Nos coups de cœur

  • Karl Nouv.

    Karl

    Marie Ottavi

    Roi de l'autofiction, Karl Lagerfeld était le premier narrateur de sa propre vie. Le personnage ambivalent, qu'il a savamment élaboré, a passé quatre-vingt-cinq ans à se réinventer pour ne jamais regarder en arrière, vers un passé trop terrifiant à contempler. Créateur inspiré, doté d'une culture immense, dépensier jusqu'à frôler la ruine, outrancier dans ses manières, insatiable dans le travail, asexué et hygiéniste, roi des piques et des bons mots, ultra-sensible et arrogant, solitaire rarement seul, bête médiatique toujours à la lisière du borderline, Karl Lagerfeld a eu plusieurs vies. Il a rajeuni, grossi, maigri, noyé sa mélancolie dans le travail après la mort de son seul amour, Jacques de Bascher, dandy désinvolte et strict opposé, qui suscita aussi la passion dévorante d'Yves Saint Laurent et brisa la longue amitié des deux couturiers.

    Cette biographie raconte les multiples existences de cet homme hors norme et, à travers elles, une histoire de la mode, qu'il a contribué à révolutionner. Elle est le fruit d'une longue enquête commencée avec deux entretiens exclusifs accordés à l'auteure par Karl Lagerfeld lui-même et enrichie par les témoignages de ses proches et de nombreuses personnalités : la princesse de Hanovre, Bernard et Hélène Arnault, Silvia Fendi, Bruno Pavlovsky, Tom Ford, Alessandro Michele, Valentino, Carine Roitfeld, Claudia Schiff er, Inès de La Fressange, Linda Evangelista, Tadao Ando, Fran Lebowitz...

  • A brilliantly inventive new novel about loss, growing up and our relationship with things, by the Booker Prize-shortlisted author of A Tale for the Time Being

    Ajouter au panier
    En stock
  • son fils Nouv.

    son fils

    Justine Lévy

    Un journal imaginaire de la mère d'Antonin Artaud. Sa vie, qu'elle consacre à essayer de sauver son fils, à comprendre son génie et sa folie. Son courage pour essayer de le sortir des différents hôpitaux psychiatriques où il est envoyé et enfermé ; des électrochocs et des drogues qui, pense-t-elle, l'abîment toujours un peu plus.

  • théories de théories Nouv.

    « Comme certains de mes livres, Théories de théories est une tentative de classement au moyen d'une forme. Son titre s'explique par le double sens du mot ''théorie'', c'est-à-dire une proposition générale sur un sujet donné et une succession d'êtres ou de choses à la file. (Quand on dit : il y avait une théorie de chats, cela signifie que plusieurs chats se suivaient les uns derrière les autres.) Il se passe en une journée, à partir du moment où, levé, on s'habille (« théorie des beaux vêtements »), et s'achève à la fin du jour (« théorie du coucher du soleil »). Entre les deux, je propose des théories sur tout ce que l'on appelle la vie, ou du moins la vie comme je l'entends.
    On y trouvera une théorie du désir, une théorie de l'amour, une théorie des ponts (si mal en point dans le monde de murs où nous vivons), une théorie des grandes vieilles actrices de théâtre, une théorie des mappemondes, une théorie du temps, une théorie de la couleur marron, une théorie du rire, une théorie du mot fin dans les livres, une théorie des odeurs, une théorie des fleurs coupées, une théorie de l'ombre et une théorie de la lumière, bien d'autres.
    Ces théories, pour moi, ressemblent aux bâtons de métal qu'on nous faisait frotter en classe de physique pour attirer la limaille de fer. Elles rassemblent ce qui est épars, à la merci des coutumes, des idées reçues, des superstitions, de l'ignorance, et proposent des interprétations plausibles. Elles ne cherchent pas à être ''vraies''. Théories de théories est, en quelque sorte, une boîte à outils.
    Je dois ajouter que ''théories'' ne veut pas dire abstrait. Mes théories, qui sont parfois longues, parfois courtes, le plus souvent des essais, quelquefois des fictions, se fondent sur des observations, des faits historiques, les remarques des auteurs les plus divers de tous les temps et de tous les pays. Des expériences sensibles, aussi. C'est mon livre le plus intime. A la fin, j'espère qu'on en aura retiré une certaine conception du monde, suivant ce que l'on pourrait appeler une pensée moirée, à la façon de la moire du tissu, changeante et variée comme la vie. ».
    Ch. D.

  • Gilles & Boissier Nouv.

    Gilles & Boissier

    Pierre Léonforte

    • Rizzoli
    • 8 Septembre 2021

    En 2004, Patrick Gilles et Dorothée Boissier, couple à la ville et partenaires de travail, fondent leur agence d'architecture et de design d'intérieur, suivi quelques années plus tard par leur propre ligne de mobilier sur mesure. Ils deviennent vite les artistes incontournables de la nouvelle scène parisienne, suivis par les médias et de nombreux magazines de références, comme les représentants d'une élégance à la française, à la fois classique et contemporaine.
    Que ce soit pour des résidences familiales, des boutiques luxueuses ou des hôtels cinq étoiles, ils proposent un service sur-mesure et un univers unique au travers de références, de visions et de compositions cinématographiques, empreint d'une harmonie esthétique sophistiquée. Curiosité, honnêteté, obsession pour les moindres détails et pour la qualité, exécution précise et fidélité aux artistes et artisans d'excellence engagés font de Gilles & Boissier des architectes dotés d'une créativité sensible, émotionnelle et intelligente.
    Dans cette première monographie, ils présentent une sélection de 10 de leurs plus beaux projets en France et à l'international, et dévoilent leurs sources d'inspiration pour chacun d'eux. Le réaménagement d'un hôtel particulier parisien sous la patte de Christian Astuguevieille ; les effets de lumière de l'hôtel Mandarin Oriental à Marrakech éclairé par les dessins solaires d'Henri Matisse et bien d'autres projets... Les deux architectes y mêlent leur style moderne au charme et à l'élégance locale.
    À la fois livre de design et livre d'art, cet ouvrage est autant un voyage architectural au travers des inspirations artistiques locales qu'une association créative, complexe mais stimulante qui séduira tous les amateurs de décoration, provoquera un véritable sentiment d'admiration et de confort et constituera une véritable source d'inspiration intemporelle.

  • château de Haroué, demeure des princes de Beauvau-Craon Nouv.

    Sis au coeur de la Lorraine, le Château de Haroué est un trésor de l'architecture et de l'histoire française. Construit entre 1720 et 1729 pour Marc de Beauvau, prince de Beauvau-Craon, grand connétable de Lorraine et vice-roi de Toscane, il a été conçu par Germain Boffrand, élève de Jules Hardouin-Mansart. Son architecture, d'une modernité précoce pour l'époque, reflète l'apogée de la France et de sa lumière dans le monde.
    Les descendants du prince de Beauvau-Craon ont habité le château et continué à l'entretenir jusqu'à nos jours. Au fil des siècles, ils ont incarné la quintessence de la noblesse française. Leur devise Sans départir, inspire aplomb, confiance, et une infatigable audace et détermination.
    Amateurs d'art, ils sont des mécènes importants et continuent à soutenir la création artistique, ainsi qu'à cultiver l'art de vivre et de la réception.
    Dans ce volume richement illustré, le lecteur découvre l'architecture imposante du château et son somptueux parc, ainsi que ses intérieurs et l'histoire de ses habitants. Au fil des pages, il traverse plus de 82 pièces décorées de riches tapisseries, portraits de famille, une impressionnante collection d'art et des pièces uniques de mobilier historique. Les photographies de Miguel Flores-Vianna, spécialement réalisées pour le livre, illustrent les splendides salons d'apparat et les appartements privés de la famille, mais aussi les greniers et les caves, qui souvent accueillent des expositions d'art contemporain.
    Les documents d'archives et les images historiques documentent la vie des habitants de ce lieu extraordinaire, tandis que les textes de Minnie de Beauvau-Craon donnent un angle de vue personnel et intime.

  • Mordew

    Alex Pheby

    Ajouter au panier
    En stock
  • 1936, Jaffa, Palestine. Ibrahim et Abraham, deux marchands de tissu voisins, l'un musulman d'Istanbul et l'autre juif d'Odessa, s'associent pour l'achat d'un précieux lot de coton égyptien. Mais lors d'un massacre, la famille d'Abraham est anéantie. Ibrahim, pour ne pas perdre son investissement et récupérer la part d'Abraham, décide d'usurper son identité. Miriam, sa femme, tente en vain de s'y opposer. Ibrahim, devenu Abraham, inventera, pour lui et pour sa fille, une variante inédite du marranisme. L'imposture aura plus tard des conséquences sur le destin de deux autres femmes.
    1938, en Italie. Giuditta, élevée dans une totale laïcité, découvre son appartenance juive alors que les lois raciales entrent en vigueur et l'obligent à la dissimuler pour affronter une vie pleine de dangers.
    En 1991, Esther, sa fille et troisième héroïne de ce roman, se voit proposer un drôle de mariage et sera prise malgré elle dans un imbroglio identitaire aux conséquences imprévisibles.
    D'Istanbul à Djerba, de Bâle à Miami, d'Ancône à Rome, ces vies dérobées tissent la trame d'un roman qui pose une question tout à fait contemporaine :
    De quoi nos identités sont-elles constituées ?

  • 'What I have in common with Nico is the understanding of her furious frustration at not being recognised.' - Marianne Faithfull Over the course of her life, Nico was an ever-evolving myth, an enigma that escaped definition.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Acre, quartier juif, 1078. Avner, qui a quatorze ans, pêche avec son père. À l'occasion d'une livraison à un monastère, son regard tombe sur une icône. C'est l'éblouissement. « Il ne s'agit pas d'un portrait mais d'un objet sacré, lui dit le supérieur du monastère. On ne peint pas une icône, on l'écrit, et on ne peut le faire qu'en ayant une foi profonde ».
    Avner n'aura de cesse de pouvoir « écrire ». Et tant pis s'il n'a pas la foi, il fait comme si, acquiert les techniques, apprend les textes sacrés, se fait baptiser, quitte les siens. Mansour, un marchand ambulant musulman, le prend sous son aile. C'est l'occasion d'un merveilleux voyage initiatique d'Acre à Nazareth, de Césarée à Jérusalem, puis à Bethlehem, jusqu'au monastère de Mar Saba, en plein désert de Judée, où Avner reste dix années où il devient l'un des plus grands iconographes de Palestine.
    Refusant de s'astreindre aux canons rigides de l'Eglise qui obligent à ne représenter que Dieu et les saints, il ose reproduire des visages de gens de la vie ordinaire, cherchant dans chaque être sa part de divin, sa beauté. C'est un triomphe, c'est un scandale. Se prend-il pour un prophète ? Il est chassé, son oeuvre est brûlée. Quel sera le destin final d'un homme qui a osé défier l'ordre établi ?
    Le roman de l'artiste qui, envers et contre tous les ordres établis, tente d'apporter de la grâce au monde.

  • This story of innocence and experience heralds an exciting new voice in British Caribbean literature. It is about the relationship between children and the people who parent them, and what it can mean to have that relationship ripped away.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Edmund Malinowski, jeune psychiatre comportementaliste, est en passe d'accomplir son rêve. À trente-six ans, il vient de prendre la direction d'un établissement psychiatrique dans les montagnes du Montana. Travaillant d'arrache-pied, il délaisse trop souvent sa femme, Laura. Cette dernière a l'impression d'avoir été dupée : pour la convaincre de s'installer ici, Edmund lui avait promis qu'ils fonderaient une famille. Étaient-ce seulement des belles paroles ? Une chose est sûre, elle n'y croit plus.

    Passionné, charismatique, Edmund, ambitionne avant tout de réformer la psychiatrie, d'obtenir la reconnaissance de ses pairs et de guérir ses patients. Surtout Penelope, une jeune fille épileptique internée de force par ses parents qui, voyant en lui son sauveur, tombe peu à peu sous son charme. Alors que leur relation prend une tournure des plus ambiguë, Laura décide de donner des cours de dessin aux patients de son mari, s'immisçant ainsi dans sa vie professionnelle et le forçant à réévaluer ses choix.

    À la manière de Richard Yates dans Les Noces Rebelles, Virginia Reeves livre à ses lecteurs une bouleversante exploration du mariage, du désir et de l'ambition. Dans un décor sublime et chaotique, porté par des personnages qui semblent prêts à exploser à tout moment, Anatomie d'un mariage est un roman d'une intelligence sans détour, captivant, auquel on ne peut s'empêcher de revenir.

  • The bittersweet, sharply observed stories in Blue in Chicago introduce British readers for the first time to Bette Howland, a forgotten great of twentieth-century American fiction, perfect for fans of Lucia Berlin, Lydia Davis and Alice Munro.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Dans ce magnifique dialogue entre deux monstres de l'architecture française, Paul Chemetov, l'ainé, et Rudy Ricciotti, le fougueux, évoquent avec humour et autodérision des thèmes cruciaux pour la profession comme la modernité et l'archaïsme ou la commande publique. Un échange affuté à mettre dans les mains de tout architecte ou aspirant architecte !

  • Du 15 mai 2017 au 3 juillet 2020, Édouard Philippe a été Premier ministre et Gilles Boyer son conseiller avant d'être élu député européen. Depuis vingt ans, ils ont partagé tous les combats et ont vécu ensemble ces 1 145 jours à Matignon. Il en reste des images, des moments, des lieux, des rencontres, des décisions difficiles, des crises violentes et imprévues : en définitive, des impressions qui peuvent, parfois, laisser entrevoir quelques lignes claires.

    Édouard Philippe et Gilles Boyer nous offrent un livre majeur, un témoignage exceptionnel, entre le récit et l'essai sur l'art de gouverner. C'est une leçon d'histoire et un éclairage unique sur les actes, les lieux, les hommes du pouvoir.

  • « Edouard Vian et Laure Brankovic ont formé puis déformé pendant trente ans le couple le plus terrible et le plus célèbre du cinéma européen. Ils se sont mariés trois mois avant ma naissance. Ils ont divorcé quand j'avais un an. Se sont remariés quand j'en avais cinq et se sont à nouveau séparés pour mes quinze ans. Ils ont signé leur dernier divorce la veille de mes vingt-cinq ans. Entre temps ils ont fait une trentaine de film ensemble et un seul enfant : moi. A eux deux ils ont créé une sorte de légende, lui à la réalisation, elle au scénario. Moi... c'est une autre histoire. »Oscar, un jeune homme talentueux tente d'échapper à l'amour écrasant de ses parents, couple infernal et merveilleux qui ne sait vivre que dans l'urgence et la passion. Les tenir à distance est pour lui la meilleure manière de les aimer, jusqu'à ce matin de février où, dans le bureau glacial d'un hôpital, il apprend que sa mère est condamnée. Un secret qu'elle tient farouchement à garder. Naît alors en Oscar une idée absurde et obsédante : inciter ses parents à se retrouver une dernière fois, avec l'espoir secret que sa mère en sera sauvée.La difficulté ? Edouard Vian s'affiche depuis deux ans avec Natalya, une jeune franco-russe, influenceuse dans le milieu de la mode. Si, au départ, Oscar a le plus grand mal à supporter cette évaporée, Natalya va se révéler beaucoup plus complexe qu'il ne l'imaginait...Ainsi commence une ronde, entre Fitzgerald et Schnitzler, où ces héros fantasques et attachants jouent, se cachent, s'aiment, des marches de Cannes aux studios hollywoodiens, de Paris à New York et de la Grèce au Mexique, avant d'être percutés par les secousses de la grande histoire qui font peu à peu basculer le monde dans une ère nouvelle. A leur côté, dans les rues de Paris, sur un plateau de tournage, ou au sommet des Alpes, des amis, des amants, des femmes venues du passé. Mais aussi des disparus, des êtres de cruauté, et bien des énigmes. Tout mot est réplique. Tout personnage porte un masque. Connaître est impossible sans se départir d'un secret. Et tous aiment la vie, imparfaite mais follement vécue.Un talent romanesque magnifique et tendre, qui voit Oscar grandir, se débattre, oser, écrire, dissimuler avant de comprendre enfin ce qui l'affranchira de ses démons.

  • Olivier Dwek

    Philip Jodidio

    • Rizzoli
    • 12 Mai 2021

    Architect Olivier Dwek celebrates the twentieth anniversary of his firm with a new book highlighting his signature style of modern European luxury.

    A virtuoso of volumes and a master of light, Brussels-based architect Olivier Dwek shapes buildings and interiors that are inhabited by a timeless aura. Fluid lines and varied perspectives define monumental structures, enhancing details and contemporary art pieces in both private and public spaces, all imbued with serene elegance.

    Ranging from Greek vacation homes to Parisian townhouses, this volume celebrates the refined approach that marks Dwek's style while taking the reader on a journey across Europe and the world. Vibrant photographs showcase Dwek's fascination with textures and new uses for materials developed in collaboration with artists and artisans. His skilled use of light, his innate sense of symmetry, and his effortless merging of architectural elements with design details are all apparent in this volume. With texts by architecture expert Philip Jodidio, this printed journey through Dwek's buildings and interiors is bound to seduce architecture connoisseurs and curious spirits alike.

  • Les nouveaux moyens de transports et équipements qui apparaissent au milieu du XIXe siècle et au début du XXe siècle offrent des moyens inédits pour explorer le monde. Transatlantiques, voitures chenilles, avions longs courriers, zeppelins, trains express permettent des expériences autres du voyage et déploient de nouveaux horizons. Désormais, les pays lointains ne sont plus uniquement accessibles aux seuls aristocrates, explorateurs et aventuriers en tous genres, leur découverte s'ouvrent à des voyageurs aux curiosités multiples : savants, artistes, dandys, archéologues, écrivains, agents secrets, négociants... Pour tous, le monde devient un livre que l'on peut parcourir plus aisément, luxueusement ou de manière pittoresque. Les cinq continents sont sillonnés, traversés, parcourus à pieds, en traîneau, à vélo, en Jeep, en steamer, ou survolés en ballon, hydravion, planeur... Ces moyens de locomotion, nouveaux pour certains, donnent à voir et à percevoir autrement l'espace, les paysages et les lieux, les confins du monde deviennent tangibles. Ces moyens de parcourir le monde constituent également de nouveaux instruments de connaissance. Au fil d'une cinquante d'épopées menées par de grands voyageurs mais aussi par des excentriques, des sportifs, des aventuriers, cet ouvrage évoquera les voyages les plus étonnants menés depuis le milieu du XIXe siècle jusqu'à nos jours.

  • Dulcie Mainwaring vient de rompre ses fiançailles avec Maurice... Bien déterminée à ne pas laisser cet échec sonner le glas de ses aspirations romantiques, cette pimpante trentenaire décide de se rendre à un colloque, histoire de se changer les idées et, pourquoi pas, faire des rencontres.
    Et ça marche ! Sitôt arrivée, elle tombe sous le charme du séduisant Aylwin Forbes, rédacteur en chef d'une revue littéraire. Mais elle n'est pas seule : Viola, jeune femme fougueuse, un brin pimbêche, est elle aussi éprise du bellâtre.
    L'union fait la force. Avec pour alibi, une ambitieuse entreprise d'indexage d'ouvrages savants, Dulcie et Viola se lancent dans une enquête aussi comique que risquée afin d'en savoir plus sur leur bien-aimé. Tout cela en rêvant secrètement de mariage... ou pas !

  • From the author of the internationally acclaimed Patrick Melrose books: a major new novel exploring some of the biggest ideas and most pressing questions of our times.

    A most-anticipated read of 2021 in the Guardian, Sunday Times, Financial Times, New Statesman, The Times and Evening Standard

    'Emotionally cogent and intellectually fascinating... I was gripped by it' Ian McEwan

    Double Blind follows three close friends and their circle through a year of extraordinary transformation. Set between London, Cap d'Antibes, Big Sur and a rewilded corner of Sussex, this thrilling, ambitious novel is as compelling about ecology, psychoanalysis, genetics and neuroscience as it is about love, fear and courage.

    When Olivia meets a new lover, Francis, just as she is welcoming her dearest friend Lucy back from New York, her life expands precipitously. Her connection to Francis, a committed naturalist living off-grid, is immediate and startling. Eager to involve Lucy in her joy, Olivia introduces the two -- but Lucy has news of her own that binds the trio unusually close. Over the months that follow, Lucy's boss Hunter, Olivia's psychoanalyst parents, and a young man named Sebastian are pulled into the friends' orbit, and not one of them will emerge unchanged.

    Expansive, playful and compassionate, Double Blind investigates themes of inheritance, determinism, freedom, consciousness, and the stories we tell about ourselves. Most of all, it is a perfect expression of the interconnections it sets out to examine, and a moving evocation of an imagined world that is deeply intelligent, often tender, curious, and very much alive.

    'The experience of St Aubyn is indelible' Jonathan Franzen
    'Extraordinary' Sam Mendes
    'A joy' Zadie Smith
    'Among the giants of English fiction' Edmund White

    Ajouter au panier
    En stock
  • Pourquoi elle ?
    Pourquoi une biographie de Jacqueline de Ribes ?
    Je ne m'étais intéressée jusque-là qu'à des vies dont l'art était le coeur battant. Des vies dont l'essentiel fut de peindre, écrire ou sculpter.
    C'est sa propre vie qui est l'oeuvre de Jacqueline de Ribes. Une vie qu'elle a magnifiée, sublimée, mais qui garde à mes yeux sa part de mystère.
    Quelle femme et quels secrets se cachent derrière la légende de papier glacé ?
    Figure de la jet-set des années soixante. L'un des « Cygnes » préférés de Truman Capote et de Richard Avedon. Amie d'Yves Saint Laurent et de Luchino Visconti. Elle est devenue une icône du style et un symbole de l'élégance française. Une reconnaissance mondiale illustrée, en 2015, par une magistrale exposition au Metropolitan Museum de New York. Son visage a été projeté en pleine lumière sur l'Empire State Building.
    Ce destin, qui voit s'achever l'ancien monde et apparaître de nouveaux codes, des innovations stupéfiantes, j'ai tenté d'en déchiffrer l'énigme.
    D. B.

  • Mars 1942. Polly et Clary, les deux cousines encore enfants dans Étés anglais et qui, adolescentes, avaient la part belle dans À rude épreuve, ont aujourd'hui dix-sept ans et n'aspirent qu'à une chose: échapper à l'étau familial en quittant Home Place pour Londres.
    Polly est encore sous le choc du décès de sa mère, Sybil, qui a succombé au cancer qui la rongeait. Clary, dont le père Rupert n'a plus donné signe de vie depuis le mot apporté par un soldat français, est sur le point de perdre espoir. Au chagrin des deux héroïnes s'ajoute la frustration face au silence borné du clan Cazalet: les adultes se refusent à parler des choses graves, et continuent de les considérer comme des enfants.
    À quel modèle les deux jeunes filles peuvent-elles bien s'identier ? Leur cousine Louise abandonne sa carrière d'actrice pour devenir mère de famille. Leur tante Rachel est à ce point dévouée à ses parents qu'elle laisse s'éloigner sa précieuse amie Sid. Et pendant que Zoë, la belle-mère de Clary, s'éprend d'un Américain, les in délités d'Oncle Edward à l'égard de Tante Villy menacent de tout faire voler en éclats.
    Malgré les sirènes et les bombardements, Londres est toujours plus attirante que Home Place, où règnent un froid glacial et une atmosphère de plomb.

  • Exposition présentée à la Villa Kérylos, Beaulieu-sur-Mer, du 28 mars au 26 septembre 2020.
    Née de la rencontre de l'univers poétique et facétieux du designer et artiste Hubert le Gall avec ce rêve d'architecture qu'est la Villa Kérylos, l'exposition est une invitation au voyage dans une Grèce antique plus fantasmée que réelle. Créées spécifiquement pour l'occasion, une quarantaine de pièces (bureaux, table, canapé, assises, candélabres, sculptures...) tissent ainsi des fils d'Ariane entre la topographie du lieu et les mythes éternels revisités par le créateur et sa complice sur ce projet, l'historienne de l'art Bérénice Geo?ffroy-Schneiter.
    Loin de vouloir perturber la magie et l'esprit de la Villa Kérylos, l'exposition s'adresse ainsi à un large public (petits et grands, hellénistes ou néophytes) qui découvrira, au fil des salles, ce nouveau regard porté sur cette « fantaisie grecque ».
    Le visiteur découvrira l'oiseau-Alcyon à l'entrée de la villa Kérylos, le canapé de Pasiphaé dans le salon, le méchant Minotaure et le fil d'Ariane en forme de table autour du labyrinthe.

empty