Bordessoules

  • Jean-Pierre Bonnet a fait le chemin de Saint-Jacques : Vézelay-Compostelle (1750 kilomètres) en 2004 et Le Puy-en-Velay - Saint-Jean-Pied-de-Port en 2005.
    Plutôt qu'un énième récit de voyage il en a ramené toute une série de nouvelles qui racontent " le chemin ". Histoires drôles et tendres, parfois émouvantes, autant de facettes souvent méconnues de cette aventure des temps modernes.

  • Qui d'autre que Michel Lis le Jardinier pouvait régaler durant près de quatre décennies les auditeurs de Radio France et les téléspectateurs d'A2 de ses conseils marqués au coin de l'expérience mêlant pointes d'humour et poésie qui étaient sa marque personnelle.
    Avec ses " Brèves de Jardin ", il met nos jardiniers en verve et s'amuse à dénicher ceux qui au début ou à la fin de leur vie ont voulu être jardinier. Le bonheur est sans doute dans le pré comme l'affirmait Paul Fort, mais il est aussi dans le jardin comme l'affirme Michel Lis le Jardinier. Toujours chroniqueur jardin sur France Bleu, on peut le retrouver dans différents magazines où ses conseils et ses propos savoureux font merveille, publiant de nombreux ouvrages de jardinier, il s'est retiré dans cette Saintonge qu'il aime tant et où il a joué enfant.

  • « Vous ne marcherez plus, mais vous avez de la chance, il vous reste votre tête et vos deux bras. » C?est par cette phrase étrange, prononcée par un médecin, que Stève Lucas découvre qu?il est paraplégique après une chute dans sa grange.
    Ce voyageur qui a fait le tour du monde à vélo retrace ici l?aventure de ses jambes perdues, comme on relaterait un nouveau voyage. De l?hôpital jusqu?au défi de traverser la France en vélo à bras, l?auteur nous emmène au c?ur d?une épreuve à laquelle personne ne peut se préparer.
    C?est avec beaucoup d?humour et de sensibilité qu?il livre ici un témoignage empreint d?authenticité et d?une vraie force de vie.

  • Youssef Zouini est un jeune franco-marocain issu du quartier Malakoff à Nantes. Un soir d'Halloween, une bande de malfaiteurs gantés, encagoulés, armés pénètrent avec fracas dans le Super U de la ville. Ils séquestrent dix-sept employés et la directrice de l'établissement qui détient les clefs du coffre-fort. Les braqueurs disparaissent dans la nature avec le butin.

    Rapidement interpelé, l'un des braqueurs, un ancien copain de collège de Youssef, le dénonce arbitrairement.

    Youssef sera incarcéré, puis renvoyé devant la Cour d'Assises de Nantes et condamné à dix ans de réclusion criminelle. Placé au quartier d'isolement de la maison d'arrêt de Nantes Youssef rencontre un avocat, lui-même incarcéré, et un policier condamné pour avoir tué accidentellement l'un de ses collègues au cours d'une partie de roulette russe.

    Ces voisins de cellule décideront d'aider Youssef condamné à tort.

    Pendant ses deux ans d'incarcération, le jeune Nantais trouvera l'évasion à travers les cours de théâtre dispensés aux prisonniers. Et c'est le coup de foudre !

    À partir de là, armé de cette passion, Youssef refusera de céder à l'appel des sirènes de l'Islamisme radical et à sa sortie de prison, au lieu d'aller remplir les rangs de Daesh, il va investir les premiers rangs d'une classe de théâtre.

    Il intègre le célèbre Cours Florent à Paris et grâce à une formation intensive dispensée gratuitement par des professeurs hors pairs, il va se préparer avec passion à son futur métier d'acteur.

    Ce livre retrace son parcours exceptionnel, son courage et sa détermination.

  • Si mes livres sont conservés - les éditeurs étant contraints d'en déposer des exemplaires à la Bibliothèque Nationale - il n'en est pas de même pour mes écrits disséminés à tous vents, telles ces graines de pissenlits sur lesquelles aiment souffler les enfants, j'en ai retrouvé quelques-uns et ces textes faits à la demande - préfaces conférences - adressés à quelqu'un - missives, pensées - contiennent parfois le meilleur de moi-même, aussi le plus intime i C'est que je m'y exprime avec plus de liberté, convaincue que ce que j'énonce là ne fait pas partie de mon oeuvre...
    Parlant de JJSS, de Dolto, de Mitterrand et de bien d'autres, j'y suis plus abrupte, plus directe, plus malicieuse, méchante et gaie ! Comme dans une conversation privée ! Les éditions Bordessoules, prennent le risque de les publier I

  • Comme les termites envahissent les maisons, le foot envahit les radios, les écrans télés.
    Tous les quatre ans, comme une mauvaise grippe, la coupe du monde de foot revient. Au secours ! Il fallait un vaccin non pour guérir les " footeux " qui sont condamnés mais pour les autres, membres de la famille, amis, voisins, collègues qui, eux, se foutent du foot. Ce livre-vaccin agit en deux injections : La première pour essayer de comprendre comment ça marche et entrer dans l'univers (limité, qu'on se rassure) du malade pour mieux le combattre de l'intérieur.
    Aussi pour éviter des complications, tels divorces, embrouilles, disputes, voies de fait... Dans un deuxième temps, on comprendra pourquoi les footeux sont de grands malades et qu'ils sont trop " shootés " pour guérir. Ce n'est pas une raison pour ne pas rire d'eux... C'est ce que nous nous proposons de faire dans ces pages et ainsi de vous éviter la contagion !

  • Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les Charentais sans jamais oser le demander...Le Petit Traité du Charentais en Charentaises vous le dévoile... La géographie, les hommes célèbres, la gastronomie, le caractère de l'autochtone avec ses qualités, ses défauts et même sa libido ; vous saurez tout, tout sur le « zizigoto » charentais et sa région. Attention ! Spécialistes, exégètes sérieux, jurés du prix Goncourt, ce livre est fait pour distraire, faire sourire un lecteur auquel la région et ses habitants souhaitent la BIENVENUE...

  • De sombres événements viennent semer le trouble dans la bonne ville de Saintes qui, décidément, ne connaîtra jamais la tranquillité.
    Tandis qu'un mystérieux tueur en série se manifeste tragiquement, plusieurs citadins adoptent un comportement aussi bizarre qu'agressif. Même les deux auxiliaires du détective privé Sosthène Cagouillard, le Petit Albert et le Grand Albert, chat et chien policiers au flair infaillible, n'échappent pas à la règle ! Une floraison sur les murs de la ville de tags représentant une étoile rouge y est-elle pour quelque chose oe
    La double enquête s'annonce longue et périlleuse. Elle conduira Sosthène, sa toujours pimpante secrétaire Zita et les deux Albert jusqu'à la pointe de l'île d'Oléron, au phare de Chassiron, au fil d'un thriller sombre et drolatique, conclusion du premier cycle des enquêtes du Sherlock Holmes saintongeais.
    Après avoir publié des ouvrages naviguant entre poésie, fantastique et policier (dont le « roman angérien » UNE PETITE VILLE Si TRANQUILLE), Christian Robin a créé le détective Sosthène Cagouillard en 1999, personnage évoluant singulièrement de volume en volume. Après LES DEBUTS DE SOSTHÈNE CAGOUILLARD (1999-2002), LE RETOUR DE SOSTHÈNE CAGOUILLARD (2003) et LA RÉSURRECTION DE SOSTHÈNE CAGOUILLARD (2005), voici donc le quatrième opus de la série.

  • L'auteur surnommée "le Guêpiot" par son père Claude, qu'elle adore, souffre des violentes disputes entre ses parents. Sa mère, Madeleine, dite "la Guêpe", qui se pique de peinture kidnappe Viviane et la place dans un orphelinat où la petite sera comme séquestrée. Son père parvient à la retrouver. Leurs rares jours de bonheur seront ceux que leur permet la loi. Le guêpiot survivra grâce à l'amour sans faille de son père... Claude parviendra t-il à faire sortir sa fille de cet enfer ?

  • Horizon berbère

    Steve Lucas

    Au coeur du Haut Atlas, face au plus grand sommet d'Afrique du Nord, le Toubkal, se joue le destin de trois personnes. Agag, le vieil écrivain public, colérique, humilié par un adolescent insolent, Alilou, un jeune éclopé qui rêve d'un futur meilleur et Maxime, un jeune cannois superficiel qui cherche sa voie.

    L'auteur nous dévoile dans ce roman rempli d'espoir et d'humanité comment ces trois personnages que tout oppose se lient à jamais malgré leurs différences.
    Stève Lucas se définit par une vie de voyages. Depuis 22 ans, il réalise des documentaires sur tous les continents. Sa filmographie s'étend du Rwanda à la Patagonie en passant par la Suisse, Taiwan, ou encore la Mongolie, la Sibérie et de nombreux autres pays.

    En avril 2016, âgé de cinquante ans, c'est le bouleversement d'une vie avec une chute dans sa grange qui brise sa colonne vertébrale.
    Le diagnostic est sans appel, il est paraplégique. Après un long séjour dans un centre de réadaptation, il décide de reconstruire une vie autour de sa passion des voyages.

    Après son témoignage bouleversant en 2018, Ce jour-là, c'était la nuit..., aux Nouvelles Éditions Bordessoules, il nous livre ici son premier roman, un magnifique conte initiatique.

  • Après l'ouragan, la canicule et autres dérèglements climatiques, la première décennie des années 2000 traverse toujours des zones de turbulences dont les effets sont ressentis au quotidien en Saintonge, comme partout ailleurs. De plus, la flambée des prix, la crise financière, les inégalités, les pandémies "annoncées" et autres problèmes de tous ordres sont aussi le lot de nos populations rurales, sans oublier la politique, qu'elle soit de portée nationale, ou tout simplement locale... Enfin, pour corser le tout, les médias en rajoutent, par le biais de ces outils redoutables que sont parfois la télévision et l'Internet, qui soufflent le chaud et le froid dans les chaumières. Malgré tous les tourments qui les assaillent, les Saintongeais ne sont pas dupes. Leur aptitude à rebondir, et à bien "tenir la distance", leur permet de résister, et, dans ce sixième ouvrage, l'auteur témoigne, une fois de plus, de la persistance de leur humour salvateur. Par les temps qui courent, qu'il est bon de s'en réjouir. ! 80 planches couleurs d'humour saintongeais contemporain, textes et anecdotes de l'auteur.

  • Un ouvrage humouristique sur le thème de la pétanque.

  • Comment décrire les albums des "Saintongeais " ? Les scènes d'abord, essentiellement des personnages, deux ou trois souvent, aux propos actuels et patoisants, à la mine outrancière, mais aussi le poste de télévision qui dit les nouvelles du monde, parfois l'esquisse d'un village ou d'un chemin...

    Les propos ensuite, tenu dans ce parler de Saintonge d'autrefois (sauf les touristes, les fonctionnaires, les bureaucrates... qui parlent français), les propos caustiques souvent, flèches acérées contre les délires de notre monde.

    Enfin la palette des couleurs, où la douceur des bleus se mêle aux ocres chauds et aux verts tendres, et le trait du dessin, minime mais féroce, jouant de la caricature mais de l'humanité aussi...

    Jean-Claude Lucazeau observe finement les villages de Saintonge qu'il parcourt souvent, et y capte des instants de vie. Mais il transfigure ce que lui offre sa mémoire, pour en faire des dessins à la fois riches de racines et de l'actualité.

    Cet ouvrage a obtenu le Prix d'honneur de la Société des Lettres de Saintonge et d'Aunis.

  • Publie -à dix-sept ans- ses premiers dessins dans un hebdomadaire strasbourgeois au titre prédestiné " Bonjour " (où débuta aussi le dessinateur alsacien Tomi Ungerer).
    Les journaux parisiens suivent au fil des ans : Le Hérisson, Samedi-soir, Lectures pour tous, Noir et Blanc, Candide, Le Pèlerin, France-Dimanche, Le Temps, Paris-Jour, France-Soir, Ici-Paris, Elle, Paris-Match, V.S.D., Lui... et de nombreux journaux régionaux tel Sud-Ouest Dimanche. En Europe : Allemagne (Stern, Bunte, Neue Revue, die Welt, Bild, Scala International, Playboy, Penthouse et le Groupe hambourgeois Bauer), Angleterre (Mayfair), Belgique (Le Soir, Pourquoi pas, Story) Danemark, Espagne, Italie, Luxembourg (Luxemburger Wort, Luxemburger Revue) Norvège, Suisse (Sie und Er, l'Illustré).
    Aux États-Unis (Doubleday, Oui), au Brésil et au Japon. Lauréat de salons : notamment à Paris (Hôtel de la Monnaie), à Berlin et Montréal.

  • Quoi ? qu'est-ce qu'il y a ? il ne vous plaît pas ce bouquin ? alors pourquoi essayez-vous d'en lire le maximum dans le dos du libraire ? ce qu'il y a dedans ? vous, avec les qualités du français, et votre voisin, avec les défauts.
    Vous ne connaissez pas les auteurs ? et alors, proust c'est votre copain ? si vous aimez vous amuser, rire de vous-même, si vous acceptez de mettre à côté du " guerre et paix " de votre bibliothèque un livre avec des calembours plus ou moins subtils, des idées qui peuvent fâcher ou déplaire, du parti pris, des exagérations, des insuffisances, alors ce bouquin est pour vous. refermez et allez régler.
    Si après la lecture vous êtes mécontent alors, en bon français, râlez et conseillez à tous ceux que vous n'appréciez pas de l'acheter.

  • Le jeune ingénieur du Roy, François Fresneau volontaire et sagace, est nommé à Cayenne en 1732 pour y rénover les fortifications. Cette mission mêlée de solitude et de rencontres ne refrénera pas le destin amoureux de cet homme délicat et secret. Fresneau, avant tout homme de science et chercheur infatigable, fera une découverte au bout de son séjour en Guyane qui bouleversera notre façon de vivre : " l'hevea brasiliensis ", l'arbre à caoutchouc aussi nommé " arbre seringue ". .../... Sous la plume de Jacques Berlioz-Curlet, le voyage est instantané, ce roman dépeint fort bien l'aventure scientifi- que de l'époque des lumières, où l'on rêvait de placer l'homme au centre de l'univers.

empty