Hikari Editions

  • Une dizaine de rencontres pour comprendre.
    Comprendre le phénomène migratoire qui obs ède l a v i e pol i t iqu e f r a n ç a i s e .
    Comprendre pourquoi Calais est devenu un "point de fixation" selon le langage gouvernemental, sur la route des migrants.
    La ville portuaire est devenue un symbole.
    L'évocation de son nom est un champ de bataille où s'affrontent des utopies contradictoires. L'utopie d'un monde meilleur pour les exilés. L'utopie du maintien de l'ordre pour le gouvernement. L'utopie de la solidarité pour les ONG qui s'engagent auprès des migrants.
    Ce livre a été écrit par l'équipe de Jungle News, média créé en 2016 en collaboration avec Arte, pour raconter le quotidien du phénomène migratoire.

  • Dans la collection Portraits de ville, les habitants vous prennent par la main. Ils racontent leur histoire, leur aventure, comment ils sont arrivés dans cette ville que le lecteur voudrait connaître. Ils partagent avec lui leurs adresses et leurs meilleurs conseils pour découvrir la ville :
    Séoul, capitale high-tech de l'Orient extrême. Plus de 255 000 étrangers ont déjà choisi cette cité branchée et intense. Ils y viennent en stage, travailler, étudier, vivre et vibrer au pouls de la capitale sud-coréenne, quinzième place économique mondiale. Ils ont bâti avec elle une relation particulière, reflet de leur personnalité, de leur parcours. Une relation qu'ils partagent de manière intime avec le lecteur, qui en apprend ainsi beaucoup plus sur les lieux qu'avec un guide de tourisme classique.
    Portraits de Séoul, c'est une mosaïque de personnages qui reflète la ville. Chaque portrait vous raconte son histoire, la ville de l'intérieur, ses codes et l'étonnement qu'elle suscite, l'intimité de la cité, comment chacun est devenu un Séoulien.
    Chaque portrait livre sa sélection originale de lieux qu'il juge incontournables : du meilleur kimchi aux lieux gastronomiques ultra pointus, des visites insolites aux indispensables sites historiques, c'est Séoul qui se dévoile de manière contrastée.
    Le livre propose ainsi plus de 300 endroits à découvrir, tous choisis et commentés par leurs habitués : leurs meilleurs restaurants, leurs meilleures sorties, leurs meilleures visites, leurs meilleurs hébergements et leurs meilleures adresses shopping. En découvrant leurs histoires, vous n'aurez qu'une envie : embarquer pour Séoul et foncer dans ces lieux qu'ils ont confiés comme à leurs meilleurs amis.

  • Contact : HikariÉditions Anthony Dufour +33 (0) 9 70 44 93 88 anthony@hikarigroupe.com hikari-editions.com Dans la collection Portraits de ville, les habitants vous prennent par la main. Ils racontent leur histoire, leur aventure, comment ils sont arrivés dans cette ville que le lecteur voudrait connaître. Ils partagent avec lui leurs adresses et leurs meilleurs conseils pour découvrir la ville :
    Berlin, l'Européenne.
    Toujours plus nombreux à se projeter dans la ville mondiale, culturelle, artistique par excellence, ils y viennent en stage, travailler, étudier, vivre et vibrer au pouls de la capitale allemande. Ils ont bâti avec elle une relation particulière, reflet de leur personnalité, de leur parcours. Une relation qu'ils partagent de manière intime avec le lecteur, qui en apprend ainsi beaucoup plus sur les lieux qu'avec un guide de tourisme classique.
    Portraits de Berlin, c'est la rencontre avec Hermione, Thierry, Marko, Delphine, Nadia, Joseph, Hannah, Camila, Adrian, Nicolas... Une mosaïque qui reflète la diversité et l'esprit d'avant-garde berlinois. Ils ont connu Berlin avant la chute du Mur ou n'étaient pas encore nés, aujourd'hui ils y sont guide street-art, entrepreneurs, tatoueuse, DJ, étudiant, graphiste, militaire, travailleur social, caviste... D'origine bolivienne, britannique, française, algérienne, allemande... Ils vous racontent leur histoire, la ville de l'intérieur, le melting-pot culturel et social, l'intimité de la cité, comment chacun est devenu ein Berliner.
    Chaque portrait livre sa sélection originale de lieux qu'il juge incontournables : de la meilleure curry wurst aux restos branchés, des visites insolites aux indispensables sites historiques, c'est aussi le Berlin alternatif qui se dévoile. Le livre propose ainsi plus de 300 endroits à découvrir, tous choisis et commentés par leurs habitués : leurs meilleurs restaurants, leurs meilleures sorties, leurs meilleures visites, leurs meilleurs hôtels et leurs meilleures adresses shopping. En découvrant leurs histoires, vous n'aurez qu'une envie : embarquer pour Berlin et foncer dans ces lieux qu'ils ont confiés comme à leurs meilleurs amis.
    Contact : HikariÉditions Anthony Dufour +33 (0) 9 70 44 93 88 anthony@hikarigroupe.com hikari-editions.com Dans la collection Portraits de ville, les habitants vous prennent par la main. Ils racontent leur histoire, leur aventure, comment ils sont arrivés dans cette ville que le lecteur voudrait connaître. Ils partagent avec lui leurs adresses et leurs meilleurs conseils pour découvrir la ville :
    Berlin, l'Européenne.
    Toujours plus nombreux à se projeter dans la ville mondiale, culturelle, artistique par excellence, ils y viennent en stage, travailler, étudier, vivre et vibrer au pouls de la capitale allemande. Ils ont bâti avec elle une relation particulière, reflet de leur personnalité, de leur parcours. Une relation qu'ils partagent de manière intime avec le lecteur, qui en apprend ainsi beaucoup plus sur les lieux qu'avec un guide de tourisme classique.

  • Dans une vie, il est des épisodes qui laissent une empreinte plus forte que les autres. Après une rupture sentimentale, j'ai cherché à vivre quelque chose de différent. Je suis donc parti en Chine pour y apprendre le mandarin. C'était en 1989. Je suis resté 11 mois à Pékin et j'ai vécu de l'intérieur le mouvement des étudiants qui a abouti au massacre sur la place Tiananmen. J'étais la seule Française sur la place, évidemment.
    30 ans plus tard, j'ai retrouvé mes carnets, mes photos, mes souvenirs. Et j'ai décidé de retourner en Chine pour retrouver mes amis de l'époque, et tenter de comprendre comment 1989 a changé ce pays. Et moi. Pour toujours.

  • Dans la collection Portraits de ville, les habitants prennent le lecteur par la main. Ils racontent leur histoire, leur aventure, comment ils sont arrivés dans cette ville que l'on voudrait connaître. Ils partagent leurs adresses et leurs meilleurs conseils pour découvrir Londres, la frénétique et addictive capitale britannique.
    Avec environ 225 000 Français y vivant, Londres serait la 10e ville française en dehors de France ! Mais, outre les Froggies, elle attire de tous les continents. Une douzaine de personnes parmi celles et ceux qui l'ont choisie témoignent dans Portraits de Londres. Ils ont bâti avec la ville une relation particulière, reflet de leur personnalité et de leur parcours, une relation qu'ils partagent de manière intime avec le lecteur, qui en apprend ainsi beaucoup plus sur l'esprit des lieux qu'avec un guide de tourisme classique.
    Portraits de Londres, c'est la rencontre avec Maia, Ning, Rani, Steeve, Sophie, Jesse, Thomas, Line, Alessandro... Une mosaïque composée d'une douzaine de portraits qui reflètent la diversité socioculturelle et la fascination pour la cité. Chef cuisinier quaker, trader italien de la City, prof d'arts martiaux zimbabwéen, intellectuelle française, ethnographe britannique, jeunes expats dans le marketing ou le business, entrepreneur irlandais, restauratrice chinoise... Tous parlent de Londres, LA ville mondiale, où ils sont aujourd'hui chez eux. Ces "insiders" vous racontent leur histoire, la ville de l'intérieur, ses codes, et comment ils sont devenus des Londoniens.
    Chaque portrait livre sa sélection originale d'endroits qu'il juge incontournables : comment choisir un restaurant ? Où se promener, quelles visites privilégier ? Pour quelles sorties culturelles, festives, artisanales opter ? Le livre propose plus de 250 adresses, toutes choisies et commentées par leurs habitués : leurs meilleurs restaurants, leurs meilleures sorties, leurs meilleures visites, leurs meilleurs hébergements et leurs meilleures adresses shopping. En découvrant leurs histoires, vous n'aurez qu'une envie : embarquer pour Londres et foncer dans ces lieux qu'ils ont confiés comme à leurs meilleurs amis.

  • Dans la collection Portraits de ville, les habitants vous prennent par la main. Ils racontent leur histoire, leur aventure, comment ils sont arrivés dans cette ville que le lecteur voudrait connaître, et partagent avec lui leurs adresses, leurs meilleurs conseils pour découvrir leur ville. Et quelle ville ! Buenos Aires, la plus occidentale des villes d'Amérique du Sud, une cité colorée et chaude, le coeur économique, industriel et artistique de l'Argentine. Plus de 7 000 Français y vivent. Toujours plus nombreux à tenter leur chance, ils viennent en stage, travailler, étudier, vivre et vibrer au rythme du tango dans la cité portègne. Ils ont bâti avec leur ville une relation particulière, reflet de leur parcours.
    Une relation qu'ils partagent de manière intime avec le lecteur, qui en apprend ainsi beaucoup plus sur la ville qu'avec un guide de tourisme classique.
    Dans Portraits de Buenos Aires, on rencontre Lucila, Vincent, Yvonne, Adriana, Frédéric, Daniel, Claudia, Marie... Une mosaïque qui reflète l'identité de la ville : entre mixité, culture, élégance, c'est une ville teintée d'Europe ou de militantisme. On y retrouve des entrepreneurs, des exilés revenus de France, des acteurs de la scène artistique, viticulteurs ou restaurateurs, une femme d'expatrié active, une danseuse de tango... Ils vous racontent leur histoire, la ville de l'intérieur, la nuit de Buenos Aires, l'Argentine gay-friendly, le Buenos Aires d'exception du quartier de la Recoleta, le quartier multicolore de La Boca...
    Chaque portrait livre sa sélection originale de lieux qu'il juge incontournables : des restaurants chics aux cantines des Portenos, des visites insolites aux incontournables, revus et commentés. Le livre propose ainsi près de 300 endroits à découvrir, tous choisis par leurs habitués : leurs meilleurs restaurants, leurs meilleures sorties, leurs meilleures visites, leurs meilleurs hôtels et leurs meilleures adresses shopping. En découvrant leurs histoires, vous n'aurez qu'une envie :
    Embarquer pour Buenos Aires et vous précipiter dans ces lieux qu'ils nous ont confiés comme à leurs meilleurs amis.

  • Dans la collection Portraits de ville, les habitants vous prennent par la main. Ils racontent leur histoire, leur aventure, comment ils sont arrivés dans cette ville que le lecteur voudrait connaître. Ils partagent avec lui leurs adresses et leurs meilleurs conseils pour découvrir la ville :
    Montréal, une des destinations les plus cosmopolites et multiculturelles au monde. Toujours plus nombreux à se projeter dans la plus importante ville francophone d'Amérique, ils y viennent en stage, travailler, étudier, vivre et vibrer au pouls de la seconde plus grande métropole canadienne.
    Ils ont bâti avec leur ville une relation particulière, reflet de leur personnalité, de leur parcours. Une relation qu'ils partagent de manière intime avec le lecteur, qui en apprend ainsi beaucoup plus sur les lieux qu'avec un guide de tourisme classique.
    Portraits de Montréal, c'est la rencontre avec Sébastien alias Barbada, Sonia, Soo, Luc, AnneKrystel, Jonathan, Catherine... Une mosaïque qui reflète la diversité et l'esprit d'ouverture montréalais. Humoriste, entrepreneuse, boulanger, drag-queen, professeur, pvtiste, serveuse, fonctionnaire, musicien, ils se revendiquent tous montréalais bien que brésilien, français, coréen, franco-canadien, canadien, québécois... Ils vous racontent leur histoire, la ville de l'intérieur, le melting-pot culturel et social, les saisons dans la cité, comment ils sont devenus des Montréalais.
    Chaque portrait livre sa sélection originale de lieux qu'il juge incontournables :
    Comment choisir un restaurant dans la ville qui en compte le plus par habitant ? Où se promener, quelles visites faire ? Quelles sorties culturelles, festives, familiales ?
    Le livre propose ainsi plus de 300 endroits à découvrir, tous choisis par leurs habitués : leurs meilleurs restaurants, leurs meilleures sorties, leurs meilleures visites, leurs meilleurs hôtels et leurs meilleures adresses pour magasiner. En découvrant leurs histoires, vous n'aurez qu'une envie : embarquer pour Montréal et foncer dans ces lieux qu'ils ont confiés comme à leurs meilleurs amis.

  • Dans Vivre la Chine, Morgane Delaisse, journaliste vivant en Chine depuis de nombreuses années, donne toutes les clés du quotidien, depuis le logement jusqu'au mariage, en passant par le travail et l'éducation, la santé, les loisirs, etc. Mais l'exploration de la deuxième puissance économique mondiale ne s'arrête pas là. Grâce au partage d'expériences, on découvre à chaque page une société que l'on comprend autrement, par ses règles sociales. Comment on conduit, comment on loue un appartement, comment on s'aime, ce que travailler avec des Chinois signifie, etc.
    Chaque chapitre permet de comprendre la Chine et sa culture, de manière pragmatique, au quotidien.
    Vivre en Chine est une réalité partagée aujourd'hui par plus de 45 000 Français, notamment à Shanghai, Pékin, Wuhan, Chengdu, Canton ou Hong Kong. La Chine, avec ses taux de croissance qui ne connaissent pas la crise, est naturellement une destination privilégiée pour l'immigration. Elle offre des opportunités et un fort potentiel de développement de carrière professionnelle. Elle attire des entrepreneurs, comme des expatriés avec leur famille, des étudiants ou des jeunes diplômés qui veulent booster leur carrière. Pour que vivre chez les Chinois ne devienne pas un casse-tête, Vivre la Chine est la boîte à outils d'un projet d'expatriation chinois quel qu'il soit.

  • Il existe en France un courant pro russe qui transcende les partis politiques, allant de l'extrême-droite à l'extrême-gauche, en passant par la droite souverainiste et la gauche jacobine : tous souhaitent un rapprochement avec Moscou, et un éloignement de l'Union Européenne et de l'OTAN. Quatre justifications sont régulièrement avancées : Poutine serait un « vrai » et « grand » dirigeant par rapport à la classe politique européenne actuelle ; les « valeurs » russes seraient proches des valeurs françaises et justifieraient un rapprochement ;
    Il serait ainsi dans « l'intérêt » de la France de se rapprocher de la Russie ; et enfin, les Russes ne seraient pas pires (et même certainement mieux) que les Américains.
    Ce livre étudie chacun de ces motifs en les remettant en contexte dans une perspective historique et politique. Il offre ainsi au lecteur intéressé une grille d'analyse intellectuelle permettant de se faire sa propre opinion sur la validité et l'intérêt de ces arguments.

  • Depuis 1953, les deux Corées se font face, dans un cessez-le-feu qui n'est pas vraiment la paix, qu'elles ont refusé de signer, et pas vraiment la guerre, car les armes se sont tues, pour l'essentiel. La frontière infranchissable qui les sépare est la dernière héritée de la guerre froide.
    Pourtant, de part et d'autre, l'unification de la Corée est l'objectif de chacun des deux régimes. Un objectif idéalisé, parfois purement rhétorique, alors que peu de Coréens incarnent encore la mémoire d'une Corée unifiée.
    Éva John, pour comprendre ce qui est fantasme et ce qui réaliste dans ce rêve de réunification, va à la rencontre de ceux qui la préparent, au quotidien. Réfugiés nord-coréens, militaires sud-coréens, artistes, responsables politiques, tous expriment d'abord leur intime conviction, et leur pratique de la séparation des deux pays. Rencontres entre les deux Corées est ainsi un livre kaléidoscope, où l'auteur n'impose aucune vision préconçue, mais embarque le lecteur dans ses voyages et ses rencontres, où s'exprime la diversité d'une péninsule coréenne méconnue, et qui mérite d'être comprise au-delà des clichés colportés à chaque provocation nord-coréenne.

  • Racontent leur histoire, leur aventure, comment ils sont arrivés dans cette ville que l'on voudrait connaître. Ils partagent leurs adresses et leurs meilleurs conseils pour découvrir Kyoto, l'intemporel sanctuaire de la tradition et du patrimoine nippons.
    L'ancienne capitale impériale du Kansai n'attire plus seulement les touristes avides de culture japonaise ancestrale mais aussi une foule d'étrangers ou de Japonais, qui l'ont choisie pour sa modernité et la qualité de vie qu'elle offre. Ils ont bâti avec Kyoto une relation particulière, reflet de leur personnalité et de leur parcours, une relation qu'ils partagent de manière intime avec le lecteur, qui en apprend ainsi beaucoup plus sur l'esprit des lieux qu'avec un guide de tourisme classique.
    Portraits de Kyoto, c'est la rencontre avec Chikako, Anastasiya, Olivier, Isabelle, Oussouby, Katsuaki, Stephan, Ikuko, Coline... Une mosaïque composée d'une douzaine de portraits qui reflètent la diversité et la richesse de la cité. Ancienne geiko, agent de voyages, chercheuse, agent culturel, chef cuisinier, professeur, paysagiste, chef d'entreprise... Tous parlent de Kyoto comme de leur havre, leur port d'attache bien qu'ils arrivent du Mali, de Biélorussie, des États-Unis, de France, de Tokyo ou de Suisse... Ils vous racontent leur histoire, la ville de l'intérieur, ses codes, et comment ils sont devenus des Kyotoïtes.

  • " Les Japonaises ! Nous, nous les trouvions belles, ces femmes qui nous aimaient. Nous aimions leurs yeux noirs, lumineux et cirés comme la surface huileuse de l'eau sous la lune, ces yeux plissés - la forme naturelle du sous-entendu. Nous aimions leur sourire candide, leur rire discret, leurs cheveux de jais ; même la forme rentrée de leurs genoux, résultat d'une éducation où primaient l'effacement et la retenue, devenait un signe supplémentaire de grâce.
    Leur conversation était souvent brillante, et elles joignaient à cela un sens des tâches ménagères et du dévouement domestique qu'on ne voyait plus guère ailleurs."

  • Pourquoi un traité de libre-échange transatlantique ? Qui y gagnerait ? Y a-t-on vraiment intérêt ? Quel impact sur notre économie, nos libertés, notre vie quotidienne ? Peut-on faire confiance aux Américains ? Et surtout, peut-on faire confiance à Bruxelles pour défendre nos intérêts ? Ces questions trouvent un écho retentissant car le TTIP (ou TAFTA), accord de partenariat transatlantique de commerce et d'investissement, a toutes les raisons d'inquiéter : un accord d'une portée sans précédent, qui aurait des répercussions sur l'ensemble du commerce mondial ; un accord que la Commission européenne qualifie de « nouvelle génération » sans que cette formule n'ait encore fait ses preuves ; un accord enfin qui touchera tant les industriels que les PME, les États et les individus, les normes sanitaires, l'environnement, les droits et libertés publiques... Pourquoi deux partenaires, qui ont déjà éliminé l'essentiel de leurs droits de douane et qui peuvent rapprocher leurs systèmes de normes par d'autres moyens, s'engagent-ils ainsi dans de longues et fastidieuses négociations ? Comment comprendre l'attitude de la Commission européenne qui semble bien en peine de résister à cette offensive américaine et défendre les intérêts européens. Pourquoi Bruxelles prend-t-elle le risque de brader l'Europe ? 10 réponses pour comprendre.

  • Qu'ont en commun la ministre du Commerce extérieur, le gagnant de l'émission Top Chef et le président du groupe écologiste au Sénat ? Ils sont nés à 11 000 kilomètres de la France, en Corée du Sud.
    Ils sont les symboles d'un phénomène démographique inédit : l'exportation par un pays de centaines de milliers de bébés. !
    Cette visibilité des adoptés coréens en France, mais aussi en Europe et aux États-Unis, est nouvelle, car l'exode des bébés coréens a débuté dans les années 60, pour atteindre son apogée dans les années 80. Aujourd'hui, les plus âgés sont donc à l'heure des responsabilités, dans la culture, l'entreprise, ou le gouvernement. Français, bien sûr, mais différents, venus d'ailleurs. !
    Certains d'entre eux font le voyage dans l'autre sens. Ils partent à la découverte de leurs racines, retrouvent parfois leur famille biologique. Et tentent de comprendre ce qui a poussé les Coréens, et ce qui les pousse, aujourd'hui encore, à abandonner leurs enfants à l'étranger. Certes, le pays est sorti exsangue de la guerre avec le Nord, mais l'abandon des bébés s'est accéléré avec le développement économique. Il se poursuit en masse, dans un pays pourtant devenu l'un des plus prospères au monde. !
    Cette enquête explique comment ce phénomène unique au monde est né, et pourquoi il perdure. !
    Anthony Dufour est

  • En sortant de Paris au niveau de la porte de Bagnolet, si vous continuez tout droit direction plein est, au bout d'un certain temps, vous devriez atteindre Shanghai. Il y a des moyens plus rapides d'y parvenir, mais on n'a pas toujours le choix : durant quatre-vingt-dix jours exactement, aucun avion n'a pu atterrir dans la ville la plus puissante d'Asie. Le monde a tremblé, impuissant face à l'empire du Milieu qui se délitait sous l'impulsion d'une armée révolutionnaire très remontée conduite par un Chinois blond qui parle le français avec l'accent belge. À l'époque, j'avais suivi ma copine en poste à Shanghai. C'est pour ça que je suis bien placé pour raconter. Aussi parce que c'est moi qui ai déclenché cette révolution. Sans faire exprès.

empty