Romans & Nouvelles

  • Et me souvenir de ta mémoire Nouv.

    Sans pouvoir en expliquer la raison, Marcel a noué une relation privilégiée avec Cécile, sa cinquième petite fille. Pourtant, quand elle lui demande de lui raconter son passé, sa vie en Al- gérie avant de venir vivre en France, il se dérobe toujours. Il ne veut plus repenser à cette période et aux secrets qu'elle recèle. Mais Cécile est opi- niâtre et pose encore et toujours les mêmes ques- tions. Face à l'obstination dont elle fait preuve, Marcel finit par comprendre que dans son passé se trouvent les racines sur lesquelles grandit sa petite fille chérie et se lance donc dans le récit de sa jeunesse.

    Alors que le temps passe et que Marcel s'es- souffle, Cécile prend le relai. C'est elle qui de- vient la narratrice des souvenirs de son grand- père. Elle permet à un homme qui n'est plus que l'ombre de lui-même de revivre les moments ma- giques qu'il lui a partagés lorsqu'elle était jeune. Entre fou-rires, tendresse et transmission, le lien unique qui unit Cécile et Marcel évolue mais ne s'etiole pas.

  • Spring girls

    Anna Todd

    Une adaptation moderne des Quatre filles du docteur March Les 4 filles de l'officier Spring vivent avec leur mère, Mérédith, sur la base militaire de Fort Cyprus, près de la Nouvelle-Orléans.
    L'histoire débute pendant les fêtes de Noël, alors que leur père, Franck, est en mission près de Mossoul, en Irak. Entre premiers émois amoureux, trahisons entre amis et difficultés financières, le quotidien de cette famille américaine est jalonné de problèmes auxquellles 4 adolescentes font face chacune à leur manière.
    Agées de 12 à 19 ans, les 4 filles ont en effet des personnalités très différentes :
    - Meg, l'aînée, très soucieuse de son physique et des apparences, a pour objectif clair de trouver un mari, pour s'assurer une sécurité financière et fonder une famille.
    - Jo, 17 ans, est l'intellectuel de la bande, elle souhaite devenir journaliste et vivre à New York. Un peu garçon manqué, les jolis vêtements et le maquillage ne l'intéressent pas du tout.
    - Beth, la troisième, la plus timide, est en quelques sorte « soeur au foyer ». Ayant des difficultés à sociabiliser, elle est scolarisée chez elle et soutient sa mère dans les tâches du quotidien. Elle joue aussi du piano.
    - Amy, la petite dernière, est pressée de grandir et montre déjà un certain intérêt pour les garçons. Elle idéalise Meg et souhaite devenir aussi belle qu'elle.

  • Il y a quelques anné es seulement, Tristan é tait un autre homme. Dé sabusé , indiffé rent au succè s immense qu'il rencontrait en tant que tatoueur et curieux de toutes les addictions : drogues, alcool... femmes.
    Mais c'est justement une femme qui a bouleversé sa vie. Enfin, une version miniature : Briar Rose, un mois, fruit d'une nuit furtive avec une inconnue, a é té dé posé e un matin sur le pas de sa porte, abandonné e par sa mè re. Depuis, plus rien n'a jamais été pareil.
    Aujourd'hui, Tristan ne vit et ne respire que pour sa fille, une adorable blondinette de quatre ans. Et s'il y a un sujet qu'il traite avec beaucoup de sé rieux, c'est le choix de la personne qui prendra soin de son tré sor lorsqu'il travaille au salon de tatouage.
    Quand il reçoit Heaven Harper pour un entretien, il sait d'office qu'elle ne sera pas retenue pour le poste de baby-sitter.
    Elle est dé sordonné e, maladroite et, il faut bien l'admettre, beaucoup trop attirante. Très loin, donc, de l'image qu'il se faisait de sa future Mary Poppins !
    Pourtant il doit bien prendre en compte l'attachement immédiat de Briar Rose pour cette étonnante jeune femme.
    Alors, Tristan cè de. Pour sa fille, il saura mettre de côté ses réticences... et son trouble.

  • En s'attaquant au pouvoir et à ses manipulations, l'organisation écologique Gaïa et son leader Abel déclenchent la colère de Washington et Pékin. Soutenu par une mystérieuse organisation, leur combat cristallisera l'opposition entre deux visions du monde. Leur lutte deviendra celle de toute l'humanité et embrasera la planète.

  • Au coeur de cette fresque familiale en quatre tomes se joue le destin de quatre femmes évoluant dans des domaines artistiques différents.
    Alice, Ariane (fille d'Alice) puis Anaïs et Ava vivent passion, amour et déchirements, tout en parvenant à faire évoluer leur art.
    Provence, 1890. Alice Martin naît de l'union illégitime entre un homme marié et sa jeune belle-soeur. Le destin voudra qu'elle grandisse sous la garde de son père naturel et de son épouse,qui ignore tout des origines de sa fille adoptive. Perpétuellement en quête d'amour et de vérité, elle trouvera dans la pratique du piano son seul réconfort.
    Claudio Calvino, un immigrant italien pauvre, travaille sur le parvis de l'Opéra de Lille. Sa vie bascule lorsqu'un maestro l'entend chanter et lui fait une offre qu'il ne peut refuser. À quinze ans, il quitte tout pour devenir chanteur d'opéra.
    Ces deux destins que tout opposait ne feront plus qu'un dans une grande passion amoureuse et musicale. Alice et Claudio quitteront la France et s'établiront au Canada pour y élever leur descendance.
    La saga De mères en filles, se déroule tout le long du XXe siècle et raconte quatre générations de femmes déterminées à prendre en main leur existence pour connaître le bonheur.

  • Années 1970. Ava Gauthier, fille biologique d'Anaïs Calvino, a été adoptée par une famille aimante, mais bien différente des Calvino. Éleveurs de chevaux, les Gauthier n'ont pas manqué de générosité et d'amour avec Ava, mais ce sont des taiseux et ont peu de moyens, alors que les Calvino vivent dans un tout autre univers. Faisant la connaissance de cette autre famille lors des funérailles de la doyenne, Ava réalise rapidement que dans aucune des deux elle n'est à sa place. Et les retrouvailles avec sa mère, Anaïs, ne sont pas des plus faciles. Heureusement qu'avec Ariane, sa grand-mère, un lien solide se crée. Ariane la prend sous son aile et décide de l'aider à parfaire son éducation. Accueillie, entourée et motivée par elle, Ava trouve enfin sa voix dans l'écriture pour la jeunesse. Rapidement une auteure à succès, Ava ne trouvera pas la même satisfaction dans sa vie amoureuse et familiale et vivra certaines difficultés. Décidée à tout quitter, Ava s'installera en Provence, terre de naissance d'Alice, son arrière grand-mère, et trouvera enfin l'amour, le vrai.

    Ainsi, De mères en filles boucle la boucle en revisitant les lieux où tout a commencé...

  • Montréal, 1951. Anaïs a dix ans. Après un début de vie difficile, la fille adoptive d'Ariane Calvino reprend tout juste pied quand elle est confrontée à la mort de Marcel, un homme qu'elle adore et considère comme son père. Pour s'évader de son chagrin, elle trouve refuge dans une passion intense pour l'art dramatique. La scène et le cinéma mettent un baume sur ses plaies. Devenir quelqu'un d'autre qu'elle-même la comble. Dotée d'un talent d'exception, l'enfant vedette connaît un succès considérable qui lui redonne confiance. Mais un drame fera de nouveau basculer sa vie. Bouleversée, par l'agression dont elle a été victime, elle tentera l'impossible pour échapper aux séquelles du traumatisme.
    Émotivement fragilisée, elle connaît des hauts, mais surtout des bas. Elle n'a pas dix-huit ans lorsqu'elle quitte ses proches pour s'exiler en secret à Toronto avec son amoureux. Longtemps, elle ne donne aucune nouvelle à sa famille. Nourrissant ses rêves de réussir comme comédienne, elle vivote, consomme et fuit ses responsabilités. Elle devra traverser plusieurs années éprouvantes avant de rentrer au bercail et de renouer avec le succès.
    Loin de lui apporter le bonheur, la vie de vedette éloigne Anaïs de ce qu'elle cherche : l'amour, le vrai. Mais pour l'atteindre, elle devra affronter la vérité.

  • Ariane et la fille ainée d'Alice que les lecteurs ont découvert dans le premier tome de la saga De Mères en filles.
    Aussi indépendante que sa mère, et très complice de son père, Ariane, après avoir quitté son premier amour à Paris, sur le bateau du retour attrape la typhoïde qui l'oblige à rester à New York pour se soigner. Elle y découvre les nouveaux métiers de la radio et...la liberté.
    Quand elle rentrera au Québec, elle n'aura de cesse de travailler dans ce média qui la fascine et permet aux gens de cet immense pays de se sentir moins isolés et plus solidaires en ces temps de guerre.
    L'ainée des Calvino va devenir l'une des premières réalisatrices de feuilletons radiophoniques et rencontrer celui qu'elle pense être son grand amour, Marcel Lepage, le séduisant dandy, fou de jazz et incorrigible noctambule.
    Mais la vie n'a pas décidé d'être tendre avec Ariane...Si les progrès simplifient un peu la vie des femmes dansla première moitié du XXe siècle, il leur faut une belle dose de courage et d'optimisme pour conjuguer vie amoureuse, familiale et professionnelle.

  • Archer's voice

    Sheridan Mia

     Quand Bree Prescott arrive dans la petite ville du Maine, elle espère y trouver la paix qu'elle recherche désespérément. Elle est là pour oublier le traumatisme qu'elle a subi dans sa ville natale et recommencer une nouvelle vie. Mais à peine installée dans sa nouvelle maison près du lac, elle va croiser Archer Hale, un homme solitaire et mystérieux, qui cache au fond de lui une profonde souffrance. Un homme que personne ne voit, un homme sans voix.

    Archer's voice parle de la rencontre d'une femme dont la mémoire reste bloquée sur une nuit d'horreur et d'un homme pour qui l'amour est la clé de sa liberté. C'est l'histoire d'un homme silencieux qui vit avec une blessure terrible et de la femme qui va l'aider à retrouver sa voix. C'est une histoire de souffrance, de destin, et du pouvoir de l'amour.

    Un roman poignant et captivant.
    Un héros sensuel et émouvant.
    Une héroïne blessée.

  • Outrage

    Rachel Maryssa

    Rose est une femme libre, indépendante, torturée, traumatisée, elle s'est construit une carapace de survie.
    Elle fuit l'amour par peur de l'attachement. Elle est perverse, passionnée, cyclique, addict au sexe et à l'alcool mondain. Mais ce soir-là, dans un bar, elle tombe amoureuse d'un être qui lui ressemble, peut être un peu trop. Tout en lui la repousse et pourtant... Lui, c'est Alex, un artiste paumé, un je-m'en-foutiste tout aussi névrosé qu'elle.
    Rose va vivre cette passion destructrice où Alex la guide, la commande, la déconstruit, la fabrique, la façonne... Rose n'écoute pas la bête qui rugit en elle et qui lui dit « fuis ». Son corps, son sexe deviennent chaque jour plus douloureux, mais elle tient, par amour pour cet homme qui la dévore chaque jour un peu plus...
    Puis vient la douleur du déchirement. Alors, elle va essayer de noyer ses maux dans la seule addiction qui lui permet d'échapper à la douleur : le sexe.

  • Bad girl

    Lola Marois

    Je suis belle. De cette beauté qui gêne, qui crée un malaise. Ma beauté n'est pas classique, elle est animale, sexuelle, arrogante, anti-conventionnelle. Elle ne se coiffe pas, ne se discipline pas. Elle est à elle seule, le fil conducteur, l'itinéraire de toute mon existence.
    L'histoire d'Enja c'est l'histoire d'une fille trop. Trop belle, trop feignante, trop cul, trop défoncée qui veut juste profiter de la vie.
    Et pour ça, elle choisit d'être escort. C'est simple, elle aime ça et ça rapporte gros.
    Mais quand les années passent, le plaisir des débuts s'estompent et ramène au réel. Alors Enja se marie, fait deux enfants à un homme riche qui ne connait rien de son passé.
    Et quand les démons d'Enja ressurgissent, elle plonge tête la première. Mais cette fois, ce n'est pas elle l'escort...
    Roman contemporain, Bad Girl est écrit comme un rap dur et mélodique qui emporte tout sur son passage et nous laisse sonné.

  • Presque la mer

    Jérôme Attal

    Deux héros principaux : un jeune médecin tout frais diplômé et une jeune fille d'un petit village qui rêve d'être chanteuse.

    Les habitants de Patelin font croire au jeune médecin qu'il y a la mer au village, pour qu'il vienne s'installer. La jeune fille rentre de la Capitale, après avoir échoué à un casting d'un télé-crochet.

    Une histoire d'amour va naître entre ces deux-là, dans un village burlesque où tous les habitants jouent l'imposture balnéaire...

  • Ça fait trois semaines, un mois, un mois et demi déjà que je suis dans mon placard. Je ne sais plus très bien, mais les jours sont longs et s'étirent à l'infini, dans la semi- obscurité de la douceur moite de ce recoin. La porte reste à peine entrebâillée maintenant. On m'a rangée comme les balais du réduit de la cuisine. Je suis à ma place ici. Je ne dérange pas l'ordre de la maison.

    Parce qu'elle a contracté la rougeole et pourrait contaminer son petit frère, Laurence, six ans, est enfermée dans un placard dans le réduit de la cuisine, avec pour seule compagnie son ours en peluche. Les jours s'étirent dans la solitude, au gré des humiliations et des coups. Martyrisée, affamée, Laurence attend, espère, rêve qu'on viendra la délivrer et l'aimer avant qu'il ne soit trop tard.

    Le récit poignant et pourtant plein de vie d'une enfant oubliée qui ne demande qu'à être aimée.

  • Je m'appelle Éloïse. Je vais avoir quarante ans. Cette histoire, c'est la mienne. Enfin, celle des trois années qui ont tout changé pour moi. La traditionnelle crise de la quarantaine du « qui-suis-je-où-vais-je ?' L'histoire du papillon qui sort de sa chrysalide ? » Éloïse pensait sa vie bien rangée jusqu'au jour où elle décide de tout plaquer pour repartir de zéro. Une théorie des dominos plus ou moins maîtrisée, ponctuée de déboires et de belles surprises, d'introspections et d'expériences nouvelles. Entourée de sa bande d'amies - nées avant 1980, mais aussi les à peine trentenaires fonceuses et plus libres -, Éloïse part en quête d'elle-même avec en ligne de mire le bonheur avec un grand B. Psy, voyante, drague, couple, travail ou réflexions plus intimes sur la maternité en solo, Éloïse se livre sans filtre ni tabou, avec audace et humour. Road trip du quotidien et portrait d'une nouvelle Éloïse qui porte un peu de nous toutes en elle. À chacune sa #newlife !

  • Insurrection

    Pierre Maraval

    Un ouvrier s'immole par le feu à la suite de la délocalisation de son usine.
    Cet événement déclenche d'immenses manifestations et des émeutes d'une violence sans précédent.
    Tel le général de Gaulle en 1968, Nicolas Sarkozy pourrait tirer parti de cette atmosphère de guerre civile pour l'emporter dans les urnes. Y arrivera-t-il ? Mais les véritables héros de ce roman sont des jeunes. Marie-Laurence Zéro, 23 ans, est une diplômée en communication au chômage, dont la popularité sur Facebook suscite une force "révolutionnaire" d'un genre nouveau.
    Xavier Sikora, fils d'un charismatique leader syndical, anime un think tank politique à la Sorbonne et oeuvre pour faire bouger les mentalités de sa génération.
    Constance Brisac, 18 ans, fille unique d'un banquier richissime, complexée, obèse, ne sort jamais et vit de façon virtuelle sur les réseaux sociaux. Au moment de l'embrasement, ils ne se connaissent pas encore mais une ambition commune va les rapprocher: ils veulent changer le monde.
    Avec ce quatrième roman d'anticipation, mené comme un thriller dans l'environnement des nouveaux médias, Pierre Maraval pose une question dans l'air du temps : Le mot Révolution a-t-il encore une résonance lorsqu'on a vingt ans aujourd'hui ?

  • Marie est jeune, belle et veuve.
    Elle aime plus que tout son fils handicapé mental, Emmanuel, qui ne peut littéralement pas se détacher de cette mère tant aimée. À l'adolescence, le trop-plein d'amour d'Emmanuel transforme radicalement la relation entre la mère et le fils. Radicalement et dangereusement, selon la morale établie. Avec ce court roman, Régine Deforges signe une oeuvre littéraire puissante, dans la veine de Pour l'amour de Marie Salat ou L'Orage.
    Un texte entêtant qui pose la question dérangeante mais nécessaire de la sexualité des handicapés : comment appréhende-t-on les besoins physiques et affectifs des personnes dont la différence ne permet que rarement une sexualité dite "normale" ? Toutes les femmes s'appellent Marie est un roman d'engagement, dans la lignée des combats que Régine Deforges mène pour le droit des femmes et la liberté d'expression.

  • Ceci est mon sexe

    Claire Barré

    Qui est Trixie-Rose ? Cette jeune métisse aux yeux mauves, aux formes pulpeuses et à la peau caramel se dévoile au propre comme au figuré dans des vidéo postées sur son blog flmé...

  • Il va finir par mourir au Val de Grâce à 12h55. Les répercussions de cette mort sont innombrables. Pendant quatre jours, heure par heure, minute par minute, du samedi 17 juillet au lundi 19 Juillet, l'auteur nous immerge au sein de toutes les décisions prises. Tout d'abord faire le deuil : communiquer, organiser et sécuriser l'enterrement, mettre en place le pouvoir intérimaire. Puis organiser la campagne présidentielle : décider la date, médiatiser la campagne, choisir les candidats pour les grands partis et les moins grands... Quatre jours : quatre chapitres. Le livre a un rythme frénétique, qui nous fait passer d'un plateau TV à l'intimité de Carla, de la lutte entre les potentiels représentants de la gauche à la lutte entre terroristes et forces de sécurité française, de l'embaumement de Nicolas Sarkozy, la Une de Paris Match. Comme un « 24 Heures » ...

  • On a tous aimé trop tôt ou trop tard. On laisse parfois passer sa chance, bien trop occupé à courir après ce que l'on croit être le bonheur. Comment vivre quand on a l'impression que l'on vient de rater le rendez-vous de sa vie ?

    Au fil des 20 nouvelles de ce recueil, Bruno Godard nous fait plonger dans la vie de ces hommes et de ces femmes qui luttent pied à pied pour retrouver leur bonheur perdu. Les personnages sont maladroits ou manipulateurs, flamboyants ou misérables mais ils sont avant tout profondément humains. Ils s'aiment, se perdent, se cherchent.

    Le lecteur se retrouvera dans cette quête effrénée d'amour qui nous anime tous. Un voyage mélancolique, drôle, violent, doux ou désespéré dans les méandres des sentiments humains.

  • Bad trip

    Jacky Schwartzman

    Denis, looser professionnel, nourrit à l'égard de la société un ressentiment tenace. Ancien dealer au RMI, il dérive du Lidl local au bar du cours Charlemagne où les prostituées poussent comme des horodateurs. Seul l'amour qu'il porte à son épouse Brigitte lui permet de maintenir la tête hors de l'eau. Alors qu'ils vivent d'aides au logement et autres subsides de l'État, un coup de fil en apparence salvateur de l'ANPE leur redonne espoir. Si Denis ne se départit jamais de son sens de l'humour, l'absurdité des rouages du système social va faire basculer sa vie dans une spirale encore plus infernale... À la manière d'une tragi-comédie au langage cru et imagé, Bad trip raconte, les tribulations épiques d'un anti-héros attachant qui porte un regard acide et sans concession sur les contradictions de notre société.

  • Go & fast

    Pierre Maraval

    Chaque semaine, sept tonnes de cannabis arrivent dans la banlieue parisienne, les mêmes quantités sont livrées à marseille et à lyon.
    Un "go fast" est une technique de convoyage du cannabis du maroc vers la france. des puissantes voitures, chargées de centaines de kilos de drogue, remontent à très grande vitesse les autoroutes. cette technique dangereuse est terriblement efficace car les convoyeurs sont des jeunes prêts à tout, très difficiles à intercepter sans mettre en danger les autres usagers de l'autoroute. go &fast, c'est l'histoire de j?, un banlieusard tombé amoureux d'une fille des beaux quartiers et qui cherche à changer de vie en gagnant vite beaucoup d'argent.
    Les dealers de sa cité lui font miroiter le pactole s'il participe à un go fast. avec son ami samir, ils tentent le voyage entre le sud de l'espagne et la région parisienne pour se faire quelques milliers d'euros. joe et samir ne se doutent pas qu'ils sont des pions insignifiants dans un jeu mené par des mafieux millionnaires dont l'organisation se ramifie à partir des champs de cannabis du maroc jusque dans toute l'europe.
    Un engrenage fatal amènera les deux "passeurs" à remonter une autoroute en sens inverse, à tombeau ouvert. après de nombreuses péripéties, ils réussiront à regagner paris où ils comprendront qu'ils n'ont servi qu'à détourner l'attention des douaniers. go &fast est un voyage dans l'univers complexe du commerce de la drogue, un parcours diabolique qui entraîne le lecteur dans l'intimité des producteurs et des trafiquants, mais aussi dans celle des services de police, pour découvrir une galerie de personnages passionnants : dealers, consommateurs, caïds, hommes d'affaires, douaniers, flics, et une dangereuse bandida andalouse se risquant dans ce monde d'hommes.
    Un roman d'action haletant, un thriller percutant basé sur des faits réels.

  • Viens

    Monique Ayoun

    Carole ne parvient pas à tomber enceinte de son mari et décide de prendre un amant pour s'acquitter de la tâche.
    Mais rien ne se passe comme prévu, l'amant s'installe, le mari s'incruste... et le bébé ne montre pas le bout de son nez ! viens ! met en scène les tribulations tragi-comiques d'une jeune héroïne au bord de la crise de mère, prise en étau entre un faux mari, un vrai amant, un père encombrant et l'appel vagissant de son futur enfant ! racontée sur le mode burlesque, la névrose familiale se marie ici à l'érotisme le plus brûlant...
    Ce roman singulier réconcilie deux thèmes habituellement antagonistes dans l'imaginaire collectif : celui du désir d'enfant et du désir tout court. il soulève des questions auxquelles les femmes contemporaines sont confrontées et propose une nouvelle manière de les aborder. fable grinçante à l'adresse de toutes celles que l'horloge biologique a déboussolées et de tous ceux qui en ont fait les frais, viens ! est aussi un roman coup-de-poing sur ce sujet encore très tabou qu'est le choix - conscient ou pas - de ne pas être mère...
    Et sur l'énorme pression sociale, familiale et médicale qui pèse sur les femmes qui approchent la dead line des 40 ans !

empty