Libres D'ecrire

  • De la Patrouille de France au Boeing 747, De la lecture d'un premier livre à l'âge de sept ans naît une vocation pour le métier d'aviateur chez un petit garçon qui gardait les vaches chez ses grands-parents. Cette orientation sera confortée lors de l'adolescence par des visites d'expositions et des livres qui orienteront Christian ROGER vers une volonté opiniâtre de devenir pilote de chasse. La réussite au concours de l'École de l'Air permettra au jeune homme de vivre sa vocation pour un métier où il sera pilote de chasse supersonique à vingt-trois ans et où il participera à la guerre d'Algérie. Sa passion pour la voltige le fera remarquer par le Chef d'État-Major de l'Armée de l'Air qui le nommera Leader de la Patrouille de France. Plus intéressé par le pilotage des avions que par les tâches d'État-Major, Christian ROGER quittera l'Armée de l'Air assez tôt, pour mener une carrière de pilote de ligne à Air France. Il jouera un rôle déterminant dans l'évolution de cette profession, tant sur le plan technique que social, en s'appuyant sur le puissant moyen d'action du Syndicat National des Pilotes de Ligne (SNPL), dont il fut une figure marquante au long de près de trente années. Ce livre relate comment a été vécue cette carrière, avec des situations comiques ou tragiques qui retracent de façon vivante ce parcours qui est le rêve de tant d'enfants.

  • Il existe une particularité dans le métier de flic : c'est que dans une même journée, vous pouvez traverser des instants de joie et de bonne humeur, pour vous retrouver aussi rapidement dans la souffrance, la douleur et la peine. Les nuits sont parfois courtes et agitées et amènent sur des matins d'autant plus difficiles. Si certains ressentis s'effacent avec le temps, les images, elles, ancrent leurs racines bien plus profondément.Eric Oliva raconte son début de carrière en y contant quelques-unes des interventions qui ont marqué son chemin de jeune flic. Un roman profond et entier qui met en exergue les sentiments que tous les flics se doivent d'accumuler sans jamais y avoir été préparés.

  • Dimitri, presque quinquagénaire, revient en vacances dans son île natale, la Guadeloupe, trente ans après l'avoir quittée. En visitant le centre-ville de Pointe-à-Pitre, il est confondu à deux reprises avec quelqu'un d'autre. En racontant ses péripéties à sa mère, il ne s'attendait pas à découvrir un secret de famille. Ce secret lui apportera un regard différent sur cette mère qu'il croyait connaître.

  • Julien vit au Maroc. Chaque année, dès que l'hiver pointe son nez, il tente de convaincre son père de lui rendre visite. Il sait que ce dernier souffre de cet interminable hiver québécois. Mais le Père refuse obstinément. Car il a peur... Pourtant cette année-là, le Père se laisse convaincre et s'embarque ainsi dans une aventure hallucinante dont il ne sortira pas indemne. Car son fils n'est pas à l'aéroport d'Agadir comme il l'a promis. C'est Abdoul qui l'attend. L'un des membres du commando qui a procédé quelques jours plutôt à l'enlèvement de Julien... Le Père va bientôt faire la connaissance de Sana qui dirige ce petit groupe de révolutionnaires maghrébins. C'est elle qui va mettre le Père « au parfum » et lui expliquer ce qu'elle attend de lui. Le but que poursuivent Sana et ses comparses ? L'assassinat du roi Hassan II qui doit bientôt faire une visite officielle dans la région d'Agadir.

  • Nous naissons tous médium.Pourtant, la plupart d'entre nous laisseront des voiles occulter peu à peu ce don, jusqu'à le faire disparaître de leur vie.Mais pour celles et ceux qui acceptent la mission que le Ciel leur confie, la médiumnité se révèle un outil précieux pour guider ceux qui en ont besoin, afin que leur parcours ici-bas soit le plus harmonieux possible. Passé, présent, futur... les maux ni les mots ne connaissent les frontières, et ils franchissent parfois les limites de l'espace-temps, résonnant ainsi sur plusieurs générations.Grâce à son don, Nathalie Internicola aide des personnes se heurtant à des écueils sur leur chemin de vie à comprendre et agir sur l'origine des difficultés qui entravent leur destinée. Les témoignages qu'elle reçoit à la suite de sa guidance n'expriment d'ailleurs que reconnaissance et amour...

  • J'ai aimé trois hommes passionnément, trois hommes aussi différents que complexes, trois hommes qui ont profondément impacté ma vie.
    Tout au long de mon parcours, j'ai suivi mon intuition, mes rêves et mes visions, qui se sont toujours réalisés tôt ou tard. Ces prémonitions ont fortement influencé et dirigé ma perception et ma sensibilité.
    C'est à coeur ouvert que je me dévoile dans ce récit, témoignage d'une destinée hors du commun.

  • Biographie comparative de Claude Bernard et Louis Pasteur.Louis Pasteur : un savant glorieux pour la découverte du vaccin contre la rage.Claude Bernard : un illustre inconnu qui a martyrisé les animaux.C'est souvent la réponse aux questions posées au sujet de ces deux colosses de la science du XIXème siècle.Ce livre rétablit la vérité historique en expliquant que Louis Pasteur, vitaliste, n'a pu être le concepteur de ce vaccin puisqu'il n'a pas compris qu'une immunité puisse naître d'un germe chauffé et tué, suivant les découvertes des deux vétérinaires Henri Toussaint et Victor Galtier.Le vaccin antirabique est en effet à base d'un virus tué et stabilisé. Quant à Claude Bernard, c'est grâce à l'expérimentation animale qu'il a pu expliquer le fonctionnement de nos systèmes digestifs et circulatoires.Ce livre nuance donc les louanges excessives attribuées à Pasteur en redonnant à Bernard la place que la physiologie lui doit. Aujourd'hui, on garde l'image d'un Pasteur sauveur de l'humanité, qui guérit, en face d'un Bernard bourreau qui tue !Ce livre donne les preuves que l'histoire des sciences a parfois été la victime de la légende.

  • Poemes de l'asphalte

    Fossat Simon

    Amour inconditionnel, pour une femme, pour un fils... ces poèmes proclament le désir de prolonger la vie au travers de l'amour sous ses multiples formes. Ils sont une invitation à restaurer notre vision du monde à la faveur d'un voyage intérieur. Ils sont une réponse à l'appel des cieux occultés par le halo urbain, comme la jeune pousse en quête de lumière se fraie un chemin de vie dans les fissures de l'asphalte.

  • Écrit au mitard (cellule disciplinaire de la prison) par El Khaled Ibad Ally, détenu âgé de vingt-six ans, « Chronique d'un taulard au mitard » raconte l'incroyable descente aux enfers de cet homme au destin tragique.Braquage, meurtre, prise d'otage relayée par les télévisions, cachot... C'est avec sincérité et engagement que l'auteur nous présente son histoire et la complexité du monde carcéral dans lequel il évolue, un univers finalement méconnu du grand public, si ce n'est par les informations parfois incomplètes délivrées par les médias.À travers « Chronique d'un taulard au mitard », vous découvrirez comment Khaled s'est retrouvé embrigadé dans une interminable escalade de la délinquance, qui le conduira d'une peine de quatre mois de prison à une autre de plus de vingt ans !« Chronique d'un taulard au mitard », c'est aussi une histoire d'hommes, de système et d'institutions, mais pas seulement. L'amour, l'espoir et l'écriture y ont une place prépondérante, signes montrant que le salut n'est pas impossible, même lorsque l'on se retrouve enfermé pour une longue peine.

  • Baby boomer, Bruno Charlaix nous entraine dans le tourbillon de sa vie. Avec la musique pour fil rouge, il se sert de chansons qui ont compté pour lui pour porter un regard sur son parcours et ses expériences. La vie est faite de parenthèses, d'histoires qui débutent et un jour finissent. Tous les thèmes vont être abordés tels qu'ils lui apparaissent au fur et à mesure des partitions qui se succèdent les unes aux autres. Ses convictions, ses amours, sa famille, ses amis, ses collègues de travail se croisent au fil des pages dans un joyeux tourbillon. Observateur de son époque, il porte un regard tour à tour critique et tendre sur ce monde qui souvent déconcerte. Il explore la nature humaine sous toutes ses formes avec ses qualités et ses travers sans manquer de se questionner sur lui-même. Cet ouvrage est le premier qu'il a décidé d'écrire à un moment où le chemin parcouru est suffisant pour témoigner de ce qu'il a vu et vécu. La parenthèse s'ouvre...

  • Ce témoignage est une chronique des années 1939 à 1944, celles qui virent tour à tour la déclaration de guerre, l'exode et l'occupation, la résistance et la libération. Années intenses, telles qu'elles furent vécues par un enfant âgé de quatre ans seulement en 1939.
    C'est d'abord son histoire, associée au monde des adultes confrontés à l'imprévu et au drame. C'est également la vie quotidienne décortiquée d'un village ordinaire de ce qu'il est convenu d'appeler « la France profonde ».
    Grands et petits événements, péripéties authentiques, petites joies de l'ordinaire de la vie et notamment celle de l'école communale de campagne sont couchés au fil de la plume et reconstituent une observation de la société de cette époque difficile, telle qu'elle fut ressentie par un enfant au regard aiguisé.
    Des touches intimistes portent une appréciation originale donc différente, un autre éclairage sur l'histoire et le ressenti au plus près des gens, d'une période sensible de notre mémoire collective sur laquelle il a été beaucoup écrit en termes différents.
    Par exemple, les cinéphiles trouveront peut-être dans ce carnet, l'atmosphère de Farrebique de Georges Rouquier ou encore les souvenirs de la communale illustrée dans La guerre des boutons d'Yves Robert. Toute une époque.

  • L'auteur, Alain ANDRÉ, donne suite à son premier ouvrage « LE ROI EST MORT VIVE LE PRESIDENT », continuant sur le rythme de l'actualité à raconter à sa manière les félonies politiques.
    Faire et défaire ce n'est pas travailler ! Allez de l'avant au lieu de vouloir profiter de la situation de notoriété dans laquelle vous avez été élus ou nommés !
    Il va sans dire que les sondages d'opinions sont le reflet très précis de la côte d'amour des français pour leur président ; le président ?
    « Y a plus de président... Vous prendrez bien un roi ? » Malheureusement le navire prend l'eau et les matelots ont épuisé leurs rations ; les grincements des mâts sont de plus en plus forts au rythme incessant des secousses du bateau, générées par la houle. On entrevoit au loin, bien au delà de la tempête, sur un rivage de sable fin et ensoleillé d'une île paradisiaque, le capitaine du navire et ses officiers, se prélassant à l'ombre des cocotiers sur une chaise longue, cocktails de fruits frais à profusion...
    Oui le capitaine a quitté le navire, laissant le hasard des vents et des courants tenir la barre ! Attention ! Les récifs sont proches, et une fois échoué, l'équipage devra désigner un nouveau chef et se battre pour survivre, reconquérir et reconstruire le pays.

  • Une enquête policière menée par un commissaire, le Docteur et Paul, un détective privé, prend une drôle de tournure...

    Ces derniers cherchent à élucider le meurtre d'une femme, Paula, ainsi que le vol par une organisation mafieuse d'un exemplaire d'une ancienne édition du livre Le Kâma-Sûtra.

    La particularité de celui-ci est qu´il est incrusté d'un rubis d'une rare beauté, le Coeur rouge.

    Le meurtre, les enquêtes et l'exotisme se succèdent dans une ambiance érotique, souvent irrationnelle, parfois magique.

    L'association des Poètes mène la danse. Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Quels rôles jouent les jumeaux, Shar et le Français, dans cette histoire ? Cet arbre du Kamas lui-même, que peut-il bien être ? Que représente-il ?

      Avec L´Arbre du Kamas, son cinquième roman, Nicolas Antoniucci mélange, sans mettre de frontières, le réel au fantastique, l'Asie à l'Occident, pour le plus grand bonheur des lecteurs...

  • « Alpha Cha » est une nouvelle de science-fiction qui se passe en 2140 alors que les mégapoles de la terre sont recouvertes par une mystérieuse et impénétrable brume blanche. Que sont venus faire chez nous ces êtres issus d'Alpha Cha, une planète lointaine de la constellation du Caméléon ?Fleur la Chinoise, Bill, Paul, Zeto, Urane et Lily entrent dans Paris et affrontent le mystère blanc. Ils arrivent dans une ville qui n'est plus peuplée que par des êtres étonnants, qu'ils soient Jésus prédateurs, Ganesh ventrus, Marilyn jumelles et grotesques...Que fait là Johan Bayer, astronome et alchimiste, qui avait conçu « Uranométria », le premier atlas stellaire de l'humanité ? Il est mort en 1625, comment pourrait-il se présenter devant eux ?La brume blanche finira par disparaître, mais à quel prix ?

    Le « Tatouage de Jade » est une nouvelle fantastique qui met en scène Jade, une métisse qui porte sur ses reins, depuis sa naissance, un mystérieux tatouage naturel.Le récit se déroule dans un environnement merveilleux qui sert de support à des réflexions sur des thèmes éternels à la pensée de l'homme comme la mort et l'âme, les différences et complémentarités des êtres entre eux mais aussi l'art.

  • Paul, un SDF surnommé Diogène, voit sa vie basculer lorsqu´il reçoit un héritage inattendu. Devenu riche, il part pour le Sixième Continent où affluent des aventuriers de tous bords car ses fonds marins rengorgent d´or et de pierres précieuses...

    Dans cette partie de l'océan où se sont également accumulés les déchets de la société industrielle, Paul va découvrir que les rêves et les écrits des hommes ont pris forme, donnant naissance à des êtres fabuleux issus de leurs héros et légendes. Ce sont les Célébrités Posthumes dans leurs aspects Imagées, Bondissantes et Ballonnées.

    Dans cette atmosphère irréelle, un homme meurt alors qu´il traversait le territoire de Nostradamus, coincé entre ceux de James Bond et de Li Po, le Poète Chinois.

    Une enquête policière est donc lancée pour faire toute la lumière sur cet étrange décès...

    Comme un clin d´oeil pour son sixième roman, Nicolas Antoniucci nous fait découvrir un sixième continent fantastique et déjanté, où intrigues, mythes et réalité se rejoignent dans une  ambiance digne de ses précédents ouvrages !

  • Alcor Adam ou le Prince blanc Huit cosmonautes, dont deux androïdes, parcourent l'univers à dix kilomètres par seconde sur un astéroïde géocroiseur.
    Au cours de ce voyage naît Alcor Adam, fruit de l'union des cosmonautes Paul et Lola. Il est albinos et ses compagnons le surnomment le « Prince Blanc ». En à peine deux ans, Alcor Adam devient adulte. Il est investi de pouvoirs extraordinaires qui le font devenir le guide de l'expédition.
    Les aventuriers pénètrent dans des univers parallèles, symétriques au nôtre. Ils explorent des planètes jumelles à la Terre, y découvrent des paysages insolites dans lesquelles vivent des communautés d'extraterrestres. Certains de leurs représentants avaient déjà croisé les hommes en visitant, jadis, la Terre. L'alien de Roswell et Ata le Chilien en font partie.
    Après avoir fraternisé avec une de ces communautés, ils vont les aider à combattre une rébellion...

    Le miroir brisé (nouvelle) Ce récit se passe en l'année 2638 et met en scène Jave, un voyageur du temps.
    Nous le suivons dans des expéditions qu'il faits au péril de sa vie, dans le monde spectral où s'inscrit le passé des hommes...

  • Le fou des bornes

    Gagnon Ghislain

    Dans les rues de Paris, sur une borne puis sur une autre, se déplaçant parfois en courant comme sous l'emprise d'une folie passagère, Julien écrit les notes qui lui serviront demain à élaborer son nouveau livre.Malheureuse victime d'une rupture sans la moindre explication, abandonné, largué du jour au lendemain, Julien se livre d'abord aux ravages d'un chagrin ordinaire où dominent tour à tour la rancoeur et le désir impétueux d'une guérison pour son mal d'aimer.Mais plus tard, en prenant ses quartiers rue de Rennes, le héros de cette histoire marche enfin vers la Radieuse. Sa Muse. Seule déesse capable de transformer sa peine en fête jubilatoire !

empty