Cahiers Dessines

  • Mémoires

    Siné

    Virtuose de l'humour noir et du dessin corrosif, précurseur de l'esprit d'Hara-Kiri et de Charlie Hebdo, Siné fut autant admiré que craint et détesté.   Pour la première fois publiés intégralement aux Cahiers dessinés, selon le voeu de Siné lui-même, ses Mémoires, augmentés de nombreux documents inédits, restituent dans toute leur vigueur la truculente férocité de son coup de crayon, la lucidité incorruptible de son esprit frondeur et la tendresse de l'homme aux chats.

  • Le bon goût

    Noyau

    Une danseuse étoile accouche en pleine arabesque, un vendeur de kebab musulman découpe la viande sur sa broche en forme de femme nue, les Trois Mages assistent avec ferveur à une échographie moderne, Narcisse, quant à lui, se mire dans le noir de l'anus... Nous rions et nous tremblons en tournant ces pages : barbotant dans la gouache avec l'innocence et la jubilation d'un garnement dans son bac, Noyau ne recule devant aucun excès pour révéler dans sa vérité crue l'hallucination collective du temps présent. Et, toujours, une virtuosité époustouflante, un art particulier de la composition, des cadrages détonants.

  • De 1939 à sa mort en 1978, Marcel Bascoulard hanta les rues de la ville de Bourges. Autodidacte, clochard hirsute, souvent habillé en femme, ce personnage hors norme est l'auteur d'une oeuvre graphique considérable, d'une très grande virtuosité. Pendant près de quarante ans, avec une technique parfaite, il a représenté avec un parfait réalisme les rues, les places, les monuments de Bourges et de sa périphérie. À la plume, au crayon, au pastel, à la gouache, ses dessins révèlent dans une sorte de vertige un sens aigu du moindre détail, du proche et du lointain, des matériaux et de leur texture, avec une connaissance parfaite de la perspective. Il en émane une intense poésie du lieu, proche de celle d'un Rembrandt ou d'un Dürer. Maître du dessin figuratif, Bascoulard laisse une oeuvre de plusieurs centaines de dessins, ainsi que des oeuvres abstraites, des cartes géographiques et des photographies dans lesquelles il se présente en femme, confectionnant lui-même ses robes.
    Son oeuvre est ici rassemblée, accompagnée d'un texte de Patrick Martinat qui reconstitue sa biographie et son cadre de vie. Artiste virtuose et clochard magnifique, Marcel Bascoulard fut un personnage hors norme, à la vie romanesque. Il laisse une oeuvre dessinée très importante. Ce livre est à la fois une biographie détaillée et un livre d'art, riche de plus de 300 reproductions, dessins, photographies et documents pour la plupart inédits.

  • Le for intérieur

    Fred Deux

    L'écrivain et dessinateur français Fred Deux traverse l'histoire et l'art du xxe siècle. Autodidacte, il découvre la peinture avec l'oeuvre de Paul Klee. À partir des années 1960, sa figuration lui permet d'affirmer la veine fantastique de son imaginaire. Fred Deux dessine et écrit, les deux activités se mêlent parfois de manière étroite. Il est auteur d'un roman culte, La Gana, publié en 1958. Ce volume des Cahiers dessinés inscrit l'oeuvre graphique de Fred Deux dans une lignée de dessinateurs. Son iconographie est constituée du fonds Fred Deux conservé au Musée Jenisch Vevey qui le présente en ses lieux dans le cadre d'une exposition (du 20 février au 24 mai 2015).

  • Tout le fait rire : la vie conjugale, la vie de bureau, la vie éternelle. Mais ce qui l'excite le plus, c'est la vie politique. Il s'en délecte. La cadence folle de l'actualité brûlante lui apporte tous les jours son lot de dérision. Et c'est à chaque fois une petite scène risible, avec ses répliques et ses disputes convenues. Mix & Remix observe les animaux politiques comme un zoologue ; il les prend au mot, en général en flagrant délit de mauvaise foi, et puis, d'un trait, nous les montre sous leur vrai jour : celui de la vanité, du cynisme, de la duperie. Il ne fait pas de quartier. Il sait que, pour supporter l'insupportable, il n'y a que le rire. Alors nous rions avec lui. Mais pourquoi rions-nous ? Nous rions parce que, grâce à lui, tout nous paraît soudain comme absolument évident. Il suffisait d'y penser. En nous révélant sa vérité des choses, Mix & Remix nous révèle à nous-mêmes, nous remet le nez au milieu de la figure. C'est là tout l'art du grand dessinateur humoriste.

  • En 83 épisodes de 2 500 signes, longueur de la chro- nique imposée par Siné Hebdo en 2008, Delfeil de Ton raconte l'aventure d'Hara-Kiri Hebdo. Non seu- lement parce qu'on dit souvent n'importe quoi sur cette histoire, mais parce qu'il en a des souvenirs vécus : de son arrivée en 1967 dans Hara-Kiri Men- suel, en passant par l'interdiction d'Hara-Kiri Hebdo en 1970 et la naissance de Charlie-Hebdo la même année, c'est aussi du parcours journalistique unique de DDT qu'il est question. Il raconte ainsi la nais- sance de ses fameux « Lundis », rappelle les interdic- tions successives d'Hara-Kiri, avant qu'il ne devienne le journal culte que l'on sait. Invité comme un intime dans la « famille », il participe à la folie de Cavanna et Bernier : la création d'un hebdomadaire en plus d'Hara-Kiri et de Charlie Mensuel, entre audace et inconscience, frasques et défauts de paiements.
    Voici une histoire d'argent et de politique, de cen- sures, de procès et de scandales. Voici aussi une histoire d'amitié, de jeunesse et de culot. Delfeil de Ton, de son propre aveu, « n'a pas l'étoffe d'un his- torien », ou alors d'un historien « bordélique ». Et c'est tant mieux, puisque c'est avec la verve du chro- niqueur qu'il nous fait revivre l'équipée des « onze mercenaires » : Choron, Cavanna, Fournier, Reiser, Wolinski, Cabu, Gébé, Isabelle, Madjoub, Willem et lui-même.

  • L'air du temps

    Micaël

    Après Un Argentin à Paris, publié aux Cahiers dessinés en 2010, Micaël revient avec un nouvel album de dessins d'humour. Son trait s'est affirmé ; il se soucie davantage des détails, fouille dans le décor, restitue au plus près les attitudes de ses personnages, il ne craint plus la foule. Son humour descend dans la rue, il s'introduit dans les lieux publics, dans les musées, dans les bars, sur la plage, puis il plonge dans les appartements, dans les salons et les chambres à coucher. Il s'arrête un instant sur une émission de télévision, suit un président de la République. Tout un monde se construit, se dispute, se ridiculise, s'attendrit, et ce monde, bien sûr, c'est le nôtre. Micaël nous invite à le voir de plus près, beaucoup plus près, à s'en moquer tendrement, à en rire avec humanité. Et c'est par ce rire subtil, ce rire très intérieur, que ce qui nous paraissait opaque et confus devient tout à coup d'une grande évidence. C'est bien là la singularité et le pouvoir du dessin d'humour, cet art désespéré, lucide et indulgent.

  • Gags

    ,

    Le livre Depuis plus de vingt ans, Mix & Remix s'acharne à dessiner la même peau de banane sur le même trottoir, avec le même passant distrait glissant fatalement sur ladite peau de banane. À force d'en rire, Mix & Remix nous rappelle qu'il faut VRAIMENT en rire. Et chez lui, TOUT est prétexte à gag, avec cet art exceptionnel du minimalisme le plus radical. Comme chez les meilleurs humoristes, c'est dans le pire de la banalité de la vie quotidienne qu'il puise le meilleur, en une ellipse qu'on appelle "strip", et qui ressemble à un aphorisme.

    Un vrai livre de gags qu'on croyait éculés, mais qui renaissent ici de façon radicalement minimaliste. Dessinateur de presse, dessinateur politique, Mix & Remix est avant tout un dessinateur d'HUMOUR. Et il le prouve. Et si l'humour redevenait DRÔLE ? 192 pages ne seront jamais de trop pour en faire la démonstration.


    L'auteur Mix & Remix, de son vrai nom Philippe Becquelin, est né en Suisse en 1958. Son pseudonyme a pour origine sa collaboration avec sa femme dans la réalisation de peintures. En 2005, il expose au Festival d'Angoulême en 2005.
    Mix & Remix est aujourd'hui le dessinateur le plus populaire de Suisse romande et sa réputation hors de ses frontières ne fait qu'augmenter. Il réalise chaque semaine pour le magazine suisse L'Hebdo des dessins humoristiques sur des sujets d'actualité. Ses dessins sont également publiés dans le journal français Courrier international et l'Internazionale en Italie. Il a participé à Siné Hebdo depuis le premier numéro et intervient chaque semaine en direct dans l'émission Infrarouge à la Télévision suisse romande.

  • Evidemment, il n'y a aucun rapport entre les encres fulgurantes de Pierre Alechinsky et les femmes dominatrices armées d'un rouleau à pâtisserie de Tetsu.
    Aucun rapport non plus entre les personnages aux bras hissés vers le ciel de Jean-Marie Queneau et les carnets graisseux de l'exploseur de nains de jardin Pavel Schmidt. Aucun rapport enfin entre les croquis new-yorkais de George Grosz et l'enquête chamanique de Pascal dans la grotte de Lascaux. Aucun rapport ? C'est à voir.

  • Chaval a été une sorte de météorite, un homme ambigu et lucide pour qui l'humour n'est que « la politesse du désespoir ». Pour tous les amateurs de dessin d'humour, il est LE dessinateur.
    Quarante-six ans après sa mort, il est toujours très actuel.
    Après le succès de l'album Les Hommes sont des cons, les Cahiers dessinés poursuivent la publication des dessins de Chaval et en présentent plus de 200, dont certains inédits, rares ou oubliés.
    Cet ouvrage confirme l'importance de ce fondateur de l'humour contemporain et propose un regard neuf à l'amateur averti.

empty