Gallimard-loisirs

  • APRÈS LE RÉCIT, L'ALBUM DE L'ÉTONNANT VOYAGE D'UN ÉCRIVAIN NOMADE, ASSORTI D'ILLUSTRATIONS DE L'AUTEUR ET DE PHOTOS INÉDITES.

    Le texte intégral accompagné de 130 photos et dessins.

    Un mois sur le Camino del Norte, de Bayonne à Santiago, 40 kilomètres de marche par jour : étape après étape, Jean-Christophe Rufin se transforme en clochard céleste, en routard de Compostelle.

    Pourquoi prendre le Chemin, quand on a déjà éprouvé toutes les marches, toutes les aventures physiques ? "Je n'avais en réalité pas eu le choix. Le virus de Saint-Jacques m'avait profondément infecté. J'ignore par qui et par quoi s'est opérée la contagion. Mais, après une phase d'incubation silencieuse, la maladie avait éclaté, et j'en avais tous les symptômes".
    />
    876 kilomètres plus loin, un mois plus tard, après l'arrivée à Santiago, le constat est là. Comme tous les grands pèlerinages, le Chemin est une expérience de désincarnation, il libère du "trop-plein", mais il est aussi un itinéraire spirituel, entre cathédrales et ermitages, et humain, car chaque rencontre y prend une résonance particulière.

    À ce récit dans lequel Jean-Christophe Rufin conjugue la gravité à l'auto-dérision, entre choses vues et anecdotes, s'ajoutent ici les images : instantanés comme en réalisent tous les Jacquets, désireux de se revoir sur le Chemin, dessins en forme de carnet de voyage, objets fétiches - la "credencial", feuille de route dont les tampons suivent les pas du pèlerin - ou vues panoramiques qui renvoient à la force et à la beauté des paysages.

  • L'univers de Pratt se nourrit de fables, de contes et de légendes, eux-mêmes ancrés dans les mythes de l'humanité. Ce fantastique caractérise, notamment, les aventures de Corto Maltese. Régulièrement, ses personnages s'endorment, chutent, tombent littéralement dans le rêve qui leur ouvre alors les portes d'un monde fascinant et ludique à la fois. Un monde dans lequel les corbeaux et les chats parlent, où la lune est double, où le temps s'abolit et où règnent fées et chevaliers.Jusqu'à présent, aucun livre consacré à Hugo Pratt ne s'était emparé du thème du rêve. Comblant ce vide, cet ouvrage, à travers une sélection sensible et minutieuse d'aquarelles et de planches originales, invitele lecteur à parcourir le labyrinthe des songes, des souvenirs, des connaissances et des illusions du grand artiste Hugo Pratt.

  • Agenda Sempé

    Sempé

    - L'agenda Sempée une valeur sûree publié en coédition avec Denoël pour la dixième année consécutive.

    - Un thème particulièrement cher à Sempée dans l'esprit de l'album Enfancese paru en 2011 chez Denoël (plus de 30 000 ex. vendus).

    - Un agenda haut de gammee à la fabrication soignée (dos toilé).

    En 2021, chaque semaine s'accompagnera d'un dessin drôle et tendre dans lequel Sempé apporte sa vision unique et humoristique du thème de l'enfance. Le lecteur découvrira ces scènes de la vie quotidienne qui nous rappellent avec douceur le bonheur de l'insouciance.

  • " Amateur, cela veut dire "qui aime", et c'est bien de cela qu'il s'agit.
    J'aime la mer et j'aime être en mer. J'aime partir, larguer l'amarre et passer les feux ; j'aime naviguer, voir le vent tourner, la brise adonner, le ciel changer, la mer se former et se déformer ; j'aime le bouillon chaud dans le thermos au pied du barreur et l'étoile qu'on prend un temps pour cap, la nuit, entre hauban et galhauban ; j'aime quitter une côte de vue et, après un jour, huit jours, un mois, en voir apparaître une autre, qu'on attendait.
    J'aime arriver, entrer, mouiller, et quand tout est en place, rixe, tourné, amarré, ferlé, rabanté, être à terre. Je suis un amateur. "

  • 15 ans après son dernier voyage à Tombouctou et la publication de son ouvrage Femmes du monde, Titouan a retrouvé la trace d'une famille touareg dont la fille, Aïcha, fut l'égérie de son exposition à la fondation Cartier en 2000.. Malgré les conflits et avec l'aide de l'UNHCR - Haut Commissariat aux Réfugiés des Nations Unies -, il a décidé d'y retourner pour témoigner de la difficulté de vivre de ces hommes et de ces femmes touaregs, peuls, songhaï ou arabes, confrontés individuellement à une dramatique situation de guerre dans leur vie quotidienne.
    Cet ouvrage est le fruit de plusieurs années d'immersion au coeur du Sahel et du Sahara. La géographe Jacqueline Dupuis, les historiens Pierre Boilley et Charles Gremont, les anthropologues Abdoulaye AG Mohamedine et Dida Badi Ag Khammadine, le linguiste Mohamed Aghali-Zakara et le chercheur Dominique Casajus donneront leurs expertises sur le sort de ces populations aujourd'hui.

  • En 2009, le navigateur Philippe Poupon, la comédienne Géraldine Danon et leurs trois enfants ont entamé leur première expédition à bord de Fleur Australe par le passage du Nord-Ouest et les glaces dangereuses du Pôle Nord, Sur la route des Pôles. Quelques mois plus tard, c'est une grande expédition d'observation océanique, du pôle nord au pôle sud, - une descente vertigineuse du Pacifique vers les Marquises, la Nouvelle Zélande, L'Australie et la Nouvelle Zélande pour atteindre au sud les icebergs de l'Antarctique - qui a duré trois ans et s'est achevée au Brésil l'année dernière avec Grand Sud.
    Le bateau, après un hivernage au Mexique, est reparti à Noël avec toute la famille vers la Guadeloupe, St Barth, les îles Vierges, Saint-Domingue, Haïti, La Jamaïque pour finir sur Cuba. Ce petit album nous raconte - avec les très belles photos et le journal de bord de Géraldine - ce voyage sous les Tropiques, avec des ambiances très différentes de celles des Pôles (fêtes, couleurs vives, villages de pêcheurs.) et deux ou trois moments très forts : Attaque et pillage du bateau par des pirates, au large de Haïti ; Carnaval de Jacmel, en Haïti ; Anniversaire de Bob Marley, à Kingston en Jamaïque.

  • À l'instar d'un certain Éric Tabarly, dont il a été l'équipier pendant quatre années sur le Pen Duick VI, Éric Loizeau fait partie des grands marins des années 1980. Les dix-sept récits composant ce livre retracent ses plus saisissants souvenirs et les nombreuses aventures humaines qui ont jalonné sa vie maritime, marquée par le goût du risque et de l'exploit, mais surtout de la liberté. Les clichés du skipper - également photographe pour l'Agence Gamma - illustrent un quotidien hors du commun.

  • Des guides courts séjours sur une ville ou une région qui se déplient et se déploient, alliant la carte au guide.
    Un quartier, une carte, des bonnes adresses : c'est un guide pratique "tout-en-un" qui permet de vivre une ville comme ses habitants la vivent et de s'intégrer, en toute liberté, au coeur de la cité.
    Parti-pris d'organiser une ville par quartiers, plans à l'appui.
    Sur le même principe, les guides Carto vous permettent de pénétrer au coeur d'une région.

    À qui est destinée la collection ?
    Voyageur qui souhaite découvrir en profondeur les différents quartiers d'une ville, à pied ou par les transports, pour un court séjour.
    Voyageur désireux de vivre une ville au rythme de ses habitants.

  • En septembre 2006, Tara, une goélette battant pavillon français, se laisse emprisonner par la banquise, au nord de la Sibérie. À bord, huit hommes et deux chiens qui embarquent pour un étrange voyage, la traversée de l'océan glacial Arctique, au gré de la dérive des glaces.
    Un siècle après l'exploit du Fram de Nansen, l'explorateur norvégien, ils se lancent dans une odyssée immobile et risquée, sans voile ni moteur. La banquise, en dérivant, doit entraîner le bateau vers le pôle Nord avant de le libérer, 2 600 kilomètres plus loin, entre le Groenland et le Spitzberg.
    L'expédition va durer plus de 500 jours. Confronté à la puissance des éléments, au jour permanent puis à la nuit polaire, l'équipage devra survivre dans des conditions extrêmes. Et remplir coûte que coûte sa mission : étudier les effets du changement climatique. Car le navire offre une plate-forme unique pour les plus grands laboratoires de recherche, réunis dans le programme scientifique européen Damocles. Depuis le retour de Tara et les premières conclusions des experts, un constat s'impose : il faut cesser de brûler notre planète.


  • d'illustres acteurs français, d'antoine vitez à laurent terzieff, en passant par jacqueline maillan et jean-louis trintignant, y ont fait leurs premières armes.
    sous l'impulsion de nicolas bataille et de marcel cuvelier, l'une des pages les plus singulières et les plus audacieuses de l'histoire du théâtre contemporain s'y est écrite. le théâtre de la huchette est l'une des plus petites salles de paris et l'une des plus connues au monde. le secret de sa notoriété, qui s'étend de tokyo à san francisco ? deux pièces d'eugène ionesco à l'affiche depuis un demi-siècle, la cantatrice chauve et la leçon, qui ont attiré plus d'un million et demi de spectateurs.


  • C'est une parcelle de côte au bord de la France, que le peintre ARNAUD d'AUNAY et l'historienne d'art SOLANGE LOUVET ont arpenté, souhaitant retrouver la magie et la lumière subtile, changeante et mystérieuse qui influencèrent de grands artistes français ou étrangers tels que Delacroix, Monet, Whistler, Sickert, Braque...
    Ils ont suivi leurs itinéraires, débarquant des ferries ou, dès 1848, des premiers trains de la ligne Paris-Rouen-Dieppe. Avec comme fil conducteur cette lisière d'albâtre, ce ruban d'apparat déroulé entre Dieppe, Pourville, Offranville, Varengeville, Quiberville, Sainte-Marguerite, veules-les-Roses et Saint-valery-en-Caux, les dessins et aquarelles du peintre voyageur ARNAUD d'AUNAY, par leurs couleurs, leur force et leur poésie, traduisent le charme indicible et l'essence profonde de cette terre d'évasion.
    Cette invitation à la promenade soulève avec bonheur le voile sur une région émouvante et révèle la magique symbiose du ciel, de la mer et des arts. Textes et peintures évoquent sentiers ondulants, villages enfouis, jardins secrets ou réputés comme le Vasterival ou le Bois des Moutiers, valleuses suspendues, autant d'escales aux facettes infinies.

  • De Nantes à Saint-Nazaire, dans des lieux de culture et en plein air, trente sites ont été investis par des artistes de renommée internationale tout au long de l'été 2007. Pérennes ou éphémères, leurs oeuvres se sont installées, entre réserves naturelles et gigantesques bâtiments industriels, sur l'estuaire de la Loire. Ce vaste territoire est celui de la future métropole Nantes-Saint-Nazaire, qui comptera à terme un million d'habitants et dont l'objectif est de devenir, à l'échelle européenne, le pôle économique et culturel du grand ouest de la France. Événement biennal, Estuaire, dont la première édition a enregistré plus de 750000 visites, va se poursuivre en 2009 et 2011. Par-delà la confrontation du grand public à l'art contemporain, son ambition est de contribuer à l'aménagement d'un territoire dont l'histoire, l'économie et les paysages sont exceptionnels. C'est ce double enjeu, singulier et passionnant, qu'évoquent Jean Blaise, Frédéric Bonnet et Dominique Luneau.

  • De tout temps, l'humanité a aimé organiser des fêtes pour rendre hommage aux dieux, célébrer les récoltes et la fertilité, marquer le passage des saisons ou commémorer des victoires.
    On trouve l'écho de ces manifestations centenaires dans les Fêtes de la Saint-Jean ou les Nuits de Walpurgis toujours organisées en Europe. En Asie, la fête indienne des couleurs de Holi, celles du Têt au Vietnam ou du Nouvel An chinois perpétuent d'anciennes traditions liées au passage du temps.
    Mais, dans la deuxième moitié du XXe siècle, l'idée de fête a évolué et s'est démultipliée. Chaque saison apporte désormais son lot de carnavals, festivals, parades, bals, «ferias», «jamborees», célébrations et commémorations, qui mêlent joyeusement dans notre monde globalisé populations locales et touristes internationaux.
    Si bien qu'en ce début du XXIe siècle, les amoureux de la fête n'ont que l'embarras du choix : trinquer avec des milliers de Bavarois à la Fête de la bière à Munich, danser au rythme des batucadas du Carnaval de Rio ou courir devant les «toros», le coeur en panique, à la Feria de Pampelune.
    On peut aussi se défouler dans une incroyable bataille de tomates chaque été en Espagne, assister à la Semaine sainte à Séville ou admirer les rassemblements nautiques dans les grands ports européens. Écouter, enfin, les musiques du monde à Coachella en Californie ou à Glastonbury dans la campagne anglaise.

    Les photographes de l'AFP forment un réseau mondial à qui rien n'échappe. Bien implantés dans les pays dont ils connaissent les us et les coutumes, ils travaillent au coeur de ces fêtes et en tirent chaque année de magnifiques clichés, réunis dans ce livre.

  • Depuis toujours Air France fabrique des mythes.
    Elle incarne le mélange subtil de création, d'élégance et de savoir-faire à la française. Ce n'est pas par hasard que des couturiers comme Christian Lacroix et d'autres avant lui tels Christian Dior, Nina Ricci ou Jean Patou transforment les hôtesses de l'air en ambassadrices du raffinement français. Philippe-Michel Thibault met en scène l'évolution des uniformes, du métier de l'hôtesse de l'air et du steward, du service de bord, de la gastronomie, de la décoration, des affiches, du logo, de la publicité...
    Une histoire fondée sur de nombreux témoignages et une iconographie abondante. Mythologies à bord, avec un clin d'oeil à Roland Barthes, raconte ainsi Air France dans sa totalité humaine et discursive autour des symboles et des objets.

  • Un guide culturel, un "beau livre" synthétique. Les Encyclopédies du Voyage permettent aux voyageurs de partager avec les habitants la richesse des lieux : les nombreuses illustrations apprennent à regarder pour mieux comprendre. Une présentation de l'histoire, des traditions, de l'art de vivre, de la nature et de l'architecture du pays, de la ville ou de la région, enrichie d'une abondante iconographie. Un guide qui se lit et relit : avant, pendant et après le voyage. Les Encyclopédies du Voyage dévoilent l'identité d'un pays, d'une région ou d'une ville en dégageant ses traits fondateurs.

empty