milieu hostile à la capture de terroristes et autres criminels en tous genres. "Servir sans faillir" est la devise de ce service hors du commun dont ce beau livre raconte l'histoire, de sa création en 1985 par la volonté de Pierre Joxe jusqu'à nos jours.
    À travers des témoignages, des documents et des photographies souvent inédits, grâce aussi à l'apport sans précédent du préfet Mancini, premier patron du RAID, l'ouvrage explore le quotidien de ces spécialistes de l'intervention mais aussi des psys, négociateurs, tireurs d'élite et experts en explosifs et fait partager au lecteur les moments forts traversés par l'unité tels la prise d'otages de la maternelle de Neuilly en 1993 ou encore l'assaut au magasin Hypercacher en 2015. Une histoire de souffrance, de sacrifice et d'engagement. Une histoire d'aujourd'hui.

  • Aujourd'hui, la BRI (Brigade de Recherches et d'Intervention) se fait discre`te, par essence, par ne´cessite´, et n'en est que plus efficace. Mais l'Antigang a connu son heure de gloire me´diatique dans les anne´es 1970, lorsque le non moins me´diatique Robert Broussard e´tait a` sa te^te, pourchassant les ravisseurs du baron Empain ou traquant l'ennemi public n°1, Jacques Mesrine. Mais qui sait que la BRI doit son existence a` un autre grand flic, Franc¸ois Le Moue^l qui, en 1964, imagine une me´thode re´volutionnaire pour traquer les voyous ? Qui a jamais raconte´ par le de´tail ces " autres affaires " oublie´es des Unes des journaux, ces mois de filatures, de surveillance H24, parseme´s de rebondissements et a` l'issue toujours incertaine ? Au fil des dossiers, des plus ce´le`bres aux plus me´connus, ce livre ne se contente pas de donner la parole aux seuls patrons de l'Antigang, mais aussi a` ces hommes qui ont fait et font encore l'histoire de cette unite´ exceptionnelle de la PJ parisienne. Charlie Hebdo, les attentats du 13 novembre, Saint-E´tienne de Rouvray... les policiers de la BRI sont en premie`re lignes des multiples attaques terroristes qui bouleversent notre pays depuis quelques anne´es. Leur te´moignage pre´cieux est indispensable pour mieux comprendre cette pe´riode trouble de notre Histoire re´cente, et pour rendre hommage a` ces hommes et ces femmes qui, au quotidien, risquent leurs vies pour sauver la no^tre.

  • Pédro et Victor se sont connus à la LÉGION ÉTRANGÈRE. Camarades de régiment, ils sont devenus amis et publient aujourd'hui un recueil de poèmes. Ils présentent 50 poèmes qui sont accompagnés de photos, prises par Victor Ferreira.

    Ces poèmes racontent la vie, la mort, l'amour, les armes, leur vie d'avant LA LÉGION, d'après. Ils parleront à ceux qui aiment une poésie simple qui interroge notamment le sens donné à l'engagement.

  • Atteint très jeune de la mucoviscidose, Jonathan Drutel, parisien d'origine, aujourd'hui habitant Lyon, raconte, dans ce livre, son combat quotidien contre la maladie. Suivi avec attention par le corps médical durant toute son enfance, Jonathan subit une première greffe pulmonaire à 24 ans, sans succès. Puis, un an plus tard, une double greffe cardio- pulmonaire, cette-fois-ci, fonctionne : une bataille gagnée de plus.
    Agé alors de 25 ans, il lui faut trouver un nouveau combat, une source de motivation supplémentaire. Jonathan se met au vélo, puis à la course à pied. En 2017, après une préparation de plus d'un an, ponctuée de retours à l'hôpital, il parvient à achever le Marathon de Paris, une victoire qui lui aura fait perdre quatre kilos en cinq heures et seize minutes. Bientôt une idée germe dans son esprit : terminer l'Iron Man, cette épreuve mythique de 3,8 km de natation, 42 km de course à pied, et 180 km de vélo !
    Dans cet ouvrage, écrit en collaboration avec Laura Sahin, journaliste à TF1, Jonathan Drutel, sportif et greffé, nous livre ses échecs, ses victoires, mais surtout sa volonté d'avancer, de ne jamais abandonner et de redonner de l'espoir à ses proches. Au fil de la plume, le portrait d'un homme touchant, déterminé et profondément altruiste se dessine.

  • Août 1914. Charles Péguy s'apprête à rejoindre son régiment et à partir en guerre. Alors qu'il ferme le siège de sa revue, les Cahiers de la Quinzaine, un jeune journaliste se présente à lui, disant chercher à rédiger un portrait du poète...
    Un dialogue, parfois complice, parfois vif et contradictoire, s'entame entre les deux hommes. Péguy fait à cette occasion un retour captivant sur les épisodes marquants de sa vie.
    Cette pièce de théâtre créée par Samuel Barthollin et Bertrand Constant est jouée au Théâtre de la Contrescarpe pendant plusieurs mois.

  • Elle s'appelait Emma

    Alain Thiesse

    " C'était ma fille. Mon seul et unique enfant. Mon trésor, mon amour. 720 grammes, 30 centimètres... Elle n'a attendu que 5 mois de grossesse pour venir voir à quoi ressemblait le monde. Un bébé né trop tôt. En état de mort apparente. Elle sera réanimée par les médecins de l'unité de néonatologie à la naissance. Sans qu'on me demande mon avis. Je les avais prévenus. "

  • Marcel Campion est candidat aux élections municipales à Paris. Lorsqu'une maire et ses équipes, tous élus de terrain, finissent par devenir des élus hors-sol, il y a forcément un jour quelqu'un qui se dévoue pour les faire atterrir d'urgence. C'est le projet de l'ouvrage de Marcel Campion. Un livre dans lequel il présente son programme pour Paris mais aussi un texte, Voyage avec un bonnet d'Anne, qui lui permet de revenir sur ce qui a été fait dans la capitale par Anne Hidalgo : une véritable farce, selon lui, qui ne mérite que le bonnet d'âne ! Marcel Campion est forain depuis l'âge de 7 ans.

  • Capitaine de la seule équipe française à ce jour à avoir remporté la Champion's league à Marseille en 1993, mais aussi capitaine des Bleus champions du monde 1998 et champions d'Europe 2000, Didier Deschamps inscrit depuis toujours sa carrière dans le succès. Devenu entraîneur, il a conduit à la surprise générale Monaco en finale de la Champion's league 2004, après avoir fait remonter la Juventus Turin en série A italienne. Ensuite, c'est sous sa conduite que l'OM a obtenu en 2010 un titre de champion de France qui lui échappait depuis 18 ans !
    Promu sélectionneur de l'équipe de France, Didier Deschamps a rapidement sorti les Bleus de la tourmente. À deux doigts du titre de champion d'Europe en 2016, le voilà désormais face à son plus grand défi : remporter avec une génération de joueurs exceptionnels la Coupe du monde 2018. Il rejoindrait ainsi dans l'histoire le Brésilien Mario Zagalo et l'Allemand Franz Beckenbauer, les seuls jusqu'à présent à avoir été champion du monde en tant que joueur puis en tant qu'entraîneur. Ce livre raconte ce destin d'exception à l'heure où l'équipe de France devra plus que jamais prouver sa valeur en juin prochain.

  • Dans cet essai, le général Tauzin propose les grandes lignes d'une nouvelle politique pour reconstruire la France "sur le roc !". Sans langue de bois, il demande la nomination d'un gouvernement provisoire d'exception qui aura pour mission d'adopter d'abord des mesures de survie de la nation, puis des mesures visant à préparer l'avenir en s'affranchissant de ce que de Gaulle appelait le "système désastreux" des partis, qui a réinstallé sa tyrannie sur notre pays depuis 15 ans. La France devra être reconstruite sur des fondations nouvelles au centre desquelles devra se trouver l'homme. Didier Tauzin propose d'adopter « La Grande Charte de France », une nouvelle forme juridique supérieure à tout texte. D'ores et déjà déposée à l'INPI, cette charte précise l'identité et la vocation de notre pays ainsi que les fondamentaux politiques qui en découlent. Elle définit les missions que l'État reçoit de la nation et les principes essentiels de toute action politique. Un ouvrage qui se veut rassembleur et salvateur.

  • Un siècle d'histoire et d'histoires... C'est à un voyage palpitant dans les archives du mythique Quai des Orfèvres auquel nous invite Claude Cancès, l'une des figures les plus emblématiques et originales du " 36 ".
    Bien qu'à la retraite, ce grand flic " pur produit PP ", n'a pas tout à fait coupé les ponts avec ses anciens collègues et participe chaque année au jury du Prix du quai des Orfèvres. En 35 ans de carrière dans la PJ parisienne, Claude Cancès a tout connu ; de l'Antigang à la Crim' en passant par la Brigade Mondaine avant de devenir le tout puissant patron du 36 Quai des Orfèvres.
    Dans ce livre, il ne se contente pas de raconter les affaires - nombreuses et retentissantes - qu'il a eu à traiter (François de Grossouvre, Jean de Broglie, le Baron Empain, les Irlandais de Vincennes, Thierry Paulin, Guy Georges, attentats de 1995, etc.) mais aussi celles qui ont marqué l'histoire de la police parisienne : la bande à Bonnot (qui a propulsé la PJ dans l'ère du XXe siècle), l'affaire Stavisky, l'affaire du Docteur Petiot.

empty