Actualités Beaux-Arts

  • Chanel N°5 Nouv.

    Le N° 5 - dont Marilyn Monroe a fait la promotion de manière spectaculaire - continue à fasciner ses millions d'adeptes dans le monde entier. Créé en 1921 par Gabrielle Chanel, il est l'un des premiers parfums élaboré à partir de composants synthétiques. Visionnaire de la mode, Gabrielle Chanel voulait offrir à la femme moderne un parfum inédit, présenté dans une bouteille en verre minimaliste, qui allait elle aussi devenir iconique.

    L'ouvrage se compose de deux volumes : le premier est consacré aux débuts du N° 5, de 1921 à 1945 ; le second au rayonnement exceptionnel du N° 5 devenu un véritable phénomène mondial, de 1945 à nos jours. L'ouvrage raconte l'évolution du parfum, de sa composition, de sa fabrication et de sa commercialisation, donnant un accès sans précédent aux archives Chanel et la parole à ceux qui sont, aujourd'hui, chargés de perpétuer cette fragrance.

  • Élaboré durant une année, Le Petit théâtre de Vincent Darré reprend, dans un scrapbook foisonnant de créativité, une vingtaine de projets passionnants, de rencontres stimulantes et de décors éphémères créés ces dernières années. Excentrique et richement illustrée de dessins originaux et de photographies personnelles, chaque page de cet album luxueux et joyeux est une exploration poétique, un voyage au coeur de la fantaisie. De décors réalisés pour l'hôtel Ritz, aux shootings haute couture pour Vogue, en passant par les costumes de théâtre imaginés pour Arielle Dombasle, tous sont des exercices de style inédits et extravagants. Doté d'une grande culture visuelle et d'un dandysme érudit, Vincent Darré nous fait découvrir son univers singulier au travers duquel il a réussi à imposer son style inimitable dans le monde de la décoration. Avec subtilité, il parvient à faire de la frivolité un art à part entière.Créateur de mode aux côtés de Karl Lagerfeld chez Fendi, puis designer de décors d'intérieur, inspiré par un surréalisme baroque et mû par une énergie débordante, Vincent Darré casse tous les codes de la décoration et de la création de mobilier.

  • 24 heures de la vie d'une institution royale à la veille de la Révolution, des ateliers jusqu'au boudoir de l'épouse de l'intendant du Garde-Meuble de la Couronne...

    Entre 1772 et 1789, l'actuel hôtel de la Marine, construit par l'architecte Gabriel, était occupé par l'une des plus prestigieuses institutions d'État : le Garde-Meuble de la Couronne ; vitrine du goût français, il avait été érigé pour abriter et entretenir les collections royales de mobilier et de joyaux. M. de Ville d'Avray, son intendant, y logeait et ses appartements n'avaient rien à envier aux plus beaux intérieurs de Versailles. Ce fastueux édifice, situé sur la place Louis XV - aujourd'hui place de la Concorde - hébergeait également celles et ceux qui en étaient les artisans, les gardiens et les conservateurs.

    Rythmé par les photographies exclusives de Guillaume de Laubier, l'ouvrage propose de partager vingt-quatre heures des hommes et des femmes, de l'intendant aux lingères, qui le faisaient vivre et qui l'occupaient.

    De 5 heures (le jour se lève sur Paris) à 23 heures (le portier effectue sa dernière tournée), mais aussi la salle de bains avec eau chaude de M. de Ville d'Avray (8h), tapissiers, lingères et artisans à l'oeuvre (12h), l'art culinaire français (14h), être à la mode (17h)...

    Le lecteur y découvrira le fonctionnement de l'institution, mais aussi le quotidien de tous ses habitants, très divers selon leur rang. Le récit enlevé et passionnant est enrichi de contextualisations sur les moeurs de l'époque, sur la vie parisienne de ceux qui travaillent et de ceux qui s'amusent, ainsi que sur les tendances et les découvertes d'un siècle si contrasté.

  • Au début de l'année 1914, Gaston Migeon, conservateur des objets orientaux au Louvre effectue un voyage den Russie. Comme il s'intéresse aussi beaucoup à l'art de son temps, il a la chance de pouvoir visiter les deux grands collectionneurs russes d'alors, qui ont acheté Monet, Degas, Gauguin, Picasso, Matisse, Bonnard et d'autres encore, alors que les musées français les dédaignaient. C'est ce témoignage rare que nous publions, accompagné de l'hommage de Migeon à un autre grand collectionneur et donateur, Isaac de Camondo

    En stock

    Ajouter au panier
  • David Hockney reflects upon life and art as he journeys through lockdown in rural Normandy.

    En stock

    Ajouter au panier
  • L'oeuvre posthume de Christo et Jeanne-Claude, après 60 ans de préparation En 1961, trois ans après avoir rencontré Jeanne-Claude à Paris, Christo dessinait un projet pharaonique qui envelopperait un des monuments les plus emblématiques de la ville. 60 années, 25.000 mètres carrés de toile recyclable et 3.000 mètres de corde plus tard, la vision des deux artistes devient enfin réalité. Découvrez leur installation posthume avec ce livre qui réunit photos, croquis et une histoire de l'élaboration du projet.
    Comme la plupart des créations de Christo et Jeanne-Claude, L'Arc de Triomphe, Wrapped sera éphémère, seulement présentée pendant 16 jours, du samedi 18 septembre au dimanche 3 octobre 2021. En étroite collaboration avec le Centre des Monuments nationaux, le bâtiment historique sera emballé dans une toile en polypropylene recyclable bleu argenté grâce à des cordes recyclables rouges. Ce projet est la réalisation posthume d'un rêve de très longue date commun à Christo et Jeanne-Claude, qui dessinèrent les premiers plans pour emballer l'Arc de Triomphe en 1961, alors qu'ils louaient une petite chambre près du célèbre monument.
    Publié en guise d'hommage aux artistes défunts et à une vie de collaboration entre eux, ce livre rassemble des croquis originaux, des données techniques et des photos exclusives, pour donner à voir les coulisses et la genèse de cette oeuvre prodigieuse.
    «Je n'aurais jamais pensé que cela arriverait un jour... mais je veux que vous sachiez que nombre de ces projets peuvent être construits sans moi. Tout est déjà sur le papier.» - Christo.

    Les artistes Christo et Jeanne-Claude ont commencé à travailler ensemble en 1961 et ont vécu à New York à partir de 1964. Jeanne-Claude s'est éteinte en 2009, Christo s'est éteint en 2020. Leurs projets à grande échelle comprennent: Wrapped Coast, Australie, 1968-69; Valley Curtain, Grand Hogback, Rifle, Colorado, 1970-72; Running Fence, comtés de Sonoma et Marin, Californie, 1972-76; Surrounded Islands, Biscayne Bay, Greater Miami, Floride, 1980-83; The Pont Neuf Wrapped, Paris, 1975-85; The Umbrellas, Japon-États-Unis, 1984-91; Le Reichstag empaqueté, Berlin, 1971-95;
    Wrapped Trees, Riehen, Suisse, 1997-98, The Gates, Central Park, New York, 1979-2005, The Floating Piers, lac d'Iseo, Italie, 2014-16 et The London Mastaba, Serpentine Lake, Hyde Park, 2016-18. L'oeuvre L'Arc de Triomphe Empaqueté, Projet pour Paris sera en place pendant 16 jours, du 18 septembre au 3 octobre 2021.

  • Journal

    Keith Haring

    De l'âge de 19 ans jusqu'à sa mort du sida en 1990, à 32 ans, Keith Haring a consigné dans ses carnets ses réflexions sur son travail, son succès commercial, ses rencontres, son homosexualité, ses lectures, et sur ses contemporains. Ses déclarations sans détour aident en particulier à comprendre la sexualité qui imprègne son art.
    Elles en disent long sur son esthétique, sa créativité, ses méthodes de travail, sa compétition avec les autres artistes, son ouverture aux expériences nouvelles, son amour des enfants, son dévouement à ses amis et sa lutte acharnée contre la maladie.

  • A spectacular new biography of the great designer, entrepreneur, abolitionist and beacon of the Industrial Revolution, from acclaimed historian and Director of the Victoria and Albert Museum, Tristram Hunt

    Josiah Wedgwood, perhaps the greatest English potter who ever lived, epitomized the best of his age. From his kilns and workshops in Stoke-on-Trent, he revolutionized the production of ceramics in Georgian Britain by marrying technology with design, manufacturing efficiency and retail flair. He transformed the luxury markets not only of London, Liverpool, Bath and Dublin but of America and the world, and helping to usher in a mass consumer society. Tristram Hunt calls him 'the Steve Jobs of the eighteenth century'.

    But Wedgwood was radical in his mind and politics as well as in his designs. He campaigned for free trade and religious toleration, read pioneering papers to the Royal Society and was a member of the celebrated Lunar Society of Birmingham. Most significantly, he created the ceramic 'Emancipation Badge', depicting a slave in chains and inscribed 'Am I Not a Man and a Brother?' that became the symbol of the abolitionist movement.

    Tristram Hunt's hugely enjoyable new biography, strongly based on Wedgwood's notebooks, letters and the words of his contemporaries, brilliantly captures the energy and originality of Wedgwood and his extraordinary contribution to the transformation of eighteenth-century Britain.

    En stock

    Ajouter au panier
  • Seule artiste femme du Bauhaus à avoir eu de son vivant une rétrospective au MoMA de New York, Anni Albers est reconnue pour ses "toiles tissées", oeuvres nourries de connaissances techniques dans l'artisanat du tissage.
    Les écrits qu'elle a rassemblés en 1971 dans un recueil intitulé "On Designing" sont restés à ce jour indédits en français.
    Elle y livre ses réflexions sur les rapports de l'art et de l'artisanat, de l'artisanat et de la production industrielle, et des échanges féconds qu'ont bénéfice à nourrir artisans et artistes d'aujourd'hui. Elle y fait l'éloge du matériau compris comme lieu du dialogue avec l'esprit créateur et terreau de l'émergence de formes modernes et vivantes.

  • A timely reassessment of the artist's early performances and feminist sculptures, affirming their radical engagements and art historical significance

    En stock

    Ajouter au panier
  • Venice

    Cecil Beaton

    Louis Vuitton Fashion Eye est une collection d'albums photographiques qui donne à voir une destination à travers l'oeil d'un photographe de mode. Elle instaure un dialogue inédit entre des talents émergents, des photographes chevronnés et des légendes de la photographie de mode ; Fashion Eye met en regard la création actuelle et des trésors d'archives méconnus pour constituer une collection d'ouvrages de référence, tant dans son approche que dans son esthétique.

  • Jean Garçon

    Anne Bony

    • Norma
    • 11 Juin 2021
  • A first look at the recently restored Rothko Chapel, a world-renowned destination for spiritual renewal, with all-new photography and scholarship of the renovated building and campus, published on the occasion of its 50th anniversary.

    En stock

    Ajouter au panier
  • The witty and perceptive diaries kept by Cecil Beaton's authorised biographer during his many fascinating encounters with extraordinary - often legendary - characters in his search for the real Cecil Beaton.

    En stock

    Ajouter au panier
  • UN AUTRE LIVRE ROUGE

    CASTRO

    En stock

    Ajouter au panier
  • Tout au long de sa carrière, David Hockney s'est intéressé aux nouvelles technologies et il a exploré différentes façons de faire de l'art, en commençant par son iPhone en 2007 avant d'adopter l'iPad et le stylet en 2010. En pleine pandémie mondiale, il a documenté l'arrivée du printemps, créant 116 nouvelles oeuvres qui font l'éloge du monde naturel. La Royal Academy expose ce nouveau corpus «peint» sur l'iPad puis imprimé sur papier, avec Hockney supervisant tous les aspects de la production.

  • L'exposition « Elles font l'abstraction » ambitionne d'écrire l'histoire des apports des artistes femmes à l'abstraction au XXème siècle, avec quelques incursions inédites dans le XIXème siècle.
    La plupart des expositions dévolues à l'histoire de l'art abstrait ont souvent minoré le rôle fondamental joué par les femmes dans le développement de cette tendance. Les dernières recherches qu'illustrent les nombreuses monographies et expositions thématiques récentes, permettent de réévaluer aujourd'hui l'importance de leur contribution, tout en questionnant les vieux schémas historiques.
    En se concentrant sur les parcours de ces artistes parfois injustement éclipsées, l'exposition propose d'écrire une autre histoire de l'art, élargie à la danse, aux arts appliqués, à la photographie, au cinéma et aux arts performatifs. Loin d'une simple compilation, l'exposition met en évidence les tournants décisifs qui ont marqué cette évolution, en évoquant aussi bien les recherches entreprises par les artistes, individuellement ou en groupe, que les expositions fondatrices.

  • Modernités suisses

    Collectif

  • Drawing on works of art spanning four thousand years and from across the globe, this book explores the fundamental role of touch in human experience, and offers new ways of looking.

    En stock

    Ajouter au panier
empty