Renaud Serrette

  • Le château de Champs

    Renaud Serrette

    • Editions du patrimoine
    • 28 Septembre 2017

    Campé au milieu d'un vaste parc dominant la Marne, Champs est le modèle du château de plaisance du XVIIIe siècle. La monographie qui est lui est consacrée aujourd'hui couvre plusieurs siècles de l'histoire de France et voit se croiser de nombreux personnages historiques de premier plan (Henri IV, Louis XIII, Louis XV, Mme de Pompadour, ou encore le général de Gaulle...) qui ont fréquenté le château et y ont écrit l'histoire de notre pays et de l'Europe.
    Cette monographie fait suite à la restauration majeure menée par le Centre des monuments nationaux en 2013 qui a été l'occasion de se repencher sur le passé du monument et de découvrir de nombreuses sources inédites qui révolutionnent nos connaissances sur son histoire, ses décors et ses propriétaires. La chronologie de sa construction s'en trouve ainsi corrigée, voire modifiée, et d'importants artistes sont pour la première fois identifiés comme ayant travaillé aux boiseries, plafonds du château ou statues du parc.
    Le livre bénéficie en outre de l'importante campagne photographique menée par le CMN, permettant ainsi d'avoir une illustration variée et de qualité.
    90 ans après la monographie que lui consacrait Charles Cahen d'Anvers - dont le père avait acheté le domaine en 1895 pour lui rendre son âme du XVIIIe siècle - ce très beau livre fera date.

  • Au cours des trois dernières décennies du XVIIIe siècle, une véritable fascination s'empara des élites d'Europe pour les découvertes extraordinaires révélées par les fouilles des cités enfouies, des tombes étrusques et des villas de l'Empire romain, en Italie. Le passé lointain resurgit brusquement dans le présent, et architecture, mobilier, objets du quotidien... furent réinventés à son image. Nul endroit en France n'incarna mieux cette révolution esthétique et culturelle que Rambouillet, domaine des chasses et refuge intime des cours de Louis XVI et de Napoléon Ier.
    Au printemps 2021, à Rambouillet, salons d'apparat, petits appartements et laiterie de la Reine vont renaître et se remeubler d'objets de fouilles, de maquettes et dessins du Grand Tour, de tableaux d'Hubert Robert, d'ensembles de mobilier et décors des XVIIIe et XIXe siècles de Jacob, Percier et Fontaine, de précieuses porcelaines de Sèvres et Wedgwood. Au travers des prêts du château de Versailles, de la Cité de la céramique de Sèvres, de l'Ecole nationale supérieure des beaux-arts, de la Bibliothèque des arts décoratifs et d'un certain nombre de collections privées, cette exposition va faire découvrir comment et pourquoi, à l'aube de l'ère moderne, la lointaine Antiquité captiva complètement l'imagination de ces souverains et de leur cour.

  • Le château de Champs

    ,

    • Editions du patrimoine
    • 5 Juin 2014

    Construit sur une boucle de la Marne par l'architecte Pierre Bullet et son fils Jean-Baptiste Bullet de Chamblain, le château de Champs-sur-Marne est l'archétype de la maison de plaisance, qui a connu une telle vogue au début du XVIIIe siècle.
    Son plan massé, sa distribution intérieure novatrice, la présence d'une rotonde sur jardin et les charmants décors rocaille en sont les éléments les plus remarquables. Un siècle plus tard, Louis Cahen d'Anvers, riche financier, lui rend sa splendeur dans le goût du siècle des Lumières et le pare d'un exceptionnel mobilier signé des plus grands noms de l'ébénisterie française. Il confie le parc au paysagiste Henri Duchêne, qui réinterprète, au coeur d'un jardin à l'anglaise, les jardins à la française d'origine.
    En 2013, après six ans de travaux, les espaces du château (salon chinois, fumoir, boudoir camaïeu, salon de musique) sont à nouveau ouverts au public restitués tels qu'ils étaient conçus et présentés au début du XXe siècle.

  • Le château de Cadillac ; Aquitaine

    ,

    • Editions du patrimoine
    • 16 Mars 2017

    Dominant la bastide de Cadillac et la Garonne, le château de Cadillac incarne la toute-puissance de Jean Louis de Nogaret de La Valette, premier duc d'Épernon. Ce cadet de Gascogne, devenu l'un des favoris d'Henri III, amassa honneurs et richesses, avant de mourir en disgrâce sous le règne de Louis XIII.
    Édifiée au début du XVIIe siècle, la résidence ducale constitue l'un des premiers exemples d'architecture à la française. De son riche décor intérieur subsistent des vestiges de lambris et de plafonds peints ainsi que de somptueuses cheminées monumentales de marbre et de pierre sculptée.
    Fortement marquée par plus de cent ans d'occupation carcérale, du début du XIXe siècle aux années 1950, cette demeure continue néanmoins d'illustrer avec éclat la devise du duc d'Épernon : Adversis clarius ardet - « C'est dans l'adversité qu'il brille le plus. » Le château vient de bénéficier d'une vaste campagne de remeublement (tapisseries, mobilier, tableaux, etc.).
    Olivier du Payrat est administrateur du château de Cadillac.
    Renaud Serrette est chargé d'inventaire à la direction de la conservation des monuments et des collections du Centre des monuments nationaux.

empty