Seegan Mabesoone

  • Haikus aux Marquises

    Seegan Mabesoone

    Le temps s'immobilise, aux Marquises, comme le chantait Jacques Brel dans sa dernière chanson... D'où ces 151 haïkus, composés dans le silence du Pacifique Sud par Seegan Mabesoone, en résidence d'artiste à Hiva Oa, l'île des dernières années de Gaugin et de Brel, mais aussi et surtout l'île des plus grands Tiki de la Polynésie française. haïkus où l'auteur se libère pour la première fois des contraintes du haïku japonais, contraintes pourtant bien connues de lui il est spécialiste du haïku classique, poète, chercheur et enseignant au Japon depuis 25 ans. Cet ouvrage trilingue japonais-marquisien-français est aussi le premier recueil de poésie contemporaine publié dans la langue rare et précieuse de l'archipel des Marquises.

  • À l'heure où j'écris cette préface, tous les réacteurs nucléaires japonais sont à l'arrêt. Or, nous, habitants de l'Archipel nippon, pouvons en témoigner : la vie quotidienne ne pose aucun problème particulier de ce fait.

    La France et le Japon ne sont pas deux « grands pays du nucléaire ». Ce sont avant tout deux grands pays de poètes. Que la force des citoyens et des artistes permette aux pétales du verbe de s'ouvrir toujours, de part et d'autre de l'Eurasie !
    Laurent Mabesoone Le Cercle Seegan a été créé par Seegan Mabesoone ( nom de plume de Laurent Mabesoone) en 2004 à Nagano, Japon. Seegan Mabesoone est un poète de haïku (haïjin) français s'exprimant en japonais, spécialiste de Kobayashi Issa. Le cercle se réunit tous les mois à Nagano et occasionnellement à Nagareyama (banlieue de Tokyo).

    Le Kukaï de Paris, créé en 2006 par Christophe Marand et Daniel Py, se réunit tous les mois dans la Capitale. C'est une réunion d'amis, de passionnés qui échangent autour du haïku.

empty