Lettmotif

  • Ce texte est un essai car il essaie. Il essaie de démontrer ce qu'est Rocky. Il opte alors pour une vision tantôt personnelle tantôt analytique. Sa seule ambition est de faire partager un point de vue sur des films et, parfois, d'éclairer leurs enjeux par une interprétation subjective, empreinte de mon histoire, de mon expérience, de la relation intime et privilégiée que j'ai développée avec cette oeuvre. Ce texte n'a pas la prétention d'apporter des analyses indiscutables, au contraire, il voudrait pouvoir ouvrir une voie que l'on est libre de suivre et de poursuivre ou non. C'est un regard amoureux qui est posé sur cette oeuvre, un regard bienveillant aussi. Les jugements à l'emporte-pièce n'ont pas leur place dans ces lignes. La nécessité de ce texte vient de ce que, aujourd'hui encore, la saga Rocky est encore bien trop souvent déconsidérée par commodité. Il y a encore un très grand vide dans la littérature cinématographique en ce qui concerne cette série et l'intention de ce texte est de, modestement, tenter d'en combler une part.

  • Après le beau succès critique et public de la précédente édition, l'ouvrage Sylvester Stallone, héros de la classe ouvrière connait une nouvelle édition actualisée avec de nouvelles parties consacrées aux dernières aventures de Rocky Balboa (Creed II) et John Rambo (Rambo: Last Blood), une analyse de son activité de peintre, de son film légendaire sur le football (À nous la victoire) ou encore à ses nombreux projets de films avortés. La partie sur les fans de l'acteur-réalisateur est également agrémentée d'un entretien avec l'un de ses plus grands admirateurs en France. Voilà qui complète parfaitement ce livre de référence sur le mythique acteur et que Stallone lui-même avait adoubé !
    Depuis de nombreuses années, Sylvester Stallone est considéré comme un représentant de l'impérialisme américain avec des films comme Rambo II ou Rocky IV. Mais l'acteur-réalisateur-scénariste est un artiste bien plus complexe qu'il n'y paraît. Cet ouvrage propose ainsi une analyse de la filmographie de «Sly» dans le but de prendre le contre-pied des clichés qui lui sont habituellement associés (surtout en France). Car en plus d'être un digne représentant de la classe ouvrière, apprécié des classes populaires, Stallone défend une réelle vision humaniste tout au long de son oeuvre. Ce travail documenté, illustré d'une quinzaine de photographies, propose ainsi un éclairage inédit sur la star grâce à une approche de type cultural studies - dans la mouvance des star studies - dont l'enjeu est d'analyser sans aucun a priori et de manière pluridisciplinaire (mêlant l'analyse filmique, l'histoire, la sociologie, la politique, la biographie...) les productions populaires de la culture de masse en tenant compte aussi bien des intentions des auteurs que des contraintes du marché et de la réception du public. Une approche, malheureusement, encore largement boudée en France qui prouve pourtant, avec ce livre, toute sa richesse.

  • Entré avec fracas dans l'imaginaire cinématographique universel, il y a près de 40 ans, à la faveur d'un malentendu ontologique, Sylvester Stallone abandonnera assez vite ses ambitions auteurisantes pour tirer profit et avantages de son statut d'icône brutale, primitive et planétaire. Bien que l'absence quasi totale de littérature analytique de sa carrière suggère le contraire, il y aurait sans doute beaucoup à dire des invariants de la production du filmmaker Stallone. On pourra cependant préférer imaginer quelle place ses films - et, tant qu'à entrer dans la sphère de l'intime, les siens propres, ceux qu'il a réalisés - pourraient avoir occupée, de manière plus ou moins prégnante, dans la vie de ceux qui les ont vus.

empty