Archipel

  • Le procès

    Franz Kafka

    • Archipel
    • 8 Novembre 2017

    Un chef-d'oeuvre à redécouvrir.

    Depuis la première traduction française de Der Process (Le Procès), par Alexandre Vialatte pour le compte des éditions Gallimard, en 1933, peu se sont risqués à reproduire l'exercice, comme Georges-Arthur Goldschmidt (Pocket, 1974) ou Bernard Lortholary (Flammarion, 2004).
    Car cette oeuvre (à tiroirs), publiée de façon posthume, ne cesse de se dérober. Son premier éditeur, Die Schmiede, à Berlin, choisit de la présenter comme un roman, bien que sa narration, frôlant avec l'absurde, et sa construction irrégulière, rendent sa définition imperméable à toute appréhension générique.
    Qui plus est, l'ordre et la distribution des ses parties avaient été arbitrairement définis par son exécuteur testamentaire et ami, Max Brod, constituant depuis lors la seule version « canonique » de l'oeuvre.
    C'est une tentative de réhabilitation que propose cette traduction nouvelle. Stefan Kaempfer restaure l'ordre initial du manuscrit et retranscrit avec acuité le style originel et singulier de Kafka. L'occasion de redécouvrir un des chefs-d'oeuvre du XX e siècle et de replonger dans le cauchemar de Joseph K., se réveillant un matin accusé d'un crime qu'il ignore et qu'il ne découvrira pas. Ou quand un système et son administration deviennent les propres agents de leur déraison...

  • " Monte-Cristo est moins de la race des seigneurs que de celle des survivants.
    Derrière l'aristocrate mystérieux qui ourdit sa vengeance, il faut retrouver, en filigrane obsédant et révélateur, le jeune homme qui, agrippé aux vergues du Pharaon, a affronté les tempêtes de l'océan Indien, s'est déchiré la paume des mains en brassant des voiles, a peut-être souffert des fièvres et du scorbut : l'homme qui a connu le désespoir, a frôlé le suicide en subissant quelques vingt années d'une détention physiquement -et surtout moralement- inhumaine dans les cachots obscurs et puants de la forteresse d'If.
    Mais Monte-cristo est davantage un justicier raffiné qu'un vengeur brutal. C'est là toute la grandeur du personnage. C'est ce qui fait du Comte de Monte-Cristo le livre le plus grave et le plus humain d'Alexandre Dumas. " Didier Decoin.

  • 1948. Sarah vit avec sa me`re alcoolique qui se prostitue dans un quartier pauvre de Londres. Quand celle-ci accouche d'un petit garc¸on, elle demande a` sa fille de 13 ans de se de´barrasser du nourrisson. Mais Sarah ne peut s'y re´soudre et de´cide d'e´lever son petit fre`re, qu'elle a elle-me^me pre´nomme´ Tommy.

    Cinq ans ont passe´. Sarah et Tommy n'ont d'autre choix que de fuir pour e´chapper aux violences de leur me`re. Par chance, ils font la rencontre de George, un jeune homme de 21 ans, qui vend des fripes sur les marche´s et se sent touche´ par la de´tresse de Sarah.

    Il tombe aussito^t amoureux d'elle et lui trouve du travail. Mais, si Sarah e´prouve de l'amitie´ pour lui, elle n'a d'yeux que pour Roger, l'ami de George. Lorsqu'un drame survient, seul l'un d'eux saura l'aider. Celui a` qui elle ouvrira son coeur...

  • Lady Susan

    Jane Austen

    • Archipel
    • 8 Novembre 2017

    L'humour mordant de Jane Austen.

    Publiés de façon posthume, entre 1817 et 1871, ces trois textes de Jane Austen sont restitués dans leur intégralité dans ce recueil.
    Lady Susan offre le portrait d'une veuve qui fait de sa liberté sa priorité. Mais, désargentée, elle est contrainte d'emménager chez son beau-frère, un riche banquier, pour la fille duquel elle doit trouver un bon parti. Or, au jeu de l'amour, les conventions sociales l'emportent souvent...
    Dans Les Watson, Emma Watson doit retourner vivre parmi les siens dans le Surrey après de longues années d'absence. Mais la différence d'éducation qui s'est creusée avec eux est palpable : saura-t-elle malgré tout renouer les liens avec la communauté locale... et pourquoi pas, rencontrer l'amour ?
    Dans Sanditon, Jane Austen nous emmène dans la bourgade éponyme à la rencontre des Parker, décidés de faire de leur ville un lieu à la mode. Mais invitée chez eux, Charlotte Heywood découvrira que, malgré les apparences, intrigues et passions sont au coeur de la bonne société anglaise.

  • Sous un ciel écarlate

    Mark Sullivan

    • Archipel
    • 16 Octobre 2019

    Inspiré d'une histoire vraie, un roman d'héroïsme et d'amour dans une Italie déchirée par la Seconde Guerre mondiale. Bientôt au cinéma.

    Milan, juin 1943. Pino Lella a 17 ans quand la guerre rattrape cet adolescent insouciant.
    Il fait la connaissance d'Anna, dont il tombe aussitôt amoureux, mais elle ne le rejoint pas alors qu'il l'a invitée au cinéma et que les Alliés pilonnent la ville.
    Pour le protéger, ses parents l'envoient à la montagne, dans l'école du père Re, où il allait étant enfant. Skieur émérite et bon connaisseur des chemins alpestres, Pino aide bientôt des Juifs à fuir vers la Suisse.
    À 18 ans, il s'engage dans l'organisation Todt, chargée de génie militaire, pour éviter l'enrôlement de force sur le front russe. Blessé lors d'un bombardement, il passe sa convalescence à Milan, où par hasard il devient le chauffeur du général Hans Leyers, bras droit d'Adolf Hitler en Italie.
    Comme Pino l'accompagne dans tous ses déplacements, il est contacté par la Résistance et devient un "infiltré" au sein du haut commandement allemand. Un soir, alors qu'il conduit Leyers chez sa maîtresse, il y retrouve Anna, qui leur ouvre la porte...
    Pino, aux premières loges pour assister aux exactions commises par les nazis, poursuit ses missions de renseignement. Un double jeu dangereux qui le fait passer aux yeux de certains pour un collaborateur...
    La fin de la guerre approche, Anna a été exécutée, et Pino doit livrer Leyers aux Américains...
    Sous un ciel écarlate est le récit du courage sans faille d'un jeune homme, pris dans les affres des heures les plus sombres de l'Histoire.

  • Marlène

    Hanni Münzer

    • Archipel
    • 6 Février 2020

    Une femme face à l'hydre nazie.
    Qui est la véritable Marlène ? La veuve d'un notable connu pour ses sympathies nazies ? Une actrice en devenir ? Une résistante ?
    Munich, juillet 1944. Marlène se tient face à la maison bombardée de son amie Deborah et de son frère Wolfgang. Pas de doute : ils sont morts. Alors, elle se souvient... D'un passé qui a fait d'elle l'une des résistantes les plus recherchées du Reich. Marlène est bientôt confrontée à la plus difficile décision de sa vie : elle a la possibilité de changer le cours de la guerre, peutêtre de sauver des millions de personnes. Mais il faut, pour cela, que l'homme qu'elle aime meure...
    Après Au nom de ma mère, Hanni Münzer nous fait partager dans ce deuxième roman le destin d'une femme ô combien attachante et courageuse.

  • La version madrilène deSex and the City.
    Dans ce troisième volet de la saga, Valeria regrette de s'être emballée pour Victor. Certes leurs ébats sont toujours aussi torrides. Mais à quoi tout cela rime-t-il ?

    Empêtrée dans les préparatifs d'un mariage bien plus pompeux que ce qu'elle aurait voulu, Carmen ne sait plus où donner de la tête. Quant à Nerea, elle a tout envoyé valser : son job et son petit ami parfait au profil de gendre idéal... Adieu la Nerea sainte-Nitouche dont ses amies se moquaient ! Il est temps de s'éclater.

    Pourtant, c'est Lola qui surprend son monde. Elle a rencontré Rai. Elle en est raide dingue. Léger problème : il est tout juste post-pubère, il n'a que 20 ans !

    Pas si facile d'être une jeune trentenaire. Heureusement que les amies sont là...

  • ...avant qu'il ne soit trop tard.

    Pour justifier l'agriculture intensive, certains nous expliquent que, depuis cinquante ans, la faim dans le monde a régressé. Qu'en est-il vraiment ? Quelles sont les raisons de la faim dans le monde aujourd'hui ? Pour les détracteurs de l'agroécologie, il est impossible de nourrir la population grâce à ses techniques. Or l'agroécologie, mise à l'épreuve des faits, est en mesure de nourrir la planète, expliquent les auteurs dans Pour en finir avec la faim dans le monde.
    Depuis plus de cinquante ans, les semences ne sont plus un bien public. C'est un sujet sensible et extrêmement important, car il touche la base de la vie. Hélas, il est peu connu. La réglementation est complexe, et cette problématique a toujours été maintenue hors de portée et de compréhension du grand public. Mais alors, que s'est-il passé pour que 75 % de la diversité génétique cultivée et transmissible disparaissent en un siècle ? Et quels risques les OGM représentent-ils ? Autant de questions qu'aborde Les semences, un patrimoine vital en voie de disparition.

  • La suite trépidante des aventures de Valeria et de sa bande d'amies.

    Valeria, qui s'est séparée d'Adrian, est tombée dans les bras de Victor. Mais, après un début de relation enflammée, elle commence à s'interroger... A-t-elle fait le bon choix ?
    Heureusement, ses amies de toujours sont là, à qui elle peut se confier. Et réciproquement. Car Lola, elle aussi, se pose des questions.
    Est-elle encore amoureuse de Sergio, l'homme qui a plaqué sa fiancée pour elle, avant qu'elle le rejette ? Carmen, de son côté, semble heureuse d'avoir enfin franchi le pas avec Barto, même si elle pressent que la mère de ce dernier va se montrer envahissante... Seule Nerea semble garder le cap et la tête froide. Mais les apparences sont souvent trompeuses...
    Valeria a aussi une autre source d'inquiétude. Elle vient enfin de terminer son deuxième roman. Elle en est satisfaite et son éditeur est enthousiaste. Mais comment ses amies réagiront-elles quand elles découvriront leurs histoires de coeur et leurs ébats intimes étalés au grand jour ? En attendant, les quatre amies sont de nouveau réunies et s'apprêtent à sortir faire la fête.
    C'est drôle, c'est vif, ça pétille et ça passe aussi vite qu'une soirée entre filles. On s'est à peine embrassées qu'il est déjà l'heure de se quitter.

  • La quatrième et dernière saison des aventures de Valeria.

    Si Valeria est amoureuse de Bruno, pourquoi n'arrive-t-elle pas à oublier Victor ?
    Carmen aurait-elle pris du poids pendant son voyage de noces ?
    Lola s'interroge : est-elle vraiment faite pour la vie de couple ?
    Nerea, elle, décide de se reprendre en main.
    Toujours aussi passionnée, Valeria...
    Comme toi !
    Inséparables, Valeria, Carmen, Lola et Nerea ne se cachent rien. Ce qui aidera Valeria à pimenter son dernier roman, auquel elle s'apprête à apporter la touche finale.

  • Les derniers romantiques

    Tara Conklin

    • Archipel
    • 22 Octobre 2020

    Dans un monde en proie au dérèglement climatique, Fiona Skinner, 102 ans, poétesse de renom, vient de donner sa première lecture publique depuis vingt-cinq ans quand une jeune femme se lève dans l'auditorium. Elle lui dit s'appeler Luna. Luna. Une apparition fantomatique... Un prénom surgi du passé... Alors Fiona se souvient. Au cours de l'été 1981, Reine, Caroline, Joe et Fiona Skinner perdent leur père. Puis assistent, impuissants, à la dérive de leur mère. Âgés de 12 à 4 ans et livrés à eux-mêmes, ils ne sortiront pas indemnes, mais soudés à jamais, de cet été-là - qu'ils appelleront par la suite La Grande Parenthèse. Vingt ans plus tard, surviendra une nouvelle tragédie familiale... Émouvant et ambitieux, Les Derniers Romantiques interroge nos choix de vie, les conséquences qu'ils ont sur notre avenir, et les liens qui nous unissent à ceux que nous aimons.

  • Quatre femmes face à la « drôle de guerre » Août 1939. La guerre est déclarée, et n'épargne pas Lilibeth, 36 ans, épouse et mère, comme ses amies Cécile, Maïté et Esther, liées par leur passion pour la peinture. Le conflit, qui n'en est qu'à ses prémisses, va bouleverser le quotidien de ces quatre femmes.
    Après un terrible bombardement allemand, Lilibeth décide de fuir la Bourgogne avec ses jeunes enfants et sa mère pour se réfugier dans la ferme familiale, en Bretagne. Le voyage est long et dangereux, mais par chance, elle parvient à faire escale en Sologne chez sa vieille amie Maïté qui, avec son amie styliste Diane, l'accueille pour une nuit. Avant de rejoindre la ferme des Engoulevents, elle croise, par miracle, la route de son mari dont le régiment s'apprête à partir en mission à Lorient. En cette période trouble, les périls sont encore nombreux.
    Ce premier volet d'un diptyque mêle les destins de quatre amies que la « drôle de guerre », la débâcle et l'invasion allemande de mai 1940 vont contraindre à l'exode.

  • Quand Bridget Jones s'invite dans Sex and the City...

    Elles sont quatre amies de toujours qui vivent à Madrid. Complices et inséparables, elles se connaissent sur le bout des doigts et se racontent tout. Vraiment tout. Surtout leurs histoires de coeur...
    Valeria, 27 ans à peine, commence à s'encroûter avec son compagnon de toujours - elle déprime ; Lola s'est entichée d'un super coup - mais il est fiancé ; Carmen est amoureuse d'un collègue, mais elle n'ose pas se lancer - elle est un peu complexée ; Nerea, la sainte-nitouche du groupe, vient enfin de rencontrer un homme à sa hauteur - mais...
    Tout bouge lorsque Valeria rencontre Victor, un homme ô combien séduisant ; lorsque Lola décide de réagir ; lorsque Carmen parvient à séduire son collègue et découvre que le nouveau petit ami de Nerea n'est autre que... son propre boss - qu'elle déteste ! Leur amitié survivra-t-elle à ce drame ?
    C'est drôle, c'est vif, ça pétille et ça passe aussi vite qu'une soirée entre filles. On s'est à peine embrassées qu'il est déjà l'heure de se quitter. À regret.

  • La dynastie des Forsyte

    John Galsworthy

    • Archipel
    • 12 Novembre 2020

    1886. À l'occasion des fiançailles de sa petite-fille June avec l'architecte Philip Bosinney, le doyen de la famille Forsyte réunit tous ses proches dans sa maison londonienne. Soames, un Forsyte de la seconde génération, se rend à la réception, accompagné d'Irène, sa très belle épouse.
    D'emblée, Irène et Bosinney sont attirés l'un par l'autre. Soames charge le jeune architecte de lui construire une belle demeure à proximité de Londres. Mais un soir, ce dernier est retrouvé mort. Suicide ? Accident ? Tout porte à croire que Soames est responsable. Irène, horrifiée, finit par s'enfuir...
    Nous la retrouverons dix ans plus tard, réfugiée à Paris et toujours persécutée par Soames, avant que tous deux se remarient. Une troisième génération de Forsyte s'apprête alors à occuper le devant de la scène. Dans une galerie d'art moderne, la fille de Soames, fait connaissance de Jon, le fils d'Irène. Mais, si les moeurs nouvelles facilitent leur rapprochement, les divisions familiales, dont ils feront la pénible découverte, risquent de compromettre à jamais leur projet d'union...
    Encore plus féroce que la série Downtown Abbey, cette saga en trois tomes entrecoupés de deux nouvelles met en scène, de l'ère victorienne à l'entre-deux-guerres, une famille de la haute bourgeoisie anglaise dominée par le caractère « indestructible » qu'est l'instinct de propriété.
    Texte intégral.

  • Le Pays du nuage blanc

    Sarah Lark

    " La légende veut que les premiers Maoris arrivèrent en pirogue depuis la Polynésie. La première image qu'ils eurent de la Nouvelle-Zélande fut cette île enveloppée d'un long nuage blanc. D'où le nom qu'ils lui donnèrent ".

    Londres, 1852. Helen, préceptrice de deux enfants dans une riche famille, répond à une annonce qui propose à des jeunes femmes de partir épouser des Britanniques installés en Nouvelle-Zélande.
    Sur le bateau qui la mène à Christchurch, elle se lie avec Gwyneira, une jeune noble galloise qui immigre à cause des difficultés financières de son père.
    L'amitié entre les deux femmes sera indéfectible malgré les épreuves, les désillusions et la haine, surtout, qui déchirera leurs deux familles. Mais elles auront la joie de voir leurs enfants s'unir et inventer une nouvelle vie, en osmose avec les autochtones et la nature.

  • Après les ténèbres

    Martine Delomme

    • Archipel
    • 10 Janvier 2018

    Quand le passé n'a pas livré tous ses secrets...

    Étudiante en droit et en histoire de l'art, Marion revient à Apt (Vaucluse) auprès de ses parents à l'occasion d'un stage chez Fabien Goldberg, notaire et homme politique à la carrière prometteuse. Troublé par le charme et l'enthousiasme de la jeune fille, celui-ci l'invite dans le domaine familial et lui fait admirer quelques peintures de grands maîtres.
    Une toile de Matisse retient l'attention de Marion.
    Ce Soleil couchant à Collioure ne fait-il pas partie des oeuvres d'art disparues pendant la Seconde Guerre mondiale ?
    Quel que soit le mystère qui se cache derrière cette découverte, il va bouleverser le destin de Marion et de ceux qu'elle aime...

  • Quel zoo que notre Ve République !

    À travers tous les gouvernements successifs, De Gaulle à Macron, on a vu défiler nombre d'animaux politiques de tout bord et de tout poil. Avec ce nouvel album illustré, Jean-Louis Festjens et Jean-Claude Morchoisne saisissent toute l'animalité de nos chers politiques depuis 1958 : de Gaulle « l'Éléphant », en compagnie du tapir Pompidou et de l'orang-outan Raymond Barre ; Mitterrand « le vieux Singe », jamais bien loin du mandrill Jack Lang ou du lémurien Robert Badinter ; Chirac le Chibraque, en compagnie du caniche frisé Jospin et de la dinde du Poitou Ségolène Royal ; l'oie cendrée Anne Hidalgo et le bouvier Mélenchon ; jusqu'au jeune Macron, grue cendrée, assorti de son gorille Alexandre Benalla et de la panthère noire Édouard Philippe ou du loir Olivier Véran (spécialiste du confinement au terrier)...
    Ils forment la faune et la flore d'un écosystème unique au monde, où rien ne se perd - même pas une élection - et où rien ne se crée - pas même un programme original.
    Entre grosses légumes, fauves aux dents longues, animaux de bonne ou de mauvaise compagnie et bêtes de scène, un bestiaire inattendu et révélateur.

  • Blanche Gardin est un phénomène, unique dans l'histoire de l'humour depuis Desproges. Un astéroïde tombé sur la terre qui a révolutionné le stand-up.
    La demoiselle quadragénaire à l'air angélique parle cru et de tout : sexe, mort, solitude... Sans filtre. Sans crainte de tomber dans le scatologique et le non politiquement correct. Célibataire malgré elle, hétéro et sans enfant par choix, celle qu'on appelle désormais « Blanche » a connu le succès tardivement, à 37 ans, après des années de batailles avec elle-même (devenue « punk à chien » et vivant dans des squats), un passage au Jamel Comedy Club et dans des séries comme WorkinGirls.
    Regard malicieux, droite comme un i derrière son micro, cette fille d'un professeur de linguistique et d'une iconographe et traductrice dit des horreurs qui parlent d'elle et de nous. Violence poussée à l'ombre des grands arbres, pâquerette née sur une bouse de vache, cette fan de Louis C.K. a la langue bien pendue, mais n'est pas bien-pensante. Jusqu'à déclarer : « C'est très bien «Balance ton porc», mais je vous rappelle qu'il y a des gens à qui il n'arrive rien. »

  • Cassandra et ses soeurs

    Anna Jacobs

    La bonne fortune des soeurs Blake Enfin réunies dans l'outback australien, les quatre soeurs Blake se réjouissent d'être à nouveau ensemble, malgré les épreuves qu'elles ont dû surmonter...
    Pour Cassandra, qui a retrouvé Reece, l'homme qu'elle aime, la colonie qui les accueille lui apparaît comme un refuge inespéré. Surtout depuis qu'elle attend un enfant, fruit d'un viol, mais que Reece décide d'accepter comme le sien.
    Lorsqu'un émissaire, Zacchary Carr, arrive d'Angleterre pour leur annoncer qu'un héritage considérable les y attend, Pandora, la plus jeune des soeurs, y voit la chance de retrouver son Lancashire natal qui lui manque tant.
    Mais le chemin du retour pourrait être bien plus rude que celui qui l'avait conduite jusqu'ici... à moins que des sentiments amoureux inattendus ne suscitent en elle le courage d'affronter ces épreuves nouvelles.

empty