Editions Du Palais

  • L'Histoire est souvent déformée ou contrefaite par les politiques. Ces Caviars de l'histoire en apportent le témoignage. Entre les anecdotes inédites du passé et celles de l'Histoire en marche, Bertrand Jalon accroche le lecteur dans une quarantaine d'articles au style incisif et coloré. Il dépiste avec un huylmaou parfois décapant, les impostures et mensonges e l'Histoire. On traverse les siècles, on sillonne océans et continents pour découvrir l'enfer du Tibet ou celui de Jérusalem, la guerre bactériologique inventée au Canada pendant le siècle des Lumières, les nuisances infligées au monde par les puissances anglo-saxonnes, la famine imposée à l'Irlande, ou encore les délires de la repentance. On est soulagé de savoir que Napoléon n'a pas rétabli l'esclavage...

  • Dans chaque maison, on attend la venue de Ludovic ou Maxime comme on attend une lettre. Les infirmiers à domicile ont pris la relève des veilleurs d'antan : le curé et le médecin de campagne. Ceux qui, jusqu'au siècle dernier, entraient encore dans les maisons isolées et offraient à chaque villageois le précieux sentiment d'être unique. « Max et Ludo » endossent ce rôle phare au sein du village, une mission de plus en plus fragile. Les deux infirmiers aguerris sont les gardiens des corps et des âmes. Ils se répartissent les petits et grands maux des habitants, avec un dévouement absolu.
    L'homme blessé, malade ou en fin de vie, ne peut pas faire semblant devant celui qui le soigne, et dans ce métier d'une rare intensité, l'anodin n'existe pas.
    Fanny Cheyrou et Jeff Pourquié signent le récit d'une année à leurs côtés. Cette histoire vraie sur les routes de Gascogne vient témoigner de la servitude et de la grandeur d'une vocation applaudie aux fenêtres du monde entier au printemps dernier. D'une profession qui, pourtant, s'édifie la plupart du temps dans le silence et la solitude d'un hiver froid des Landes.

  • Voyage au pays des deux pères. Les deux personnages de ce récit, écrit entre la Pologne et Paris, ont réellement existé.
    C'est le père sublimé qui réconcilie la narratrice avec son père biologique, en lui faisant remonter le temps, en lui permettant de briser le silence des cinq années durant lesquelles son père a été prisonnier en Allemagne.
    À partir de lettres retrouvées par hasard dans une boîte rouge, elle découvre qu'au-delà de l'apparence fantasque de son père, se cache un être de souffrance, un figurant de la défaite, un inadapté social en quête de liberté absolue.
    Le poète, qu'elle a la chance de rencontrer au cours d'une lecture à Paris, peu de temps après la mort de son père, a, lui aussi, des comptes à régler avec cette drôle de guerre où il avait rejoint la Résistance.
    Il y a, ce jour là, de la magie dans l'espace et le temps. Un véritable déclic.
    Une tendresse qui ne se démentira pas, jusqu'au bout. Les deux font vraiment le père.`

  • Seins

    Bibille Fanchon

    La parole d?une femme directement touchée par la maladie et qui décide en pleine conscience de subir une opération qui va la transformer physiquement et spirituellement. Gribouille Sorton ne donne jamais dans le pathos, et penche toujours du côté de la vie. La forme du journal rend la succession des événements plus sensible encore.
    Gribouille Sorton se montre une femme du XXIème siècle avec ses doutes, sa force de vie.
     L?ouvrage sera proposé au public à partir du 8 mars, Journée de la femme en France.

  • Comment fait-on pour écrire un roman ? Quels sont les trucs, les manies, les secrets des écrivains ? Comment choisissent-ils un sujet, un angle de vue, un style, un ton ? Les écrivains apportent des réponses à ces questions dans leurs oeuvres, mémoi...

  • Marly-le-Roi entrée dans l?histoire grâce à Louis XIV n?en est au fond, d?une certaine manière, jamais ressortie. Ville singulière, la seule de France présente aujourd?hui aux Champs-Élysées grâce aux chevaux de Marly, qui se trouvent à la fois au bas de l?avenue ainsi qu?à l?entrée du parc des Tuileries, la seule qui ait donné son nom à une cour de l?un des plus grands musées du monde, le musée du Louvre, elle entretient des liens subtils et étroits avec l?histoire et la littérature..
    Au temps de Louis XIV, Marly est la ville des plaisirs du royaume de France, des fêtes y sont données dans le château et les jardins, exemple de l?élégance et de la magnificence royale. À ce titre, Marly occupe une place non négligeable dans les Mémoires de Saint-Simon. Nombreux sont depuis lors les écrivains à qui Marly a inspiré de belles pages, contribuant ainsi à faire vivre sa renommée.
    Mais Marly est aussi lieu de pouvoir : c?est là que Louis XIV rédigea son testament. C?est là que des hommes d?État viendront par la suite prendre une distance avec le pouvoir : Charles de Gaulle à la Libération, André Malraux, Georges Pompidou ou encore Valéry Giscard d?Estaing... De nombreux écrits témoignent de leur passage dans ces lieux.
    Tous ceux qui aiment à la fois l?histoire, la littérature et l?art retrouveront dans ces pages, par la grâce des plumes les plus diverses, le chemin de Marly, celui où le réel et l?imaginaire se mêlent pour le plus grand bonheur du lecteur.

  • Un Afghan à Paris Nouv.

    Mahmud Nasimi a quitté l'Afghanistan en 2013 laissant derrière lui un pays en guerre, son pays. Il vit en France depuis 2017. La vie de " réfugié " aurait pu briser cet homme qui avait tout perdu. Mais la découverte de la langue française qu'il a apprise et sa passion pour la littérature française lui ont permis de se reconstruire au fil des phrases qui construisent ce récit. Un récit profondément touchant où s'entremêlent le passé heureux et le présent douloureux.
    Mahmud, réfugié à Paris, a trouvé grâce à la littérature son nouveau chemin de vie.

  • Des exercices de graphie, de copie, d'orthographe et de vocabulaire, inspirés des contes et fables classiques, pour les classes de moyenne et grande sections de maternelle et de CP.

empty