Jean Cazals

  • Tous les enfants sont des poètes en herbe. Ce livre leur propose de se lancer dans l'aventure de l'écriture, les invitant à faire éclore la petite voix de leur sensibilité, à célébrer les trésors inattendus de l'existence et suivre le fil imprévisible de l'inspiration...
    Les images de Joanna Boillat (en noir et blanc rehaussées de rouge) prolongent ce voyage vers le mystère des mots.
    Ce recueil, sixième livre de Thierry Cazals publié aux éditions møtus, se veut un hommage, destiné aux enfants, aux Lettres à un jeune poète de Rilke.

  • De petits poèmes délicieux pleins d'intensité, d'humour et de fulgurance comme un arrêt léger du temps. Superbes illustrations de Zaü avec l'agile élégance et la dextérité sûre d'un calligraphe. La plus belle occasion de rendre le jeune lecteur sensible au charme si rare et si fort du haïku. Le fond obscur de l'étang/ parfois une carpe/ tente de gober la lune.

  • Igor avait peur du silence.
    L'absence de bruit le plongeait dans une panique effroyable.... c'est comme si du ciment frais coulait au fond de sa bouche.

  • Issues des profondeurs de la Terre, les Pierres ont une énergie et une puissance symbolique qui en font un support privilégié pour l'éveil de la Conscience. Mémoire de l'évolution, elles nous délivrent des messages essentiels, en rapport avec les lois qui régissent l'Univers et la vie sur Terre, pour nous guider dans notre quotidien.
    Les 64 cartes de cet oracle sont une invitation, à travers le message des pierres, à plonger dans les tréfonds de la Conscience pour y découvrir des trésors de connaissance et de sagesse. Magnifiquement illustrées, elles sont complétées par un livret explicatif qui développe chaque message et propose aussi, en prolongement aux tirages, des pratiques avec les pierres.

  • Alors que tous les combattants français de 1914-1918 ont disparu, ce livre s'attache à faire revivre et comprendre leur expérience. Rémy Cazals et André Loez s'intéressent aux hommes des tranchées, aux fantassins, ils explorent tous les aspects de leur terrible quotidien.


    Une telle plongée dans l'univers du conflit est rendue possible par les nombreux témoignages que ces hommes ont laissés, carnets, souvenirs et lettres, et qui sortent depuis quelques années des tiroirs où ils dormaient. Ce livre veut donner la parole à ces hommes directement : ils ne sont pas vus et racontés ici par leurs chefs, par des observateurs prudemment restés à l'arrière, ou par ceux qui étaient sur le front avec l'intention de produire une oeuvre littéraire. Ces hommes ordinaires disent avec précision, parce qu'ils l'ont vécue, l'horrible réalité de la vie matérielle, dans la boue, sous les obus ou face aux balles des mitrailleuses, leurs réactions à la violence commandée et subie, l'expression de leurs sentiments, de leurs espoirs, de leur désespoir. Ce qu'ils pensent de la guerre et de la paix, de leurs chefs et des gens à l'arrière. Comment ils se comportent vis-à-vis de leurs ennemis. Les valeurs qui apparaissent dans leurs récits sont celles de la vie civile en temps de paix, confrontée aux exigences d'une guerre inhumaine.

  • Un éléphant au paradis est un recueil poétique plein de tendresse, de sourires, d'interrogations aussi car « le paradis n'est pas fait de nuages rose bonbon, pas d'anges dodus battant doucement des ailes pour distraire nos coeurs endormis ».

  • Comme chaque avancée technologique, l'intelligence artificielle nourrit des craintes parfois exagérées mais toujours légitimes. Pour permettre au lecteur de comprendre ce nouveau phénomène, les auteurs se sont attachés à expliquer simplement ce qu'est l'intelligence artificielle, son fonctionnement et ses limites actuelles. Ils ont sollicité des développeurs, chercheurs, utilisateurs et dessinent ainsi un panorama des acteurs de ce nouvel environnement. Ils leur ont demandé quelles étaient les applications déjà développées ou en projet qui, selon eux, auront un impact sur nous, sur notre société, dans les années à venir. Ils les ont interrogés sur leurs craintes et les façons d'y répondre.
    Forts de ces témoignages, les auteurs développent au fil des pages l'idée d'une IA à notre service, qui amplifie nos capacités à apprendre, comprendre, diagnostiquer, anticiper.

  • Fruit d'une longue correspondance, la voix de Thierry Cazals donne vie à celle de Vincent Delfosse, jeune haïkiste disparu en 2007.
    Au-delà des définitions conventionnelles du Haïku, La Volière Vide est une échappée sur un univers poétique et captivant.

    Bouillon de légumes je fête la fin de ma peur de mourir Thierry Cazals promesses de retrouvailles sous la lune un peu de fumée Vincent Delfosse

  • Zoo

    ,

    Le zoo est un espace social, un lieu de rencontre entre animaux et visiteurs de tous horizons. Au delà des principales missions de pédagogie, de conservation des espèces et de recherche scientifique, c'est surtout la dimension récréative qui séduit le public. Pour beaucoup, une visite au parc zoologique cristallise des images et des émotions inoubliables qui nous feraient presque oublier l'artificialité de ces environnements naturels recréés. Dans son recueil, Pierre-Jean Carrus capture avec une pointe d'ironie tout ce qui fait la vie des zoos. Au fil des pages, notre poète des zoos ne se contente pas de faire défiler devant nos yeux des oiseaux, des reptiles et des mammifères venus du monde entier, il nous fait sentir - de l'intérieur - comment ces êtres à plumes, à poils ou à écailles subissent et endurent, tant bien que mal, leur enfermement. Transformés en objets de curiosité, en bêtes de spectacle ou en banals produits de consommation (sous forme de peluches, mugs ou porte-clefs en vente dans les boutiques des parcs), ces animaux dénaturés en disent long sur notre rapport à nos origines. À travers eux, n'est-ce pas aussi finalement une part de nous que nous emprisonnons derrière des barreaux ? Extrait de la préface de Thierry Cazals dans les coussinets sous les pattes des panthères des douceurs probables

  • Tom est né un beau jour... C'est toujours un beau jour quand on naît, même s'il pleut, s'il gèle ou s'il grêle... Deux pieds, deux mains, un nombril, Tom était comme tous les autres bébés du Monde entier, sauf... ses lèvres. Elles étaient toutes blanches, frêles et fines, presque transparentes, avec ce léger grain satiné qui faisait penser à du papier.

  • Merlin est né un beau matin sur une feuille de patate sauvage.
    Son oeil est plus pointu qu'un bec de héron. Son oreille, plus ronde qu'un cercle tracé au compas.

  • Demain les rêves

    ,

    • Motus
    • 7 Septembre 2015

    DEMAIN LES RÊVES aborde, grâce à la fiction, le sujet de la crise à laquelle les enfants aussi sont confrontés. La jeune Agathe cherche ainsi tous les moyens, même les plus inattendus, pour redonner espoir aux habitants de la ville. Les enfants n?ont-ils beaucoup à nous dire, eux qui ont les pieds et le c?ur bien enracinés dans la terre fertile de leurs rêves ?
    Les images qui accompagnent ce beau texte sont surprenantes et magnifiques.

  • Dans cet ouvrage, l'auteur propose une sélection de pierres choisies en fonction de leur spéci cité et leur impact énergétique.
    Les chapitres consacrés aux pierres en donnent une présentation complète et approfondie : leur origine, leur formation, leur histoire, leurs propriétés énergétiques et leurs usages.
    La partie introductive donne au lecteur une compréhension du règne minéral, de sa spéci cité et des conséquences sur le plan énergétique.
    Pour la première fois dans un ouvrage sur les pierres, l'auteur établit un pont entre science moderne et traditions millénaires, approche analytique et vision globale, connaissance et intuition.

  • Le 11 novembre 1918, 11 h, signature de l'armistice... Comment ont réagi, après tant d'annonces différées d'une fin proche et d'espoirs déçus, les Français ordinaires ? Oscillant entre incrédulité, soulagement, joie intense ou volonté de fraternisation, une centaine de témoignages authentiques et inédits, issus de correspondances ou des carnets personnels, donne la parole, un siècle plus tard, aux soldats, fantassins ou artilleurs, hospitalisés ou en permission, aux civils en France ou habitant des territoires occupés par l'armée ennemie, aux prisonniers en Allemagne ou aux soldats continuant encore à se battre à Arkhangelsk et à Odessa.
    Un livre-hommage aux Français ordinaires qui ont vécu la fin de la Grande Guerre.

  • Jean Jaurès fut le plus grand homme d'État de la Troisième République. Ayant combattu sans répit pour le maintien de la paix, son assassinat, le 31 juillet 1914, signifiait qu'il n'y avait plus d'obstacle au déchaînement de la guerre, apportant les malheurs qu'il avait annoncés.

    Durant sa vie politique, Jaurès n'a cessé de lutter pour améliorer le sort de l'humanité : pour la République démocratique contre les monarchistes ; pour la justice et la vérité dans l'affaire Dreyfus ; pour les retraites ouvrières, la diminution de la journée de travail, la sécurité des mineurs ; pour le mouvement syndical, les coopératives, la Verrerie ouvrière d'Albi ; contre l'obscurantisme pour une éducation guidée par la raison et les Lumières ; en faveur des Arméniens persécutés et des peuples soumis à la domination coloniale ; contre les antisémites ; contre la peine de mort.

    Cette biographie nouvelle veut à la fois être complète et accessible à un large public. Elle souligne la construction dans le temps de la personnalité et des convictions socialistes de Jaurès. Elle montre son rôle national et international, sans oublier son ancrage régional dans le Tarn, à Toulouse, dans le Midi occitan. Elle donne largement la parole à celui qui a tant écrit et qui s'est tant de fois adressé aux électeurs, aux députés, aux instituteurs, aux syndiqués, aux assemblées d'ouvriers en grève. Elle apporte une attention particulière à un aspect jusqu'ici négligé : l'humour et l'ironie du grand homme, qu'il faut percevoir plein d'énergie et de verve dans ses combats.

  • Ce livre est l'aboutissement d'une expérience rare qui a consisté, de manière parallèle, à rechercher tous les documents d'archives sur l'histoire de l'industrie, et à arpenter le terrain du bassin de Mazamet en prenant des centaines de photographies. Ceci sur un demi-siècle, depuis les années 1970.

  • L'ouvrage dresse un panorama des grandes évolutions liées aux technologies et montre leurs impacts pour les individus et les organisations. Il présente en outre une méthodologie pour définir et déployer les initiatives digitales : la méthode des 6C (Comprendre, Cibler, Choisir, Concevoir, Convertir, Changer).

    Il dresse une typologie des stratégies digitales qui en découlent et propose une méthodologie empirique pour les définir et les déployer : la méthode des 6 C, conçue et mise en oeuvre par l'auteur depuis 15 ans. Cette approche est structurée de la façon suivante :

    - Comprendre : c'est la phase diagnostique de tout projet stratégique incluant une dimension digitale.

    - Cibler : ou comment choisir et prioriser les publics cibles et mettre le client au centre de la stratégie digitale.

    - Choisir : définir les orientations, objectifs et initiatives de la stratégie digitale.

    - Concevoir : structurer et déployer le projet stratégique, au plan organisationnel et technologique, pour une expérience digitale optimale.

    - Convertir : réaliser la promotion du projet, en présentant les nombreux leviers digitaux existants, pour générer de la valeur ajoutée.

    - Changer : conduire la transformation digitale de l'entreprise.

    L'ouvrage comporte des études de cas, des entretiens avec des dirigeants de PME et d'ETI et propose de nombreux outils concrets pour mettre en oeuvre les concepts présentés.

  • 80 ans après l'oeuvre de Norton Cru, la question du témoignage de la Grande Guerre a évolué. La publication des Carnets de Barthas a suscité une floraison.
    Carnets et correspondances ont été extraits des armoires familiales et publiés, faisant apparaître le témoignage d'hommes et de femmes qui n'étaient pas, pour la plupart, des professionnels de l'écriture.
    Les auteurs de ce livre ont participé à ce phénomène éditorial et leurs analyses, dans le cadre des activités du CRID 14-18, composent un dictionnaire présentant 500 témoins, soldats de toute arme et de tout grade, civils et civiles.
    Chacun est placé dans son contexte :
    Qui était le témoin ? dans quelles conditions a-t-il rédigé ? Des index permettent de retrouver les personnes et les lieux, les thèmes et les numéros des unités pour les militaires.
    Les illustrations donnent à voir des portraits, des groupes, ainsi que les thèmes favoris des photographes. Car la photo, aussi, fait partie du témoignage de la Grande Guerre.

  • Le saint-simonisme a irrigué la pensée et l'action tout au long du xix e siècle sur des sujets toujours d'actualité aujourd'hui qu'il s'agisse de développer l'économie, de défendre les opprimés et les femmes, de construire l'Europe, de s'intéresser aux rivages musulmans de la Méditerranée. Dans ce livre, les meilleurs spécialistes font le point sur la position des saint-simoniens dans la jeunesse des socialismes, de Flora Tristan à Fourier et Marx ; sur leur rôle dans l'édification des grands réseaux de banques, chemins de fer, canaux ; sur leur militantisme en faveur de la Paix et des États-Unis d'Europe ; sur la découverte compréhensive de l'islam en Égypte et en Algérie ; sur un féminisme théorique et pratique illustré par la création de l'enseignement professionnel des jeunes filles par Élisa Lemonnier.
    Élisa Lemonnier est née à Sorèze, petite ville du Tarn qui fut vers 1830 un des principaux centres de rayonnement de la pensée saint-simonienne. C'est pourquoi le colloque réunissant les auteurs de ce volume s'est tenu dans son abbaye-école qui formait des esprits ouverts aux idées de progrès.
    L'utopie réaliste a été de livrer ici des textes à la fois bien documentés et accessibles à un large public accompagnés d'une riche iconographie.

  • Cet enseignant, en dehors de tout parti politique, se dresse contre l'école voulue par le Président Sarkozy et son ministre de l'Éducation Nationale qui veut la calquer sur le mode de l'entreprise et en faire l'antichambre du capitalisme financier. L'auteur revient notamment sur le fichage centralisé des écoliers et lycéens via la « Base élèves ». Il défend une idée de l'école qui est celle de la plupart des enseignants, au service de tous sans discrimination, une école des droits de l'homme, porteuse de ces valeurs universelles que sont la liberté, l'égalité et la fraternité.
    Le livre bénéficiera d'une préface de maître François Roux, le juriste de la désobéissance civile.

empty