Romans & Nouvelles

  • Retours

    Patrick Gofman

    Les cartes postales chargées à bloc de Patrick Gofman.... Un livre qui parle de vacances, de voyages... et de retours !

    Le grand reporter Henri Béraud épatait les foules et leur vendait des centaines de milliers de livres, avant la guerre (1939-45), en leur contant ce qu'il avait vu à Moscou, Rome ou Berlin, sans sortir d'Europe. C'était il y a bientôt cent ans. Moscou était à trois jours de train, et le visa pour l'Union Soviétique (où Kamenev, en 1925, était « indiscutablement l'homme le plus important », croyait Béraud) demandait un mois de démarches.

    En 1968 encore, mon envol sur KLM pour une autre planète, Houston (Texas, USA), causa quelque émotion dans ma petite famille, à Caen (Calvados).

    Mais nous sommes à présent au XXIe siècle. Et je ne m'étonne pas de recevoir une carte postale de l'île Maurice, dans l'océan Indien, où mon frère a conduit son épouse et leurs quatre enfants, simplement pour animer leur Nouvel An 2014.

    Je n'escompte donc nullement vous éblouir avec mes pérégrinations à Léningrad, Madagascar ou Washington D.C. Un million de Français visitent les États-Unis chaque année. J'espère seulement retenir votre attention, une heure ou deux, en partageant un regard sui generis sur des horizons qui demeurent lointains, à bien des égards.

  • Le monde dans lequel vous vivez n'est pas le monde que vous percevez. Ce sont les nazis qui ont gagné la Seconde Guerre Mondiale. Les banquiers new-yorkais sont leurs héritiers. Les traders sont des criminels de guerre. En Afrique centrale, les gorilles ont pris le pouvoir avec l'aide de mercenaires blancs. Le capitalisme est un génocide. La démocratie est un complot. L'antiracisme est un racisme. Le féminisme est un machisme. La gauche, c'est la droite. Tout a changé. Mais rien n'a changé. À la prochaine révolution, on guillotinera la Reine sous les yeux des tricoteurs.

empty