Alisio

  • ENFILEZ VOTRE COMBINAISON, FERMEZ L'ÉCOUTILLE ET PRÉPAREZ-VOUS AU DÉCOLLAGE !

    De l'entraînement au lancement, de la sortie dans l'espace à la rentrée dans l'atmosphère, Tim Peake a une réponse fascinante à tout ce que vous avez toujours voulu savoir. Inspiré de sa mission et des milliers de questions qui lui ont été posées depuis son retour sur Terre, ce livre révèle les secrets scientifiques extraordinaires et les merveilles de la vie quotidienne à bord de la Station spatiale internationale.

  • Jeune papa, mari heureux et salarié consciencieux, Éric mène une existence tranquille malgré une pointe de lassitude professionnelle. Un matin, tout bascule. Désorienté, il fait alors la rencontre de Roger, un mystérieux personnage qui dit le connaître. L'incitant à faire le point sur son existence, Roger transmet peu à peu à Éric 18 leçons qui vont l'aider à prendre sa vie en main et à agir pour ne plus la subir. Un apprentissage qui l'emmènera à l'autre bout du monde, mais surtout à la découverte de lui-même et de ses propres ressources.

    Le premier roman qui vous aide enfin à vous lancer et à accomplir tous vos rêves les plus fous !

  • Mon nom est Selma

    Selma Van De Perre

    • Alisio
    • 12 Janvier 2021

    «Ma chère Gretchen, Suis avec douze autres personnes dans un wagon à bestiaux, à Vught. Destination probable, Sachsenhausen ou Ravensbrück. Tiens bon. C'est ce que je fais moi aussi. Même si j'aimerais que ce cauchemar prenne fin. Je vais jeter ce message du train, par une fente dans la paroi. Au revoir mes chéries. Baisers, Marga » Amsterdam, 1940.

    Selma van de Perre a dix-sept ans lorsque la Seconde Guerre mondiale s'abat sur les Pays-Bas et que son existence d'adolescente juive bascule brutalement. Elle échappe de justesse aux camps de travail et décide très vite de rejoindre la Résistance sous le pseudonyme de Margareta van der Kuit. Durant deux ans, « Marga » risque tout. Munie d'une fausse carte d'identité qui lui permet de se faire passer pour Aryenne, elle sillonne le pays et fait « ce qui doit être fait ». Jusqu'à la trahison, en juillet 1944.

    Déportée à Ravensbrück, elle connaît la peur, le froid, l'horreur. Mais elle survit grâce à son pseudonyme et son statut de déportée politique, car personne ne sait qu'elle est juive. Il faudra attendre la fin de la guerre pour qu'elle ose se réapproprier son identité et à nouveau dire : « Mon nom est Selma ».

    Aujourd'hui âgée de 98 ans, Selma van de Perre nous livre le témoignage fascinant d'une vie de combat et de résilience.

  • She said

    ,

    • Alisio
    • 29 Septembre 2020

    « Après les révélations des accusations de harcèlement et d'abus sexuels à l'encontre de Harvey Weinstein, [...] nous assistâmes, ébahies, à la rupture d'une digue. Des millions de femmes à travers le monde témoignèrent des mauvais traitements qu'elles avaient elles aussi subis. Un nombre incalculable d'hommes durent soudain répondre de leur comportement [...]. Notre travail de journalistes contribua à déclencher une rupture sans précédent. » Le 5 octobre 2017, le New York Times publiait un article de Jodi Kantor et Megan Twohey qui allait changer le monde. Enquêtant sur des allégations inquiétantes, les deux journalistes avaient, des mois durant, secrètement rencontré et persuadé des victimes de Harvey Weinstein de témoigner. Actrices, anciennes employées du producteur, célébrités ou inconnues, de nombreuses femmes qui s'étaient jusque-là tues prirent la parole dans le monde entier. Cet ouvrage est le récit haletant de l'investigation qui enflamma le mouvement #MeToo à l'échelle planétaire.

    « Une histoire de journalisme [...] courageux qui fit aux patriarches d'Hollywood ce que Bob Woodward et Carl Bernstein firent à l'administration Nixon. » THE TIMES « Deux [autrices] que les générations futures retrouveront dans les livres d'histoire. » MASHABLE

  • Mohamed Ali, mon frère

    Ali Rahaman

    • Alisio
    • 20 Octobre 2020

    Le plus grand boxeur de tous les temps comme jamais raconté auparavant.

    Fin octobre 1954, Louisville, Kentucky.

    Cassius Clay Junior a 12 ans quand il entre pour la première fois dans le gymnase de Joe Martin avec son petit frère et entend le bruit sourd des poings gantés qui frappent les sacs de sable. Dans ce sous-sol où boxeurs noirs et blancs s'entraînent côte à côte, les deux frères apprennent à donner des coups et à les esquiver. À cette époque, Cassius nourrit déjà l'ambition de devenir le plus grand boxeur de l'histoire.

    C'est sous le nom de Mohamed Ali qu'il deviendra vingt-quatre ans plus tard le premier triple champion du monde poids lourds. Aujourd'hui, au-delà de ses performances sportives extraordinaires, c'est l'icône culturelle et ses engagement politiques qui restent en mémoire.

    Dans une biographie événement, Rahaman Ali raconte son frère et meilleur ami. À travers le portrait nuancé et complexe du fils, du frère, du père, du sportif et de l'activiste qu'il a été, on assiste à la transformation d'un homme en légende.

  • Ils ne sont plus nombreux à pouvoir témoigner des camps de concentration, à peine 150 hommes et femmes, qui se sont longtemps tus face à une France d'après guerre peu incline à les écouter. Sophie Nahum a rencontré « Les Derniers » afin de recueillir leurs témoignages et de les rendre accessibles à une nouvelle génération. Quelques-uns se livrent pour la première fois à coeur ouvert dans des récits parfois déchirants.

  • Après une enfance heureuse en Pologne au sein d'une famille juive, Elie Buzyn va subir l'indicible : sa déportation à 11 ans et l'assassinat des siens ; le ghetto de Lodz, Auschwitz à 15 ans, la marche de la mort, Buchenwald.

    Lorsqu'il est libéré à 16 ans, il ne parle que le Polonais, le yiddish, et l'hébreu. Comment retourner à la normale ? Après avoir frôlé la mort, connu un état de sous-nutrition extrême, la libération et le retour à la vie sont complexes. La traversée de la frontière entre deux milieux sera pour lui un temps crucial qui aura duré des décennies... Ses expériences passées continuent d'exister en lui, en un magma éruptif qui peut surgir à tout instant.
    Mais il a agi, résisté, et réappris à vivre. Le chaos libère une grande source d'énergie qui lui a permis de développer une créativité de la vie où rien ne pouvait lui paraître insurmontable. Encouragé par les voix du passé et par le soutien de leurs morts, il a tenté de reconstruire ailleurs ce qui a été brisé. Il livre le récit d'un étrange périple passant par la France, la Palestine, l'Algérie.

    Chirurgien-orthopédiste, il s'engagera auprès des laissés pour comptes et des victimes que les nazis avaient voulu torturer et éliminer : témoins de Jehova, malades psychiatriques, personnes très âgées,... parfois dans des conditions difficiles, sans infrastructures sanitaires.

    Un parcours unique et atypique, éclairé par le regard d'Etty Buzyn, son épouse, écrivain et psychanalyste.

  • DE PARIS À HONG-KONG À VÉLO À l'orée de leurs trente ans, Florian Coupé et sa compagne décident de quitter leur vie sédentaire et de se faire nomades durant un an, pour rallier à vélo l'Océan Pacifique depuis Paris. Au fil des jours, le relief révèle la réalités des peuples, de l'histoire et de la carte : les Balkans, la Turquie, l'ancien Empire perse, les Indes, la péninsule indochinoise... À mesure que la route déroule ses kilomètres, on se débarrasse du superflu et la mémoire des anciens prend vie en même temps que résonnent les récits des écrivains-voyageurs.

    LE LAURÉAT DE LA PREMIÈRE ÉDITION DU PRIX DU TÉMOIGNAGE D'AVENTURE Diplômé de Polytechnique, Florian Coupé a effectué son parcours militaire au sein des commandos parachutistes de l'air et est aujourd'hui officier de réserve au sein du 27e Bataillon de Chasseurs Alpins d'Annecy. Après avoir suivi une formation d'ingénieur des eaux et forêts qui lui a permis de découvrir la jungle équatoriale en Guyane, il travaille trois ans comme ingénieur d'étude pour Suez-Environnement puis décide de quitter sa vie sédentaire pour un grand voyage d'un an à vélo de Paris à Hong-Kong.

  • " L'âge de Pierre ne s'est pas arrêté par manque de pierres ; pas plus que l'on a renoncé à la marine à voile parce que le vent était tombé. En réponse à tous ceux qui, pris de vertige devant les mutations en cours, pensent que la fin est proche, ce livre est un cri d'optimisme offensif : la fin d'UN monde n'est pas la fin DU monde."

  • Code chaos

    Mattis Jim

    • Alisio
    • 1 Septembre 2020

    Le 20 décembre 2018, Jim Mattis démissionne de son poste de Secrétaire d'Etat à la Défense après l'annonce présidentielle du retrait des troupes américaines en Syrie, un choix politique ayant une visée à court-terme et contredisant la stratégie militaire développée depuis plusieurs années par les Etats-Unis dans cette région du monde. Revenant sur l'expérience de ses presque 50 ans de service actif dans la Marine américaine, ce général quatre étoiles propose une réflexion sur le leadership sous l'éclairage du commandement militaire.
    De ses début en zones de conflits lors de la première guerre du Golfe à ses fonctions stratégiques dans la lutte anti-terroriste contre le Hezbollah ou Al-Qaïda, en passant par la guerre en Afghanistan où il reçut le nom de code CHAOS (Colonel Has An Outstanding Solutions) et la guerre en Irak, il nous livre dans cet ouvrage, les leçons de vie d'un métier d'engagement ainsi qu'une réflexion stratégique sur la politique étrangère de son pays et ses enjeux.

  • Dans cet ouvrage, les auteures présentent les réflexions d'acteurs reconnus incarnant déjà l'idée de ce nouveau monde dans différents domaines comme Armelle Six (créatrice de l'École du Mouvement de la Vie), Ramïn Farhangi (fondateur de l'École Dynamique de Paris), Cendrine Genty (fondatrice de la start-up L se réalisent), le docteur Luc Bodin (docteur en cancérologie clinique), les créateurs de l'émission Nus et culottés, Marc Daoud (directeur de publication du magazine Nexus) ou encore Sabrina Philippe (psychologue et chroniqueuse sur Europe 1).

  • Les métiers du service sont des métiers qu'il importe de valoriser. Dans un pays qui est la première destination touristique mondiale, ils apportent beaucoup à notre économie et au rayonnement culturel de la France dans le monde.
    Dans cet ouvrage Denis Courtiade partage son expérience de trente-six ans dans les métiers du service et offre des conseils pratiques qui intéresseront autant le grand public que les jeunes professionnels. Ce partage est l'occasion pour le lecteur de pénétrer les mystères des restaurants étoilés, de grignoter des anecdotes sur leurs clients d'un autre monde et de s'approprier les techniques de l'art de la table à la française. Face à une crise des vocations des métiers de l'hospitalité, il propose une nouvelle vision des métiers du service pour évoluer et servir efficacement demain !

  • Août 1944. Après une enfance heureuse en Pologne, Élie Buzyn subit l'indicible : la déportation, l'assassinat des siens, Auschwitz puis la marche de la mort jusqu'à Buchenwald. Il a 15 ans.

    Le camp est libéré le 11 avril 1945. Comment, alors, retourner à la vie ? Porté par les voix du passé, il reconstruit ailleurs ce qui a été détruit. Étrange périple de Buchenwald à la France, en passant par la Palestine et l'Algérie, étrange voyage de la mort à la vie.

    Devenu chirurgien-orthopédiste, il s'engage auprès des laissés-pour-compte et de ceux que les nazis avaient voulu éliminer : témoins de Jéhovah, malades psychiatriques, personnes âgées... Un jour, il comprend qu'il est temps de témoigner.

    De l'ombre à la lumière, du silence à la parole, un chemin de vie unique retracé avec Etty Buzyn, son épouse, écrivain et psychanalyste.

  • Le 23 mars 2018, Daniel Cerdan apprend en direct le geste de son ancien frère d'armes Arnaud Beltrame, qui se substitue à une otage avant de recevoir des blessures mortelles.

    Revenant sur les opérations antiterroristes qui ont jalonné ses 30 ans de carrière, ce major du GIGN s'interroge sur les fondements de l'engagement et de l'héroïsme contemporains. Il nous livre dans cet ouvrage personnel les leçons de vie d'un métier dont, comme Arnaud Beltrame, il a fait sienne la devise : « S'engager pour la vie ».

  • « Un jour où les bombardements avaient été encore plus intenses que les autres, fin janvier 1983, se présenta un petit garçon chétif porté à bout de bras par un vieux monsieur en cheroual, pantalon traditionnel des hommes de la montagne libanaise. Karim avait huit ans, il était atteint d'une méningite bactérienne et déjà dans un semi-coma. [...] Au risque de leurs vies à tous deux, son grand-père avait traversé barrages et zones de francs-tireurs pour le faire soigner « à la ville ». Il avait fait le chemin à pied et avait déjà été refusé dans huit autres établissements. À l'examen, il était évident qu'il fallait l'hospitaliser immédiatement. « Impossible ! » me répondit l'infirmier des admissions ajoutant à haute voix : « nous n'avons plus de place... » Je savais bien que les lits ne manquaient pas, mais le grand-père de Karim était dans l'incapacité de payer la somme réclamée pour l'admission. [...] Je me mis à hurler, incapable de contenir ma colère, devant l'absurdité de la situation qui faisait qu'un enfant ayant miraculeusement échappé à la guerre était froidement renvoyé à une mort certaine. [...] J'étais encore étudiante en médecine, ne disposais pas de la somme nécessaire à l'admission du petit et ne pouvais joindre mes parents, à Paris, faute de téléphone à Beyrouth. Ce jour-là, je me jurais qu'une fois diplômée, je ferais tout, absolument tout, pour ne plus jamais assister à une injustice pareille. Le grand-père repartit, et le petit garçon décéda quelques heures plus tard...
    Karim fut le facteur déclenchant des « Petits Soleils ». Des milliers d'enfants, depuis la fondation de l'association, ont pu être sauvés et vivent aujourd'hui à travers lui. Je préfère me souvenir ainsi de son dernier regard et c'est à lui que je pense à chaque victoire sur le désespoir. À chaque sourire, à chaque soleil. »

  • « Le grand ancêtre, le modèle fondateur, c'est le CICR. Le Comité international de la Croix-Rouge ne se déployait qu'en cas de conflits armés, à condition qu'il s'agisse de guerre déclarée. D'où son absence, notamment, du conflit algérien, cette « opération de maintien de l'ordre ».
    En France, après l'apparition du SAMU et le développement de la médecine et chirurgie d'urgence, il y eut Médecins Sans Frontières, à l'origine d'une nombreuse famille mais aussi d'un profond changement culturel dans l'intervention humanitaire. Une nouvelle notion de l'humanitaire quasiment intégrée aux actions de la politique étrangère de l'Europe.
    Médecins du Monde, Aide Médicale Internationale, Handicap International ont été les enfants prodigieux de ce nouvel élan humanitaire et ont contribué à forger un mythe, celui des « French doctors », un rêve, une école de courage et une profession.
    Philippe Chabasse en est l'un des héritiers mais aussi l'un de ces hommes créatifs, fondateurs, par son professionnalisme, sa passion et son engagement dans cette culture de l'humanitaire qui a marqué le dernier tiers du XXe siècle. ».
    Xavier Emmanuelli

  • Entre les plis du monde ; chroniques sur les hauteurs de l'Asie Nouv.

    Treize mois d'aventure parmi les peuples de Haute-Asie, avec des livres. Ce voyage est celui d'une exploration du " vieux monde ". Le monde des tribus bigarrées, des ethnies tatouées, des moines solitaires. Dans les montagnes d'Asie, ce sont les récits d'explorateurs, les archives de missionnaires et les travaux d'ethnologues qui leur font choisir leurs explorations. Puis, une fois dans les parages, ils rejoignent à pieds ces peuples.
    Et tentent de comprendre ce qui les anime, les soutient ou les menace. Entre les plis du monde est une aventure autant intellectuelle que physique, et le récit d'une expédition qui a conquis le coeur des jurés.

  • La deuxieme montagne - si la reussite n'etait pas la ou vous le pensiez ? Nouv.

empty