Le Cercle

  • Lorsque James Boswell, fils de lord, quitte la sévère Edimbourg pour faire ses études de droit à Londres, en 1763, c'est nanti de toutes les recommandations familiales pour la bonne société, et des promesses du plus grand sérieux dans sa conduite...
    Hélas ! Mais le jeune homme, s'il ne dédaigne pas les grandes soirées et découvre que les ladies ne demandent qu'à se laisser séduire, affectionne aussi la rue, et gagne rapidement une réputation de séducteur impénitent, de la prostituée à la soubrette, de la bourgeoise à la fille de lord. Et c'est à son journal, confident silencieux et toujours attentif, qu'il relate les moindres détails d'une vie, qui pour être dissolue n'en est pas moins celle d'un honnête homme ou presque ! Le Journal de James Boswell, célèbre biographe de Samuel Johnson, inédit depuis 1956, ou la vie londonienne débridée d'un jeune homme de 22 ans au XVIIe siècle...

  • Si le romantisme a bouleversé la tradition littéraire dans maints pays, l'Allemagne est certainement celui où ses effets se firent sentir le plus profondément. Un bref " tableau de l'Europe " dans la première moitié du XIXe siècle mettait en évidence l'ampleur de la vague de fond qui, submergeant la solennité, l'impersonnalité du classicisme, apporta avec une eau pure ourlée d'une écume révolutionnaire, les moyens de donner à l'art d'écrire une forme nouvelle. L'héritage de cet écrivain est vaste et riche. La Vénus à la fourrure, comme plusieurs autres de ses ouvrages est en partie autobiographique. Sacher Masoch y relate certains épisodes de son orageuse aventure avec Anna de Kottowitz. Certaines scènes qu'il raconte dans ce roman, et, en particulier, qu'il accompagna effectivement à Florence, en qualité de valet, cette grande, mais singulière princesse Bogdanoff. On peut donc croire que notre auteur est sincère lorsqu'il répète a satiété que son plaisir le plus vif est d'être couché devant sa maîtresse et d'avoir sa nuque sous le pied de celle-ci.

  • Teleny

    Oscar Wilde

    L'aristocrate Camille des Grieux rencontre René Teleny, pianiste de talent, lors d'un concert mondain.
    Le coup de foudre est immédiat, et la vie des deux hommes s'en trouve bouleversée. Car une liaison homosexuelle n'a pas lieu d'être dans l'Angleterre victorienne...

  • A première vue il s'agit d'une étude de science naturelle, dans le goût de Buffon ou de Fabre, sur la sexualité dans la nature. Mais cette étude est aussi empreinte de poésie et de drôlerie. Elle nous enseigne que "vue à cette lumière des moeurs animales, la débauche perd tout son caractère et tout son sel, parce qu'elle perd toute son immoralité... Il n'y a pas une luxure qui n'ait dans la nature son type normal". L'homme n'aurait donc rien inventé de la polissonnerie ? Même si Rémy de Gourmont, influencé par les préjugés et l'idéologie de son époque, s'appuie aveuglément sur les observations du célèbre Fabre, grand entomologiste du XIXe siècle dont les observations se révélèrent parfois de charmantes rêveries, on découvrira dans ce livre jusqu'où la nature pousse son "audace" dans ses façons d'imaginer les rapports sexuels et la reproduction...

  • Ce dictionnaire illustré dresse l'inventaire, définit le sens et rappelle l'étymologie. Encyclopédie, il raconte l'histoire du livre : dates, chiffres, description des techniques, évolution de l'édition et de la lecture. Un foisonnant hommage au livre qui présente des centaines de reproductions extraites des livres qui ont marqué leur temps.

  • Boni

    Serge Bilé

    Boni est un chef rebelle qui a marqué l'histoire du Surinam et de la Guyane au XVIIIe siècle. Avec ses hommes, déportés de différentes contrées africaines, il mène la révolte contre l'esclavage, infligeant de lourdes pertes aux colons européens. Ce livre raconte son parcours et celui de son peuple, auquel il a donné son nom. Il s'agit d'une fresque romancée, qui va de l'Afrique à l'Amérique du Sud, dont le fil conducteur est une femme que la mémoire des hommes a oubliée : la mère de Boni. À partir des archives et d'éléments d'anthropologie, Serge Bilé imagine la vie de cette femme. Avec elle, on plonge au coeur du système négrier, avec la déportation en particulier des Agni et Baoulé de la Côte d'Ivoire. Avec elle, on assiste à la naissance de son fils à qui elle transmet, jour après jour, le flambeau de la résistance. Aujourd'hui, les descendants de Boni, ce héros de la liberté, perpétuent, loin de leurs terres d'origine, des traditions ivoiriennes et africaines.

  • Pierre Faucheux, "l'homme dont cent millions de couvertures peuplent nos bibliothèques", retrace sa carrière, placée sous le signe de l'innovation perpétuelle. Des éditeurs, des journalistes, des émules témoignent. Iconographie abondante et variée.

  • Cette nouvelle édition, complètement refondue, des Bibliothèques municipales : acteurs et enjeux, paru en 1994, insiste sur les objectifs et les enjeux des bibliothèques municipales.
    Les changements intervenus depuis quelques années sont, en effet, non seulement techniques, économiques ou juridiques mais reflètent principalement des évolutions sociales, politiques et culturelles. La bibliothèque, elle aussi, est affectée par la question scolaire, la violence urbaine, l'interrogation sur l'espace public, le politiquement correct, le débat multiculturel, la " désocialisation " de la culture légitime, la " ringardisation " du livre, le poids croissant d'une demande soumise au marketing culturel, etc.
    La place du service public culturel dans une société formatée par l'individualisme contemporain et la logique de marché est aujourd'hui posée. Après avoir rappelé l'histoire des bibliothèques municipales depuis un demi-siècle, évoqué les objectifs qu'elles se donnent aujourd'hui et analysé les partenariats et réseaux qu'elles mettent en place, l'ouvrage aborde longuement les débats qui animent la profession (du droit de prêt à l'identité professionnelle) et les enjeux qui vont façonner l'avenir des bibliothèques.
    C'est ainsi un texte plus problématique qui est publié aujourd'hui, cherchant davantage à interroger les bibliothèques qu'à les décrire, davantage à susciter ou à nourrir le débat qu'à apporter des réponses. L'avenir des bibliothèques municipales ne se trouve ni dans la technicité ni dans les procédures mais dans une ambition intellectuelle et politique.

  • L'histoire extraordinaire de Joseph Laroche, un ingénieur haïtien embarqué avec sa famille sur le paquebot mythique. Le naufrage du Titanic en avril1912 a donné lieu depuis un siècle à une multitude de livres, de films, et de jeux vidéo. Chacun de ces supports a détaillé à sa façon le drame, en s'attardant le plus souvent sur la personnalité et la psychologie des victimes.

    Mais pas un seul d'entre eux ne s'est intéressé à Joseph Laroche, le seul passager noir qui se trouvait à bord. Qui était-il ? Quelle est son histoire ? Comment s'est-il retrouvé dans cette tragédie ? C'est ce que relate ce livre, fruit d'une passionnante enquête en Haïti, son pays d'origine, mais aussi en France où il a poursuivi ses études et travaillé comme ingénieur, en charge de la construction du... Métro parisien.

    Il ne s'agit donc pas d'un livre de plus sur le Titanic, mais du destin étonnant d'un homme, entraîné dans les vicissitudes de son époque, et qui s'est, un jour, comme tant d'autres.

  • Premier livre collectif consacré à Marcel Moreau, auteur prestigieux de la Communauté française de Belgique qui, à ce jour, a fait paraître plus 60 livres.
    Ces textes sont suivis de L'amour est le plus beau des dialogues de sourds (correspondance avec Linda Lewkowicz. 1999-2011)

  • Contrairement à d'autres champs artistiques, la littérature - ce qui se désigne comme telle - semble de moins en moins consciente, non seulement de son histoire récente, mais également de son historicité. À défaut de remettre en route une histoire littéraire arrêtée depuis les dernières avant-gardes des années soixante-dix du siècle dernier, It's too late to say littérature (aujourd'hui recherche formes désespérément) essaye de poser quelques questions à cette volonté de ne pas savoir, d'interroger quelques auteur(e)s ou artistes dont le travail cherche non pas à s'appuyer confortablement sur les formes et les genres de l'histoire littéraire entrée en glaciation mais tout simplement à trouver des formes motivées par les visées qu'elles se donnent, par les conditions historiques de nos expériences de l'ici et maintenant. Un essai de Jean-Charles Massera suivi d'une série d'entretiens avec :Sandy Amerio - Éric Arlix - Patrick Bouvet - Thomas Clerc - Claude Closky - Jean-Yves Jouannais - Martin Le Chevallier - Loreto Martinez Troncoso - Louise Desbrusses - Yves Pagès - Julien Prévieux - Arnaud Viviant.

  • Maurice Nadeau a eu cent ans le 21 mai 2011. À cette occasion la Revue AH ! réédite ses conversations avec Jacques Sojcher, augmentées de textes inédits de Maurice Nadeau, d'un album photographique et de lettres de deux jeunes auteurs publiés par Nadeau.

  • Créer, gérer et développer une petite bibliothèque publique dans des communes moyennes et petites est devenu un enjeu majeur : pôle de développement local, lieu de rencontres et d'échanges, maillon fort de l'information, de la documentation et du loisir, la petite bibliothèque publique est au carrefour de la vie culturelle dans les communes et les quartiers. Son succès repose aussi bien sur la volonté des élus locaux que sur l'énergie compétente des animateurs et sur le soutien d'un réseau actif qui est souvent celui de la bibliothèque départementale de prêt. Pour maîtriser développement et succès, cet ouvrage propose aux élus locaux, aux bibliothécaires professionnels et bénévoles, un éclaircissement des enjeux et un manuel pratique de gestion. La demande du lecteur et les multiples fonctions d'une bibliothèque publique guident la gestion des collections et l'organisation d'une équipe pour l'animation d'une bibliothèque rendue conviviale et accueillante. Des pistes sont ouvertes pour l'informatisation de la petite bibliothèque et une conception intercommunale de cet établissement au sein d'un réseau de lecture publique.

    Cette troisième édition, entièrement refondue et actualisée, introduit les dernières avancées en matière de gestion documentaire, prend en compte les évolutions rapides de l'informatisation des petites bibliothèques et intègre les potentialités concrètes d'Internet et du multimédia dans l'activité de ces dernières.

  • Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, l'édition est très diversifiée : en dehors du secteur classique de la littérature, d'autres secteurs se développent tels que ceux des sciences humaines et sociales, les livres au format de poche, la jeunesse et la novélisation, la bande dessinée et l'édition électronique. L'informatisation et la crise entraînent de nouvelles pratiques éditoriales.

  • En janvier 1944, alors que les armées alliées font route pour libérer Rome occupée par les nazis, le pape Pie XII exige, curieusement, qu'aucun soldat noir, africain, antillais, ou américain, ne soit déployé aux portes du Vatican. En août 1988, le secrétaire particulier de Jean-Paul II, l'évêque zaïrois Emery Kabongo, est sauvagement agressé, officiellement par des inconnus, à Castel Gandolfo, la résidence d'été du souverain pontife pourtant si bien gardée. Aujourd'hui, les prêtres africains, en poste ou de passage au Saint-Siège, se disent discriminés. Plusieurs ont même été bannis, pour avoir prolongé leur séjour italien, au-delà de la limite autorisée. Ils sont désormais mendiants et sans papiers. Quant aux religieuses africaines, que les congrégations romaines font venir, pour palier la crise des vocations, elles constituent une main d'oeuvre corvéable à merci. Désemparées, beaucoup d'entre elles échouent dans la prostitution !

empty