librairie Galignani
Vous êtes dans : Librairie Galignani > Tangente vers l'Est

Couverture

recto / verso

Tangente vers l'Est

Gencod
9782070136742
  • Verticales  - Minimales
  • 12 Janvier 2012
  • Littérature Française Romans Nouvelles Correspondance
  • 127 pages, 17 X 11.7 cm, 126 grammes 
Prix : 11.50 €

'Ceux-là viennent de Moscou et ne savent pas où ils vont. Ils sont nombreux, plus d´une centaine, des gars jeunes, blancs, pâles même, hâves et tondus, les bras veineux le regard qui piétine, le torse encagé dans un marcel kaki, allongés sur les couchettes, laissant pendre leur ennui résigné dans le vide, plus de quarante heures qu´ils sont là, à touche-touche, coincés dans la latence du train, les conscrits.' Pendant quelques jours, le jeune appelé Aliocha et Hélène, une Française montée en gare de Krasnoïarsk, vont partager en secret le même compartiment, supporter les malentendus de cette promiscuité forcée et déjouer la traque au déserteur qui fait rage d´un bout à l´autre du Transsibérien. Les voilà condamnés à fuir vers l´est, chacun selon sa logique propre et incommunicable.

Le grand art, c'est cela : nous faire croire, sur toute sa longueur, aux péripéties d'une rencontre improbable. Et même mieux que croire, vibrer. Frémir. Tourner les pages un peu plus vite, le coeur serré, dans l'attente du dénouement. Voilà ce qu'a réussi Maylis de Kerangal avec ce formidable petit roman.
(Raphaëlle Rérolle - Le Monde - 27/01/2012)

Le texte est court, superbe, ensorcelant. En une centaine de pages, Maylis de Kerangal dit tout : l'inhumanité d'un système, le gouffre devant l'inconnu, l'appel de l'ailleurs, la solidarité humaine.
(Marianne Payot - L'Express - 18/01/2012)

A travers ce jeu ardent d'esquive et d'aimantation, Maylis de Kerangal enregistre les ondes sismiques de toute rencontre, humaine ou géographique. Elle chante sa fascination pour la peau de la Terre, l'épiderme de la Russie, les griffes et la soie , et apporte sa pierre, chaude et granuleuse comme un boulet de canon, à la littérature de voyage ici magistralement renouvelée.
(Marine Landrot - Télérama - 05/01/2012)

Extrait à feuilleter  : 

Les dernières parutions de : Maylis De Kerangal